Salut i Fitness
Docteur GOOD

Docteur GOOD

No. 17

Le nouveau magazine bien-être et santé, incarné par Michel Cymes qui partage toutes ses connaissances et ses conseils pour changer nos habitudes afin de rester en bonne santé. Expert, sans tabou et toujours positif !

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Llegir Més
ESPECIAL: Économisez 50% sur votre abonnement!
COMPRAR NÚMERO
2,03 €(IVA inc.)
SUBSCRIURE
10,09 €5,04 €(IVA inc.)
6 Números

en aquest número

2 min.
“bravo et merci”!

Je ne sais pas où nous en serons de l’épidémie de coronavirus dans le monde, à l’heure où vous lirez ces quelques lignes. Selon les scénarios prévus par les autorités, nombre d’entre nous devraient avoir retrouvé une vie quasi normale. Mais il se peut que d’autres soient dans l’obligation sanitaire de rester confinés quelque temps encore. Alors bien sûr, difficile de ne pas se prêter à l’exercice des éloges et des remerciements, cela en toute bonne foi. Bravo à toutes et à tous d’avoir respecté les consignes, de vous être pliés aux contraintes du confinement avec tous les bouleversements que cela a pu créer dans votre vie quotidienne. Le jeu en valait la chandelle : préserver sa santé et celle des autres. Bravo et merci aux soignants, qui ont su…

3 min.
good news

Méditer contre le vieillissement On savait que la pratique de la méditation apaise les douleurs chroniques, diminue la tension artérielle, le niveau d’inflammation… On découvre qu’elle modifie aussi l’expression de certains gènes responsables du métabolisme et du vieillissement des cellules immunitaires, et cela, dès la première journée de pratique ! Cette étude, réalisée par les équipes de Raphaëlle Chaix, de l’unité d’écoanthropologie du CNRS à Paris, en collaboration avec des chercheurs étrangers, publiée fin 2019 dans Brain, Behavior and Immunity devra être approfondie pour déterminer la forme et l’impact de ces modifications. Mais d’ores et déjà, ça se confirme, cette pratique spirituelle accessible à tous n’a que de bonnes choses à nous apporter ! Notre microbiote intestinal, un arsenal anti-diabète Une molécule de notre microbiote a démontré qu’elle améliore le diabète en réduisant…

4 min.
après le confinement comment reprendre une vie normale

Pour rebondir, il faut vite se projeter dans l’avenir ? MICKAËL BENYAMIN – Il existe des raisons de se sentir plus fort après un confinement, même si elles ne semblent pas au premier abord aller de soi. Le confinement impacte la vie psychique, émotionnelle, affective, sociale, professionnelle, biologique… La dynamique de la personnalité et des liens est bouleversée. Un retour sur soi est inévitable. L’introspection est bénéfique. On se pose, on réfléchit, on cesse de bouger, consommer à tout bout de champ et on se remet à penser… Le confinement permet de savoir ce qu’on avait, ce qu’on était, qui on était, et quels liens nous avions, nous, avec les uns et les autres. C’est donc prendre conscience de leur fragilité. À la fin, cela aura permis de mieux se connaître,…

1 min.
3 conseils pour déconfiner en paix

“S’il a pu être difficile d’entrer en confinement, il ne faut pas nier que cela va être aussi délicat d’en sortir”, prévient la psychologue Monique de Kermadec. Elle nous donne quelques clés. GARDER SES BONNES HABITUDES Durant ces deux mois, nous avons pris de nouvelles bonnes habitudes. Des pratiques qui nous ont plu, nous ont aidés à supporter cette contrainte du confinement en nous aidant à être plus confortable avec nous-même : des petits exercices physiques au réveil, un appel téléphonique plus régulier avec un proche, une pause l’après-midi autour d’un thé, des tours dans le jardin ou autour de chez soi pour démarrer la journée, des séances de lecture avant le coucher… Toutes ces choses qui nous ont fait du bien durant le confinement peuvent tout à fait continuer à nous…

1 min.
3 conseils pour déconfiner en paix

pas se voiler la face : la période post-confinement va nécessiter un temps d’adaptation ; on ne va pas être tout de suite complètement productif, glisse notre experte. Mais on peut se dire, en revanche, que si on a été capable de s’adapter aux frustrations du confinement, c’est que nous avons peut-être plus de ressources qu’on ne pensait. Et que si la période qui vient représente un autre défi, on peut être confiant en nos capacités à nous y adapter.” REPRENDRE LE CONTACT EN DOUCEUR Au moment de renouer avec les autres, dans cette période d’aprèsconfinement, il peut être judicieux aussi de ne pas trop se précipiter… “Échanger avec autrui est un effort qui nécessite de la tolérance, une attention aux besoins de l’autre, rappelle Monique de Kermadec. Et si nous-même ne…

1 min.
aider les personnes seules

Le confinement a pu être plus rude pour ceux qui vivent seuls. L’association Astrée leur propose de l’écoute, 1 h 30 par semaine, et des visites à domicile, via l’une de ses 17 antennes : Paris, 01 45 83 95 00, Lille, 03 59 54 11 35, Nancy, 07 66 66 05 86, Strasbourg, 07 81 49 93 61, Lyon, 04 78 94 80 72, Saint-Étienne, 07 68 47 00 32, Clermont-Ferrand, 07 69 21 36 22, Aixen-Provence, 07 69 70 19 27, Marseille, 04 96 21 69 41, Montpellier, 04 67 03 28 53, Toulouse, 06 95 78 43 00, Bordeaux, 05 56 31 12 34, Nantes, 02 28 08 05 82, Angers, 07 83 17 60 64, Rennes, 06 21 49 60 64, Caen, 07 66 80 36…