Famosos i Xafardeig
Grazia France

Grazia France No. 518

Avec Grazia, découvrez chaque semaine un tourbillon de news, de styles et de people.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Llegir Més
COMPRAR NÚMERO
0,92 €(IVA inc.)
SUBSCRIURE
34,53 €(IVA inc.)
51 Números

en aquest número

1 min.
les in 10 pensables

1 BEAU LAINÉ Sans contrefaçon? Ce n’est pas du mouton. Veste, Stand Studio, 299 €. 2 RÉTROFUTURISTE Plongez dans le passé pour voir le futur. Lunettes de soleil, Max Mara, 285 €. 3 CHARMEUSE DE PARME Transparente sur l’allure. Pantalon, Nanushka, 450 €. 4 SEAU CHIC Premier de cordée. Sac, Vanessa Bruno, 395 €. 5 PAR LE BON BOOT Marquez la mode de votre empreinte. Bottines, MM6 Maison Margiela, 460 €. 6 LE PLI EST PRIS Hourra pour Johanna Senyk, une Française à suivre. Jupe, Françoise, 689 €. 7 CERCLE VERTUEUX A deux doigts de la perfection. Bague, Fred, 2 850 €. 8 CHAUD DEDANS ! Habitacle douillet et confortable pour les frileuses. Cardigan, Re/Done, 465 €. 9 JUSQU’AU COU Pour prendre des couleurs en toute saison. Pull, Benetton, 40 €. 10 BIEN COIFFÉE Une tête à l’abri des intempéries. Bob, Ganni, 139 €.…

7 min.
01 lesbiennes bien visibles

Sur l’affiche de campagne, elle rayonne. Un savant mélange entre Obama et Alexandria Ocasio-Cortez. Bette Porter, lesbienne afro-américaine et mère quinqua, veut devenir maire de Los Angeles. Ce personnage de la série The L Word (« le mot en L», qu’on prononce à peine), qui raconte l’histoire de lesbiennes d’un quartier bobo de la mégalopole californienne, est devenu l’icône de millions de femmes (1). La relation compliquée de Bette et de Tina, leur PMA artisanale, les plans cul de Shane, le cancer de Dana, la parentalité de Helena… se sont invités sur les canapés du monde entier en même temps que les Desperate Housewives. Portée par la scénariste, productrice et réalisatrice lesbienne Ilene Chaiken (passée du Prince de Bel Air à La Servante écarlate), la série offrait une visibilité inédite…

2 min.
02 trop de blagues bags

RIQUIQUI « Des tampons, une flasque de tequila, des préservatifs… » C’est ce que pourrait contenir, d’après Lizzo, le mini-sac Valentino Couture qu’elle brandissait fièrement sur le red carpet des American Music Awards, et dont il n’existerait que trois exemplaires au monde. Pratique pour mettre en lumière une manucure ultra-bling, un peu moins pour y ranger téléphone, portefeuille et autres responsabilités. Mais outre son aspect quasi artistique, cette exagération est le reflet d’une tendance bien réelle, puisque d’après le moteur de recherche mode Lyst, la taille moyenne des sacs aurait diminué de 40 % cette année. La faute au « Chiquito» de Jacquemus, lancé en septembre et classé parmi les pièces les plus virales de l’année. Ce modèle pionnier qui a popularisé le « tiny bag» s’est vite vu surnommé «…

4 min.
03 au nom de toutes les miennes

Son nom est Fatemeh Davand. A la télévision publique iranienne, ce 20 novembre, elle apparaît le visage pâle, encadré d’un tchador noir. Cela fait une semaine que des manifestations ont éclaté dans le pays après l’augmentation du prix du pétrole. Le gouvernement a violemment réprimé ces contestations – on parle de centaines de morts. Pour la première fois, aux côtés des ennemis habituels (Etats-Unis, groupes contrerévolutionnaires), le pouvoir désigne les femmes. Le présentateur décrit Fatemeh Davand comme l’une des instigatrices du mouvement et explique, pendant qu’elle se livre à des confessions forcées, que la trahison de ces nouvelles rebelles est d’autant plus coupable qu’elles jouent avec « les sentiments et les émotions du peuple ». Les mollahs n’incriminent plus seulement le grand et le petit Satan, mais pointent aussi «…

2 min.
04 a fleur de pinceau

Le dessin est la manière la plus instinctive et la plus naturelle de réagir à mon environnement » : Jia Lee, peintre sud-coréenne, décrit ses toiles avec des mots élégants. La jeune artiste est née à Séoul et a grandi en Angleterre. Depuis quelques mois, elle a posé ses valises à New York. Ses voyages et la nature qu’elle cherche partout où elle va ont façonné son coup de pinceau. Discrète observatrice, elle s’imprègne du monde qui l’entoure. « Je parcours toujours les villes à pied et je croque des scènes de la vie quotidienne. A Séoul, Londres ou Paris, les gens dans les rues ou les cafés sont autant de sujets à capturer », précise-t-elle. Ses peintures candides et instinctives, ses aquarelles bucoliques font appel à l’imaginaire et à…

5 min.
05 les feux de l’étoile

En cet après-midi d’automne, ça bourdonne à tous les étages. Le parquet craque, les portes se dérobent, les ascenseurs défilent. Dix petits rats dévalent un escalier, un portant de tutus surfe dans le corridor, trois arpèges de Glazounov court-circuitent une note de jazz. Dans un nuage de tulle, l’étoile Valentine Colasante quitte un studio de répétition pour sa loge étage X, escalier Y, couloir Z. Seuls les initiés gardent le fil du labyrinthe. Bienvenue dans la plus grande ruche que Paris ait jamais couvée: le palais Garnier – où, blague à part, de véritables abeilles ont pris leurs quartiers, en 2015. Un lieu où l’art se construit, où les ballets et les opéras se façonnent, où les étoiles se fabriquent. « Pur produit de l’Opéra de Paris », comme elle…