EXPLORARMI BIBLIOTECA
Caza y Pesca
La Revue nationale de La chasse

La Revue nationale de La chasse No. 873

Avec la Revue Nationale de La Chasse, vivez pleinement votre passion ! Actualités, dossiers techniques et conseils pour chasser avec succès.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Periodicidad:
Back issue only
Leer Más
COMPRAR NÚMERO
3,46 €(IVA inc.)
SUSCRIBIRSE
34,63 €(IVA inc.)
12 Números

en este número

3 min.
l’édito envie d’espace

Nous sommes beaucoup à attendre la véritable levée du confinement, pour retrouver nos proches, nos amis, nos commerces, nous déplacer à nouveau et, peut-être aussi, revivre «comme avant». Pour nous, chasseurs, se retrouver ainsi enfermés, ressemble un peu à une punition. Même si, comme pour tout le monde, c’était une obligation. Il n’est pas difficile après cela de s’apercevoir que ce que nous recherchons à la chasse c’est l’esprit d’équipe, l’activité physique, le travail des chiens et les grands espaces. Nous devrions bientôt pouvoir aller librement vérifier sur nos territoires comment s’est déroulée cette période, découvrir les nichées et les naissances, contrôler d’éventuels dégâts, mettre en place les aménagements prévus. S’arrêter en arrivant sur un chemin, en ayant vu une ombre, et découvrir aux jumelles un renard ou une chevrette…

2 min.
ils ont participé à ce numéro

Antoine Berger Berrichon féru de petit gibier, Antoine est passé par l’école de journalisme de Sciences-Po et a rejoint la RNC en 2014. Jean-Marie Brunier Passionné de chasse aux migrateurs ainsi qu’aux sangliers, Jean-Marie est un féru d’actualité cynégétique. Jean-Paul Burias Il connaît la RNC depuis l’enfance. Pour lui, rien ne remplace une belle partie de chasse au chien d’arrêt. Pascal Durantel Biologiste de formation et baroudeur, Pascal a une passion pour l’Asie centrale, le Grand Nord et les déserts. Dominique Gest Technicien de fédération de chasse depuis 1987, c’est la faune sauvage qui l’a conduit à la photographie en 2005. Charles Marie Graziani Éleveur de setters anglais et de labradors à Corte, ce champion de tir sportif est féru de chasse à l’approche du gibier de montagne. Philippe Jaeger Journaliste depuis plus de vingt ans, cet Alsacien court le monde avec une…

5 min.
covid-19: quelles conséquences pour la chasse?

Le rendez-vous était pris depuis des semaines. Comme beaucoup de ses amis chasseurs, Jean-Michel, un sauvaginier de la Somme, se faisait une joie de passer une journée au Salon de la chasse et de la faune sauvage de Mantes-la-Jolie fin mars. Face aux mesures sanitaires restreignant les contacts humains et les déplacements, la fête tant attendue a été annulée. Les semaines suivantes, les suspensions de fêtes de la chasse, de manifestations, de field-trials, d’expositions canines ou encore de ball-traps se sont enchaînées, certains de ces événements, comme le Game Fair, étant toutefois reportés. Le salon Chasse et Pêche en Citadelle, qui attire plusieurs milliers de visiteurs et devait célébrer son dixième anniversaire les 13 et 14 juin à Blaye, est repoussé en 2021. Le maintien des mesures sanitaires liées à…

1 min.
questions et interrogations

Guillaume Verney-Carron, directeur général de Verney-Carron Du côté des marques et des fabricants, la période liée à la menace du Covid-19 pose de vraies questions sur l’avenir de leurs activités et son poids économique. « Avant tout, nous avons une énorme pensée pour les soignants et les patients qui se battent contre cette maladie. Nous travaillons à un plan de reprise d’activité afin de pouvoir redémarrer rapidement et efficacement. Du fait des mesures prises par l’État, nous avons été contraints d’arrêter complètement notre production dès le 17 mars. Fort heureusement, nous disposons de stocks de produits afin de répondre à la demande une fois sortis du confinement. Cependant, l’interrogation porte sur notre capacité à tous à pouvoir reprendre une activité normale, en anticipant les dégâts qu’auront laissés cette crise sanitaire et…

1 min.
xavier marchand

« Les conséquences sont pour nous, comme pour toute notre profession, importantes. Nous assurons, en effectif réduit et avec toutes les garanties sanitaires, 100 % de nos services. La chronologie de cette pandémie aurait pu être encore plus dramatique. Je n’ose imaginer un confinement débutant à l’ouverture de la saison. Si notre production ne souffrira pas de retard, nous sommes inquiets pour nos clients et partenaires. Comment passeront-ils ce cap, et nous avec eux ? Bonne nouvelle, et il en faut, nos collections seront disponibles dans les temps. C’est indispensable pour repartir de l’avant. Nos clients, détaillants et armuriers le savent. Avec l’ouverture en ligne de mire, il reste maintenant à prévoir au mieux le rebond espéré de la consommation à partir d’août. »…

1 min.
au coin du bois

Haute-Savoie Le tétras-lyre revient couver à Manigod > Devrait-on en tirer une leçon? On est en droit de le croire car, à l’heure où l’on cherche à préserver les habitats de montagne, afin que les populations de gallinacés d’altitude voient leur population augmenter, une bonne nouvelle est arrivée du côté du massif des Aravis, avec la présence de deux poules de tétras-lyre venues couver près de Manigod. Ce n’était plus arrivé depuis près de quarante ans! Alors que, habituellement, l’arrivée du printemps apporte son flot incessant de passionnés de montagne, c’est une nature sans hommes qui a été rendue aux animaux locaux cette année. L’emblématique tétras a su aussitôt prendre possession de ces lieux devenus tranquilles. À méditer donc! J.-M.B. Somme Une hutte communale incendiée! > Le vandalisme anti-chasse semble être tendance en période de…