Moto verte No 538

Précurseur de la vague du tout terrain en France, Moto Verte a énergiquement accompagné la création de la discipline et d’un état d’esprit, encourageant son développement vers le loisir et le sport. Motocross, supercross, freestyle, enduro, trial, rallyes, supermotard, randonnées et raids à travers la planète : tout ce qui est « off road » est dans Moto Verte !

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Editions Lariviere SAS
Periodicitat:
Monthly
6,10 €(IVA inc.)
50,92 €(IVA inc.)
12 Números

en aquest número

2 min.
bad men?

40 ans plus tard, le Dakar a vécu une édition anniversaire. Une fête aussi on l’espère. Au moment de boucler ces lignes, on ne connaissait pas l’issue et encore moins les rebondissements sportifs. On souhaite que l’aspect « course » l’aura très largement emporté sur ce qui trace malheureusement la sphère historique d’un événement aussi puissant, les drames. On souhaite tout aussi fort que la victoire se sera jouée plus humainement et mécaniquement que technologiquement. Que les « map men » n’aient pas détenu à eux seuls les clés de ce qui est devenu un vaste sprint dans le désert sud-américain, uniquement péruvien en 2019. Vous ne connaissez pas les « map men »? Voilà des spécialistes de la cartographie digitale, des « googleurs » employés par les principaux teams…

f0006-01
18 min.
«je repars de zéro»

Romain, bonne année, que peuton te souhaiter pour 2019? « Merci! Je retourne mes voeux à toute la rédaction. Pour ma part, on peut souhaiter la santé avant tout, ce qui veut dire ne pas être blessé durant la saison. Si je suis en forme toute l’année, les résultats devraient être au rendez-vous. » On va commencer par prendre de tes nouvelles. Où en es-tu après cette blessure contractée en Turquie? « En fait, peu de personnes le savent mais durant la saison, j’ai fait deux chutes, une à l’entraînement et une en début de saison où j’ai eu une perte de mémoire de quelques secondes. En Turquie, c’était beaucoup plus grave car j’ai vraiment perdu connaissance. La chute était moins violente qu’en 2016 en Angleterre, mais ça a été l’une des plus…

f0010-01
1 min.
flash

BAM BAM FAIT BOUM Seattle 2013. Justin Barcia n’avait plus remporté un SX depuis. Après une année de doute qui l’a vu passer de semi-privé à officiel, revoilà « Bam bam » sous les feux de la rampe. À l’aise aux essais et en série, Barcia a dompté les conditions météo souvent chaotiques lors de l’ouverture pour s’imposer à Anaheim. Une victoire dignement arrosée! SUPERBES EN DUO Après deux épreuves explosives courues en Pologne et en Allemagne, c’est le number one Cody Webb qui prend la tête du championnat Superenduro 2019. Mais seulement deux points d’avance le séparent de Taddy Blazusiak qui avait marqué de son empreinte le premier round disputé à domicile. Derrière ce match entre officiels KTM, c’est le pilote HVA Colton Haaker qui pointe en 3e position du provisoire. Son…

f0018-01
19 min.
tétines

MX MAG 252 C’est bien sûr l’heure du SX US avec une reprise depuis le 5 janvier à Anaheim. MX Mag décrypte la saison et dresse un portrait rétro éclairant de Ken Roczen. Tom Pagès se livre dans une interview de 10 pages, on en apprend plus sur Jorge Prado, nouvelle étoile européenne, et l’on vous propose l’essai de toutes les 250 4T 2019. En posters géants, Anderson et Seely. Démarrez la saison par une lecture saine! JULIE WOOD, LE RETOUR Jean Graton, « père » de Michel Vaillant, a décliné à l’époque, pour le domaine du deux roues dont il est friand, les aventures de Julie Wood (1975). Deux aventures sont réunies dans un troisième intégral : « Ouragan sur Daytona » et « Bol d’or », accompagnés des huit planches d’une…

f0024-01
3 min.
jérémy van horebeek

Neuvième de la dernière saison en MXGP, Jérémy Van Horebeek a connu des problèmes pour trouver un guidon. Il roule désormais dans le team Honda SR pour la fin du championnat de France des Sables et notamment Le Touquet. Comment en es-tu arrivé à ne pas trouver de guidon pour la prochaine saison de MXGP? « Je ne sais pas vraiment. J’ai eu une saison difficile avec ma blessure à Valkenswaard en début de saison. Yamaha m’avait prévenu qu’ils ne souhaitaient pas continuer avec moi après la saison. Je suis pourtant encore entré dans le top 5 régulièrement, puis j’ai eu des offres mais vraiment ridicules après ce que j’ai vécu pendant cinq ans dans un team usine. » Cette situation ne t’a-t-elle pas dégoûté du monde des Grands Prix? « Tout cela m’a…

f0025-05
2 min.
sable

Newcomer. Dans l’ombre des frères Miot la saison passée, Thibault Maupin est l’une des révélations des courses sur sable. Passé sur une 250 bien plus adaptée à son (grand) gabarit, le Nordiste qui est coaché depuis longtemps par Nicolas Langue évoluera au sein du team Yamaha HB, une nouvelle structure qui s’engagera aussi en Europe 250. Blach’. Fils de son illustre père, Antoine Blachon est repassé de l’autre côté de la barrière à l’occasion de la Ronde des Sables d’Hossegor. Affûté comme jamais, Antoine « Van den Blach » a été rapidement trahi par la mécanique pourtant préparée avec minutie par ce disciple de Serge Nuques… Perdu. L’image n’aura été valable qu’une petite heure, le temps que le jury des courses sur sable n’applique le règlement et ne pénalise Milko Potisek de…

f0026-01