ZINIO Logo
ENTDECKENBIBLIOTHEK
Le français dans le monde

Le français dans le monde No. 434

Tous les deux mois, l’actualité pédagogique, culturelle et sociale de la langue française et de la francophonie. À la fois magazine d’information et outil directement utilisable en classe de langue, en particulier grâce à ses fiches pédagogiques et à ses reportages audio. Depuis 50 ans, le lien entre les professeurs de français du monde entier.

Mehr lesen
Land:
France
Sprache:
French
Verlag:
SEJER
Erscheinungsweise:
Bimonthly
10,59 €(Inkl. MwSt.)
62,06 €(Inkl. MwSt.)
6 Ausgaben

in dieser ausgabe

1 Min
extrait

« On a reproché au pouvoir politique et aux médias d’être passés d’une sous-estimation de la pandémie à des déclarations trop alarmantes, sans compter les préconisations diverses et contradictoires en matière de protection sur la base d’un manque flagrant de moyens. Mais par-delà ces réalités, c’est l’ensemble de la société qui n’était pas préparée à faire face à une telle pandémie. Non seulement par manque de moyens, mais parce qu’elle avait écarté le retour du tragique et de la mort de masse de son horizon. Cette pandémie a pu ainsi nous apparaître comme une catastrophe incompréhensible et injuste qui n’avait pas lieu d’être dans une société individualiste qui entretient le rêve de pouvoir vivre une jeunesse éternelle ou de mourir en bonne santé. » Jean-Pierre Le Goff, La Société malade, Stock,…

3 Min
michel le bris l’invitation au voyage

Combien de vies peut contenir une vie? Dans le cas de Michel Le Bris, l’arithmétique doit se joindre au savoir géographique, tant cet infatigable voyageur, étonné et étonnant, a arpenté le globe, tant il fut aussi un agitateur d’idées inlassable. Né en 1944 en Bretagne, militant de la Gauche prolétarienne – il fera de la prison pour avoir été rédacteur en chef de la Cause du peuple –, cofondateur de Libération avec Sartre en 1973, journaliste, conseiller littéraire, éditeur et écrivain prolifique, cet immense spécialiste de Stevenson (au point de dénicher un inédit lors de ses pérégrinations en Californie sur les traces du grand écrivain) a aussi milité pour une « littérature voyageuse », avant qu’elle ne devienne « littérature-monde » lors d’un manifeste qui a fait grand bruit, signé…

2 Min
à lire

J’ai déjà traité ici de deux ouvrages (É. Viennot, Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin; D. Manesse et G. Siouffi, Le féminin & le masculin dans la langue) qui portaient en partie, mais pas seulement, sur l’écriture inclusive et, de façon plus large, sur la façon dont la langue était, ou pas, sexiste (voir FDLM n° 427). En voici un troisième. Patrick Charaudeau part de la définition des notions sur lesquelles il considère qu’il faut se mettre d’accord pour pouvoir débattre. La distinction entre la langue comme système, comme norme ou comme discours, l’histoire de la grammaire ou de la graphie, le genre grammatical, les catégories de genre et de sexe, le neutre, etc. En passant, il explique comment l’importation des gender studies en vogue aux États-Unis…

3 Min
documentaires

LE MONDE N’EST PAS UNE MARCHANDISE L’écologiste (ex-ministre de la transition écologique et solidaire) et le philosophe conversent sur l’avenir de l’humanité, confrontée à la pandémie de Covid-19. Ils proposent de s’attaquer aux causes profondes de la crise que nous traversons: l’absurdité d’une croissance infinie dans un monde fini. S’ils ne contestent pas certains progrès (santé, espérance de vie, prospérité, démocratie…), ils constatent que les ruptures se multiplient: dérèglement du climat, pandémies, épuisement des ressources naturelles, disparition d’espèces animales, diminution de la biodiversité, accentuation des inégalités… Ils s’interrogent sur le « progrès », la recherche du « plaisir » et du « bonheur », le règne de l’argent, les limites du politique, l’exercice du pouvoir, l’attitude des citoyens, les dérives du virtuel, sur ce qui a du sens. Ils proposent des…

1 Min
brèves

LIAISONS HEUREUSES Connaissez-vous UneLettre.org? Après tous ces mois passés souvent de manière isolée, voici une association qui remet au goût du jour la correspondance de lettres manuscrites en français, à travers le monde. Leur slogan? « Illuminez la journée d’un(e) inconnu(e) » Tout est dit! Alors, ces productions écrites de fin de séquence, pourquoi ne pas les partager avec un inconnu? L’association permet également de mettre en place des jumelages d’écoles et de redécouvrir la correspondance à l’ancienne. LE DICTIONNAIRE DES FRANCOPHONES On l’espérait depuis longtemps, la crise en avait retardé le lancement mais il est là! Numérique, collaboratif, ouvert, ce dictionnaire pourra être enrichi par ses utilisateurs et reflétera un français contemporain, riche des expressions de près des 300 millions de personnes qui en font quotidiennement usage. Ce dictionnaire, créé par un…

1 Min
bibliographie

• Yaiche, F. (1996). Les simulations globales. Mode d’emploi. Hachette.• Bombardieri, C., & Brochard, P. (1996). L’entreprise. Hachette.• Cali, C. (1995). La Conférence internationale et ses variantes. Hachette FLE.• Caré, J.-M., & Mata Barreiro, C. (1986). Le cirque. Hachette.• Caré, J.-M., & Debyser, F. (1995). Simulations globales. CIEP.• Caré, J.-M., Debyser, F., Estrade, Ch. (1997) Iles. CIEP.• Cervoni, C., Chnane-Davin, F., & Ferreira-Pinto M. (2005) Le village, Entrée en matière, la méthode de français pour adolescents nouvellement arrivés. Hachette FLE.• Debyser, F. & Yaiche, F. (1986). L’immeuble. Hachette FLE.• Mutet, S. (2003). Simulation globale et formation des enseignants. Gunter Narr Verlag.• Patchod, A. (1996). L’Hôtel. Hachette FLE. Articles dans Le français dans le monde • Béliard, J., & Gravé-Rousseau, G. (2007). « Simulation globale en DNL ». N° 351, 38-39.• Caré, J.-M.…