ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Dernière Heure

Dernière Heure

Vol.28 No.02 - PRINTEMPS 2021
Add to favorites

Dernière Heure plonge les lecteurs au cœur de la nouvelle avec des chroniques et des reportages saisissants qui relatent les faits à chaud et montrent les photos qui font l’actualité. Proposant des entrevus exlusives, des histoires humaines ainsi que des dossiers fouillés et ludiques, Dernière Heure s'inspire des grands courants de l'actualité et des tendances culturelles.

Read More
Country:
Canada
Language:
French
Publisher:
TVA Publications Inc.
Frequency:
Bimonthly
SUBSCRIBE
$26.49
6 Issues

in this issue

6 min.
tout et n’importe quoi

LE PREMIER QUARTIER DE MAISONS PRODUITES PAR IMPRESSION 3D EN AMÉRIQUE Un groupe de promotion immobilière et une entreprise de construction de maisons par impression 3D du béton se sont associés pour se lancer dans la réalisation du premier quartier en Amérique à être constitué de maisons à consommation énergétique nette nulle dont les composants sont produits par impression 3D. Le projet vise la construction de 15 maisons de 134 m2 qui disposeront de trois chambres, de deux salles de bains, d’une terrasse et d’une piscine, au coût de 595 000 $ US chacune. Il sera possible d’ajouter une structure additionnelle de 65 m2 comprenant deux chambres à coucher et une salle de bains, ce qui fera monter le prix total de la maison à 950 000 $. Mighty Buildings affirme…

7 min.
une fenêtre sur l’au-delà?

La définition de la mort est plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord. On n'a qu'à penser au nombre de cas limites, comme les personnes dont le cerveau a cessé de fonctionner, mais qui respirent toujours, ou celles dont le corps est inerte, mais qui manifestent encore une activité cérébrale. Les méthodes scientifiques ne permettent pas de supposer qu’une forme de conscience puisse exister en dehors du cerveau, et pourtant, de plus en plus de témoignages semblent prouver le contraire. Comme elle est chirurgienne, Mary Neal, qui a notamment raconté son histoire dans un livre, est un cas des plus intéressants. Une femme transformée Mary Neal est chirurgienne orthopédique, mais aussi une passionnée de kayak. À la suite d’un accident survenu lors d’un voyage de kayak au Chili, en 1999, elle a…

6 min.
la star déchue de la silicon valley

On voyait en elle le prochain Steve Jobs, et elle cultivait la comparaison en portant des cols roulés noirs et en adoptant une culture du secret. Et comme le vénéré patron d’Apple, Elizabeth Holmes promettait une révolution: avec Theranos et sa machine baptisée Edison, elle projetait de livrer un appareil de test sanguin peu coûteux, quasi indolore et capable de tester quelque 200 maladies, du diabète à la tuberculose en passant par le cancer et le sida. Ce procédé allait nous permettre de dire adieu aux multiples fioles emplies de sang et aux tests en laboratoire qui coûtent des centaines de dollars tout en rendant les tests sanguins plus accessibles, prévenant ainsi une foule de maladies. Le rêve Au cours de ses études en génie chimique à la prestigieuse Université Stanford, Elizabeth…

4 min.
la reine peut-elle (encore) sauver les windsor?

Les Windsor subissent des assauts de toutes parts et ils ont beau être habitués à la controverse, voire au scandale (on se souvient du divorce retentissant d’Andrew et de Fergie pour cause d’infidélité), la coupe commence à déborder. En cascade… Il y a dix ans, l’amitié du prince Andrew avec Jeffrey Epstein défrayait déjà la chronique. Et, depuis 2014, le frère de Charles est soupçonné d’avoir profité de jeunes mineures mises à sa disposition par son ami. Mais c’est en 2019 que le scandale enfle au point où on se demande si le FBI ne va pas interroger celui qui, à 61 ans aujourd’hui, est huitième dans l’ordre de succession au trône. En mars 2020, le prince est rapidement lâché par les organismes de charité dont il est le parrain et, en…

1 min.
les cambridge contre les sussex

Le départ de Meghan et Harry place le quatuor autrefois inséparable dans une situation à laquelle il n’y a aucune issue satisfaisante. Car William sera roi et Kate prendra la place qui était occupée par le prince Philip, celle de princesse consort. En raison de l’importance de son statut, Kate a adopté un maintien royal. Pas question de déroger à la tradition. Ainsi, ses vêtements sont soigneusement étudiés et approuvés par Buckingham, ses engagements auprès d’organismes de charité répondent à des nécessités de relations publiques. Elle ne se met jamais en colère, du moins pas publiquement, et offre désormais une image certes parfaite, mais terne. En comparaison, Meghan et Harry sont les troublefêtes. Meghan dit ce qu’elle pense, est une militante féministe, prend fait et cause pour le mouvement #BlackLivesMatter et…

1 min.
mais pourquoi nous fascinent-ils à ce point?

Pour la psychiatre Béatrice Laffy-Beaufils, l’intérêt porté aux «royals» n’est pas anodin. Dans le magazine Point de Vue, elle souligne que «leur succès repose d’abord sur l’identification, c’est-àdire notre capacité à mettre une partie de nous-mêmes dans des personnages». Mais ça ne s’arrête pas là. En effet, la monarchie, c’est «la continuité, l’idée de quelque chose qui continue à vivre même si on est mort.» De surcroît, il ne faut pas négliger, non plus, cette «fascination inconsciente pour le destin qui rattrape celles et ceux qui avaient tout pour être heureux. C’est terrible, c’est inavouable.» Et chez les Windsor, ce ne sont pas les problèmes qui manquent!…