Micro Simulateur No. 324

Unique en son genre, le mensuel Micro Simulateur est la référence incontournable de tous les passionnés de simulation aéronautique civile et militaire, mais également terrestre et maritime. « Micro Sim » décrit en profondeur les logiciels aériens sous forme de dossiers ou de fiches pratiques et les pousse jusqu’à leurs limites. Les débutants y trouvent de nombreux articles d’initiation, et les joueurs confirmés des dossiers pointus validés et reconnus par tous les professionnels du secteur.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Editions Lariviere SAS
Periodicitat:
Monthly
ESPECIAL: Économisez 20% sur votre abonnement!
6,90 €(IVA inc.)
66,20 €52,96 €(IVA inc.)
12 Números

en aquest número

1 min.
voyages

L’année 2021 débute sans qu’on ait une vision claire des défis qui nous attendent pour les mois prochains. Nous aurions bien sacrifié à la tradition des voeux, mais comme nous l’évoquions le mois dernier, le coeur n’est pas trop aux souhaits et bien des choses semblent dérisoires… Alors il reste l’évasion. Le simmer est chanceux sur ce point: devant son écran il ne connaît pas de frontière fermée ni de dérogation de sortie. Il apprécie le luxe et les performances? Le Malibu Meridian rivalise avec les bizjets pour voyager vite et loin. Il préfère le frisson de l’aventure? Le Beaver est la machine idéale pour se poser sur les pistes les plus reculées et les plus sommaires à toute période de l’année. Il préfère le train? Une virée dans le…

1 min.
les gagnants du mois

f0006-01
4 min.
court courrier

Fenêtres MSFS Je pratique Flight Simulator depuis 1998 et je suis un fidèle lecteur de Micro Sim depuis 2014, année où vous m’avez fait l’honneur d’un reportage de 4 pages dans votre revue N° 241 « Un Learjet dans la chambre! ». Depuis, mon « simu » fonctionne toujours, je l’ai même amélioré et il me donne entière satisfaction avec FS X sous Windows 10. Vous avez par la suite publié de nombreuses réalisations de cockpits domestiques tous plus réalistes les uns que les autres mais qui ont un point commun entre eux: le détachement de fenêtres, spécialité de Windows. Depuis aussi est apparu MSFS; et ce que nous attendions, qui devait être une évolution voire une révolution, à savoir voler dans les images réelles du monde entier, s’est révélé inadaptable…

f0008-01
2 min.
digital combat simulator

Chaque début d’année, l’équipe Eagle Dynamics lève un peu le voile sur ses projets en cours et les développements prévus pour les mois à venir. Fin décembre, elle a même posté une vidéo sans commentaire mais aux images saisissantes qui livrent quelques secrets sur les bonnes surprises qui devraient agrémenter DCS World en 2021. Même si les projets sont parfois reportés, voire annulés: la feuille de route est à géométrie variable. Ainsi le F-16C Viper n’était programmé que pour le début 2021, alors qu’il est publié depuis plusieurs mois (mais en version anticipée il est vrai). L’inverse est aussi vrai, la carte des Mariannes, très attendue, devait être disponible fin 2020, et la sortie est reportée courant 2021 (la carte Syrie a dû mobiliser les efforts en priorité!). On devra…

f0010-01
1 min.
vpc mongoost-50cm3 throttle

Vous avez peut-être découvert les réalisations Virpil dans notre guide de Noël du mois dernier: la société russe propose toute une collection de périphériques de pilotage haut de gamme, aussi bien inspirés de matériels réels (mais sans les licences officielles) que conçues pour un usage générique. Dans cette seconde catégorie, le constructeur annonce pour février la manette double VPC MongoosT-50CM3 Throttle, qui remplace au catalogue la T-50CM2. Dans les grandes lignes, les fonctions sont similaires: la base de support est identique, avec six boutons-poussoirs (lumineux), trois interrupteurs à trois positions, quatre à deux positions, un sélecteur à cinq positions et deux molettes analogiques. Trois axes sont dédiés aux gaz (droite et gauche) ainsi qu’aux volets ou aérofreins (ou toute autre fonction que vous souhaiterez affecter). Les manettes proprement dites comportent…

f0011-01
2 min.
obstacles et repères vfr-france v.4

Tout le monde est d’accord: le paysage virtuel de MSFS est ce qui se fait de mieux en simulation de vol, du moins si on active les données photo Bing et la photogrammétrie. Néanmoins les adeptes du vol à vue regrettent quelques lacunes. Si on observe bien les routes, voies ferrées, villes et forêts, il manque les objets que les pilotes réels exploitent pour leur navigation. En premier lieu les lignes à haute tension, aussi utiles que redoutables (à suivre pour se repérer, mais sans trop s’approcher!); mais aussi des antennes, cheminées, usines, serres, bref tous ces bâtiments, constructions et autres éoliennes qui aident à se retrouver, qui sont mentionnés sur les cartes de navigation mais absents de MSFS par défaut. L’éditeur France VFR y remédie et met à profit…

f0012-01