Moto verte No. 559

Précurseur de la vague du tout terrain en France, Moto Verte a énergiquement accompagné la création de la discipline et d’un état d’esprit, encourageant son développement vers le loisir et le sport. Motocross, supercross, freestyle, enduro, trial, rallyes, supermotard, randonnées et raids à travers la planète : tout ce qui est « off road » est dans Moto Verte !

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Editions Lariviere SAS
Periodicitat:
Monthly
6,10 €(IVA inc.)
50,92 €(IVA inc.)
12 Números

en aquest número

3 min.
nouvelles du front

Mardi 6 octobre 2020. À l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes toujours en guerre. Une guerre mondiale mais qui a la particularité de voir chaque état installer seul des lignes de défense sans distinguer son adversaire. Étonnante situation où la vie se trouve rythmée par les annonces gouvernementales, les arrêts, les décrets qui, çà et là, cadenassent nos libertés, principalement tout ce qui touche au loisir. Alors on apprend et on s’organise pour maintenir l’économie en mouvement. Le sport, et pour ce qui nous regarde, la moto, commence à retrouver une activité. Pas normale. Prudente mais présente. Réjouissons-nous. Et comme dirait une amie philosophe bourguignonne entre un « chien tête en bas » et deux respirations, « on est vivants »! Alors plutôt que de vous pondre un édito…

f0006-01
18 min.
le suisse qui monte!

Jeremy, c’est peut-être le meilleur moment pour t’interviewer après un succès en MXGP à Mantova? (rires) « Peut-être, qui sait? C’est sûr que c’était un bon moment que de gagner enfin en MXGP dans un contexte un peu bizarre, il faut le dire. L’ambiance dans le paddock était étrange, tout le monde avait en tête l’accident de Jasikonis, mais bon, c’est sûr que cela fait toujours du bien de gagner un GP, surtout quand c’est le premier en MXGP. » Avant les pénalités infligées à quelques pilotes (Prado, Febvre et Paulin ont été pénalisés de deux places pour ne pas avoir respecté un drapeau jaune), tu n’étais que deuxième de ce GP et tu n’étais pas franchement heureux sur le podium? « Ma première manche avait été parfaite, mais après mon erreur dans…

f0008-01
1 min.
///flash///

CONTACT ET DISTANCE La crise sanitaire impose de déborder d’énergie pour espérer organiser un événement. C’est ce qu’a réussi à faire JLFO avec Le Kenny Festival mi-septembre. Les participants ont répondu présent avec un nombre d’inscrits record à la Rando Moto Verte sur un parcours redessiné dans la belle campagne corrézienne. Pour ceux qui aiment déguster, les agriculteurs ont rassasié les enduristes au bord de la Dordogne dans un environnement bucolique. Sûr qu’on reviendra! GAS GAS 2021 Après l’orange et les coloris suédois bleu-blanc-jaune, le groupe Pierer Mobility voit rouge avec le lancement des nouvelles gammes cross et enduro sous l’appellation Gas Gas. Les modèles cross sont étroitement dérivés des KTM et Husqvarna dont elles reprennent la motorisation et les suspensions WP. Deux modèles cross 4T (250/450) et une 125 sont au catalogue.…

f0016-01
15 min.
tétines

MX MAGAZINE 273 Marvin Musquin est à la Une du dernier MX Mag et au micro à l’intérieur. Grosse interview, aveux, révélations, tout y passe… Également au sommaire, le test des Kawa et Yam 250 F, un gros plan sur les frères Martin qui font des misères à Dylan Ferrandis, un portrait de Thibaud Benistant ou encore une story sur le championnat SX Tour à l’arrêt cette année. Avec deux posters pour la déco! HORS PISTES Disponible depuis fin septembre dans les concessions Honda, l’ouvrage d’Éric Massiet du Biest se présente comme un guide pour découvrir et apprendre la pratique du trail dans ce qu’il a de plus « aventurier ». Ce « code de la piste » repose sur 100 000 km d’expérience à travers le monde. Éric Massiet du Biest organise…

f0020-01
3 min.
valérian debaud

L’ex-champion de France Espoir et Junior, actuel 4e du E1 en CDF, a participé aux ISDT classic de Brioude. Il termine sur la plus haute marche du podium scratch au guidon d’une Honda 350 XR de 1985. Mais pourquoi à 24 ans participer à une course vintage alors qu’il aurait pu être en EnduroGP en Italie le même week-end avec son team Honda-ORC? Pourquoi rouler ici? « Pour revenir aux sources de l’enduro tout simplement. Les ISDE modernes sont une course hyper renommée et très populaire et je voulais les faire avec une vieille moto pour voir comment c’était avant. Et puis je trouvais ça intéressant de rouler avec des gens âgés qui roulent avec des vieilles motos. En plus c’était une très belle course mais en même temps technique et assez…

f0021-06
1 min.
special isdt brioude

En chocolat. Les concurrents ont reçu une médaille souvenir de l’épreuve brivadoise. Un geste d’attention de la part du club qui s’est vraiment décarcassé pour faire de ce rendez-vous une réussite. Chapeau le MC Brioude! Cadors. Nicolas Deparrois devant Marc Moralès lors du cross final. Un moment incroyable parmi tant d’autres. Le champion de France de cross-country s’est dit emballé par l’épreuve d’anciennes même si sa Husky a serré le premier jour, d’où son classement final très moyen. Keke. Alex Queyreyre termine à la 2e place scratch sur sa SWM 240 Romieu Racing. Le solide ardéchois a mis du gros gaz tout au long des quatre jours et a « sauvé l’honneur » du team Romieu, Simon s’étant satellisé dans la ligne le 2e jour. Vase. Les pilotes français de l’équipe Vase Classic…

f0022-06