EXPLORARBIBLIOTECA
Famosos i Xafardeig
Échos Vedettes

Échos Vedettes Vol.58 no.11 - March 13, 2020

Après plus de 50 ans d'existence, l'hebdomadaire Échos Vedettes est toujours sur le devant de la scène, avec un contenu éditorial essentiellement axé sur les artistes du Québec. Rumeurs, déclarations, potins, primeurs: tout ce que vous voulez savoir sur les vedettes d'ici! Échos Vedettes vous offre aussi un téléhoraire ainsi que de nombreuses chroniques culturelles dans sa section Arts et spectacles.

País:
Canada
Idioma:
French
Editor:
TVA Publications Inc.
Periodicitat:
Weekly
Llegir Més
COMPRAR NÚMERO
2,33 €(IVA inc.)
SUBSCRIURE
53,38 €(IVA inc.)
52 Números

en aquest número

12 min.
10 nouvelles de la semaine

1 SYLVAIN COSSETTE En deuil d’un frère Le 2 mars, Sylvain Cossette a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il était en deuil d’un de ses frères. «Aujourd’hui, mon frère Jean s’est éteint à l’âge de 63 ans. Il était ce qu’on appelle un bon vivant qui a profité de la vie et qui n’a jamais inclus le mot cancer dans son vocabulaire. “La vie c’est maintenant” est la phrase que je garderai en mémoire en pensant à toi, mon frère. Bon voyage, mon homme de fer.» Rappelons que le chanteur, qui est issu d’une famille de 12 enfants, a déjà perdu son frère Florent, décédé du sida en 1992. De plus, il s’est beaucoup inquiété en 2017 pour son frère François, qui avait alors appris qu’il était atteint de la leucémie myéloïde…

1 min.
l’aventure broue continue…

Avant même de mettre un terme à la tournée de Broue, Michel Côté savait que la pièce survivrait aux trois comédiens originaux. «J’ai toujours pensé que c’était important que la pièce continue. On l’a quand même jouée pendant 38 ans, ce qui représente 3322 représentations, devant 3,5 millions de personnes. Mais je dirais que ç’a été aussi difficile de gérer la fin de Broue que le début. On a mis cinq ans à tergiverser à savoir si on arrêtait ou pas. Il y avait une demande trop forte, on ne pouvait pas arrêter comme ça du jour au lendemain. On a pris la décision alors que nos salles étaient pleines. C’était une décision réfléchie.» En concertation avec les auteurs, les comédiens originaux, qui étaient aussi les producteurs, ont choisi les…

5 min.
«faire du cinéma ne me manque pas» − michel côté

Michel Côté est détendu et souriant quand on le retrouve dans un restaurant d’Outremont. De nature affable, le comédien a toujours pris plaisir à rencontrer les médias pour la promotion de ses films. Même s’il a pris du recul par rapport à son métier, il semble toujours joyeux de parler de ses projets. «Ça faisait longtemps qu’on me demandait de participer de différentes façons à des festivals de cinéma… Mais habituellement, de février à avril, j’étais en tournée avec Broue. Ça va faire deux ans qu’on a arrêté, alors j’ai maintenant plus de temps pour ce genre d’événement.» Le comédien confie qu’il fréquente encore les salles obscures de temps en temps. «Mais je suis beaucoup moins assidu que ma femme. Véronique va souvent au cinéma. Moi, j’en manque, je suis très…

3 min.
«c’est le fun de jouer!» − samuel landry

Après ses dernières apparitions dans À vos marques… party! et Ramdam, Samuel Landry a pris un pas de recul par rapport aux tournages. «J’ai fait une pause. Ça m’a permis d’aller étudier en communication et cinéma. Je suis aussi allé passer du temps dans l’Ouest canadien pour parfaire mon anglais. Comme je n’avais pas de propositions de travail, j’ai décidé de préparer mes auditions pour les écoles de théâtre.» Jeune comédien autodidacte, il a finalement été admis à l’école de théâtre de Sainte-Thérèse. «Je suis arrivé là en ayant le goût d’apprendre comme les autres. Je n’ai pas l’impression de l’avoir eue facile en étant un enfant comédien. J’aime jouer et je pense que je suis assez réceptif.» L’école lui a notamment permis de découvrir d’autres facettes de son métier, tout en…

4 min.
«je prends souvent trop d’engagements» − mehdi bousaidan

Mehdi Bousaidan est tellement occupé qu’il dit s’endormir volontairement en taxi ou dans le métro… «J’ai une excellente gérante (Annie Parizeau), une femme exceptionnelle qui m’aide à réaliser tous mes projets, mais il faut aussi être un peu cowboy pour y arriver, confie Mehdi. Si je veux faire deux tournages dans une journée, en plus d’un spectacle d’humour, je dois m’assoupir là où je peux, comme dans un métro ou dans un taxi. Je me mets dans un état de somnolence semblable à la méditation, même si je n’ai que deux ou trois minutes. Par exemple, au restaurant, lorsqu’on demande la facture, on peut dormir jusqu’au moment où le serveur vient nous réveiller avec l’addition. On peut ainsi cumuler un peu de sommeil et éviter de devenir fou!» Comme il est…

4 min.
web lu, vu, entendu

MIKE WARD“C’est officiel, une version exclusive et unique de mon podcast Sous écoute sera présentée au Centre Bell en mode 360° le 18 juillet à 20 h!” CŒUR DE PIRATE Une pensée pour mes voisins qui doivent m’entendre en train de nettoyer ma cuisine en chantant du Taylor Swift de 2008 hyper fort. ALEX PERRON J’ai sauté en bungee, j’ai fait de la plongée sous-marine avec les requins, mais ce qui me terrorise, c’est le grillage sur le pont Victoria. Toujours l’impression de déraper et de sacrer le camp en bas! JEAN-PHILIPPE DION Je suis au Mexique, dans un petit village, en vacances. Je prends mon café, les yeux collés. Dans les haut-parleurs résonne la nouvelle chanson de Sophie Pelletier! J’ai écouté son album Bye Bye en entier et je l’ai trouvé merveilleux. Allez le découvrir…