ZINIO Logo
EXPLORARMI BIBLIOTECA
Côté Ouest

Côté Ouest No. 150

Añadir a favoritos

Du bocage normand aux forêts landaises, de la Pointe du Raz aux rivages du Connemara, Maisons Côté Ouest célèbre l'authentique et explore, pour vous, mille occasions de "vivre l'Ouest".

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Cote Maison SAS
Periodicidad:
Bimonthly
COMPRAR NÚMERO
5,60 €(IVA inc.)
SUSCRIBIRSE
28,51 €(IVA inc.)
6 Números

en este número

2 min.
l’édito

Sur quels mots achever cette année hors du commun ? Unique en tout genre ? Dramatique et fracturée? L’une de celles qu’on n’a pas su anticiper et qu’on espère ne jamais avoir à revivre? L’année 2020 restera une année marquée par la menace. Indicible, impersonnelle, implacable, qui s’est nourrie autant de la pandémie que de l’ignominie. Une année qui a bouleversé en profondeur nos existences, toutes générations confondues, nos certitudes, entravé nos habitudes. Une année conflictuelle, jalonnée de craintes et d’incompréhensions, caractérisée par la peur de l’autre, de l’avenir, du quotidien… Au malaise de la jeunesse, inquiète d’un contexte économique sinistré, ciblée, stoppée net dans son élan viscéralement enthousiaste et insouciant, répond celui des générations plus âgées, qui payent au centuple leur « protection » en se voyant imposer une société…

4 min.
sculptures grandeur nature

Permettre aux rosiers de nous ébahir autant qu’un mobile-stabile de Calder ou qu’un Bourgeois de Calais de Rodin. Laisser au feuillage tendre d’un petit chêne la possibilité de se mêler à la ramure tournante d’un arbre en bronze de Matta. Voir se déplier au milieu de grandes herbes de la prairie une structure en Corten d’Oteiza, qui découpe le ciel de ses pleins et de ses vides. Loin de l’ostentation d’autres jardins de sculptures, La Petite Escalère cultivait une poésie vagabonde, dans une symbiose sensible entre sa collection d’art monumental et son écrin diversement végétal. «Ce jardin si particulier est un autoportrait, mais aussi une autobiographie. Je ne veux certes pas négliger l’apport de Jeannette Leroy, qui entraîna son époux sur cette terre encore vierge, ni celui du génial jardinier…

3 min.
objets à composer

© 1. MAXIME TETARD - HERMÈS, SDP…

2 min.
partenaire du quotidien

Faciliter nos vies avec style: le nouveau lave-linge Samsung, qui associe design et performance, s’intégrera parfaitement dans les univers les plus exigeants. Son esthétique épurée cache une technologie innovante, permettant à la fois une efficacité redoutable, un gain de temps précieux et une facilité d’utilisation bienvenue. Linge de maison délicat ou vêtements de sport, blancs qui se doivent de rester immaculés ou couleurs vives, les lavages se suivent sans se ressembler et demandent une adaptation et une attention particulière. La technologie ecobubbleTM , véritable soin du linge, injecte de l’air au mélange d’eau et de lessive pour créer une mousse très active qui pénètre les fibres en un temps record. Les lavages à froid (15 °C) offrent ainsi la même efficacité qu’un lavage à 40 °C** . Une manière de préserver…

3 min.
rêver la lumière

Sa boutique de mobilier et objets anciens, si bien choisis qu’ils restent rarement longtemps en place, est également la vitrine de ses créations. Avant d’arriver à Bellême, Laurence Fockedey étudia l’architecture d’intérieur à l’École nationale supérieure Olivier de Serres, réalisa des chantiers, travailla dans l’événementiel, lança sa société d’emballages haut de gamme pour l’envoi de fleurs par la poste, tout en peignant et détournant toutes sortes de curiosités. Il y a six ans, Laurence ouvre un stand sur la route des marchands de Nogent-le-Rotrou et découvre le Perche. «La nature, les lieux de chine, la possibilité d’avoir un grand atelier, tout cela m’a séduite ! » L’an dernier, en tandem avec l’antiquaire Arnaud de Saint-Martin, elle revisite leur lieu au cœur de Bellême. « Nous avons trouvé de superbes carreaux…

3 min.
curiosités au village

Sur la place principale, avec sa jolie façade XVIIIe et son Œil-de-bŒuf, elle attire le regard. Épicerie jusqu’à récemment, la bâtisse entame une seconde vie grâce à ses deux acquéreurs, depuis des années amoureux du Perche. «De ses couleurs, ses forêts, l’ocre des pierres, des tuiles, l’accueil des habitants. Nous voulions ouvrir notre boutique dans un vrai village, typique et convivial, plutôt qu’en ville.» Il faut dire que, juchée sur son piton tel un phare à la proue de la forêt de Bellême, avec ses ruelles et ses jardins secrets, La Perrière ne manque pas de charme. Durant les travaux, Jérôme et Gil prirent soin de conserver poutres, tomettes et murs sablés d’origine ainsi qu’une belle cave voûtée qui désormais propose une sélection de produits locaux (miel, vinaigre, terrines, cidre,…