EXPLORARBIBLIOTECA
Famosos i Xafardeig
Échos Vedettes

Échos Vedettes Vol.58 no.10 - March 6, 2020

Après plus de 50 ans d'existence, l'hebdomadaire Échos Vedettes est toujours sur le devant de la scène, avec un contenu éditorial essentiellement axé sur les artistes du Québec. Rumeurs, déclarations, potins, primeurs: tout ce que vous voulez savoir sur les vedettes d'ici! Échos Vedettes vous offre aussi un téléhoraire ainsi que de nombreuses chroniques culturelles dans sa section Arts et spectacles.

País:
Canada
Idioma:
French
Editor:
TVA Publications Inc.
Periodicitat:
Weekly
Llegir Més
COMPRAR NÚMERO
2,32 €(IVA inc.)
SUBSCRIURE
53,10 €(IVA inc.)
52 Números

en aquest número

9 min.
8 nouvelles de la semaine

1 JEAN-MICHEL ANCTIL Séparation Il y a parfois de ces nouvelles qui sont plus difficiles que d’autres à faire confirmer. Depuis un certain temps, la machine à rumeurs allait bon train à propos de Jean-Michel Anctil. En fait, plusieurs sources nous avaient confié que l’état civil de l’humoriste et comédien avait changé depuis quelques mois déjà. Rejoint en début de semaine, Jean-Michel Anctil a accepté de nous faire quelques brèves confidences, soulignant du même souffle qu’il avait l’habitude d’être discret sur sa vie personnelle. Il nous a tout de même confirmé qu’il était bel et bien séparé de sa conjointe. Il nous a aussi révélé que la séparation était survenue en octobre dernier. Là s’arrêteront les confidences. Jean-Michel Anctil aura été en couple avec Brigitte Drapeau pendant 30 ans. En décembre 2017, dans…

3 min.
décorés par la france

Encore surprise de recevoir les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, Ariane Moffatt était aussi très émue d’être décorée en présence de son père, Jacques, et de ses jumeaux, Paul et Henri, six ans. «J’ai éclaté de rire quand j’ai reçu l’appel me disant que j’allais recevoir cet honneur; je pensais que c’était une blague. Je vois ça comme un grand honneur.» L’auteure-compositrice-interprète ne s’attendait pas à recevoir cette reconnaissance, d’autant plus que sa carrière en France reste assez embryonnaire. «Je suis très heureuse d’être décorée en même temps que mon ami Pierre Lapointe, car on a partagé pas mal de hauts et de bas dans cette épopée française. C’est super touchant. Il faut comprendre que toutes ces années passées à développer notre carrière là-bas, ça demande…

6 min.
la suite…

La veille, le jour 2 du procès s’était terminé sur le contre-interrogatoire musclé de Donald Duguay. Le plaignant était resté calme, stoïque même, face à la charge menée contre lui par Me Michel Massicotte. Si le procédé est justifié sur le fond, il en a toutefois fait sourciller plus d’un sur la forme, certains commentateurs s’interrogeant dans diverses tribunes médiatiques sur le traitement réservé aux présumées victimes. MERCREDI 19 FÉVRIER JOUR 3 DU PROCÈS Comme les deux jours précédents, les curieux arrivent petit à petit. On commence à reconnaître certains visages. Sont-ils des fans inconditionnels de l’ex-animateur venus pour le soutenir? Après tout, il existe sur Facebook divers groupes rassemblant des personnes lui ayant déjà donné l’absolution ou qui, en tout cas, plaident la présomption d’innocence. Il existe aussi des groupes qui se…

6 min.
un hommage intime à une grande dame

L’équipe d’Échos Vedettes était présente toute la journée au salon funéraire Alfred Dallaire Memoria, situé sur le boulevard Saint-Martin Est, à Laval, afin de couvrir le dernier hommage à Maman Dion, décédée le 17 janvier à l’âge de 92 ans. La famille a souhaité que ce moment de recueillement et de souvenir demeure dans un cadre strictement privé. Les visites étaient donc uniquement réservées aux amis et aux proches de la famille qui avaient été invités, et chaque personne devait s’inscrire à l’accueil, lors de son arrivée. Un impressionnant personnel de sécurité était présent, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du salon. Voici le compte-rendu de cette journée-hommage, heure par heure, comme si vous y étiez. 6 h 30: Alors que le jour se lève à peine, une certaine agitation règne déjà…

4 min.
entre les rires et les larmes

Parce que la famille voulait vivre ce moment dans l’intimité, le respect et le recueillement, seuls les amis et les proches ont été invités à venir rendre un dernier hommage à Thérèse Tanguay-Dion. Chaque visiteur devait s’inscrire à l’accueil avant de pouvoir pénétrer dans l’immense salon au plafond très haut, qui était baigné de lumière en ce jeudi froid mais ensoleillé. Plusieurs gardes de sécurité se tenaient en différents endroits afin d’assurer le bon déroulement des opérations. Le salon au complet avait été réservé pour cette journée. Claudette, Linda, Ghislaine, Liette, Louise, Manon, Céline et Pauline, quasiment toutes les filles de la famille, s’étaient installées d’un côté de l’autel où était déposée l’urne de Maman Dion, alors que les garçons, Clément, Michel, Jacques et Paul, étaient installés de l’autre côté. Denise…

5 min.
des témoignages touchants

«L’image typique des mamans du Québec» PIERRE MARCHAND, qui a produit en 2007 le documentaire Ce n’était qu’un rêve, la vie de Maman Dion, ne garde que de bons souvenirs de Thérèse Tanguay-Dion, qui était une femme généreuse et déterminée. «C’était une femme très gentille et sympathique qui savait unir son monde. Elle était l’image typique des mamans du Québec. J’étais d’ailleurs incapable de l’appeler Mme Dion car, pour moi, elle a toujours été Maman Dion. Ça lui faisait d’ailleurs plaisir qu’on l’appelle comme ça.» «Nous avions fait des cretons ensemble» «J’ai rencontré Mme Dion en 1982, alors que Céline n’avait que 13 ans, se rappelle LUC PLAMONDON. René Angélil m’avait alors demandé de lui écrire la chanson Le piano fantôme. Ça fait déjà presque 40 ans de ça. À l’époque, Thérèse Dion…