ZINIO Logo
EXPLORARMI BIBLIOTECA
Noticias y Política
Le français dans le monde

Le français dans le monde No. 414

Tous les deux mois, l’actualité pédagogique, culturelle et sociale de la langue française et de la francophonie. À la fois magazine d’information et outil directement utilisable en classe de langue, en particulier grâce à ses fiches pédagogiques et à ses reportages audio. Depuis 50 ans, le lien entre les professeurs de français du monde entier.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
SEJER
Periodicidad:
Bimonthly
COMPRAR NÚMERO
10,30 €(IVA inc.)
SUSCRIBIRSE
60,32 €(IVA inc.)
6 Números

en este número

1 min.
édito

Une Europe plus que jamais plurilingue Pour peu que les bonnes décisions soient prises dans les mois qui viennent, l’année 2017 qui s’achève pourrait marquer un tournant pour l’Europe des langues. La mise en place effective de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne devrait logiquement se traduire par une perte d’influence de la langue anglaise au sein de celle-ci. Certes, on parlera toujours anglais dans les couloirs du Parlement à Strasbourg ou de la Commission à Bruxelles. En revanche, d’ambitieuses politiques linguistiques et culturelles relanceraient à point nommer le sentiment des populations de partager un même espace citoyen où règne le plurilinguisme. Le plus grand évènement mondial autour du livre a montré la voie : en octobre dernier, la Foire de Francfort a pour la première fois accueilli non pas…

1 min.
graphe

Le plus audio sur WWW.FDLM.ORG espace abonnés FICHE PÉDAGOGIQUE téléchargeable sur WWW.FDLM.ORG « Faire le bel esprit les jours de grands naufrages. » Jean-Luc Lagarce, Traces incertaines« Il y a beaucoup d’esprit à n’en pas montrer quelquefois, et surtout à ne pas voir que les autres en manquent. » Madeleine de Puisieux, Les Caractères« L’esprit d’équipe… C’est des mecs ils sont une équipe, ils ont un esprit. Alors ils partagent! » Coluche« Malheur aux faiseurs de traductions littérales, qui en traduisant chaque parole énervent le sens! C’est bien là qu’on peut dire que la lettre tue, et que l’esprit vivifie. » Voltaire, Lettres philosophiques« Ne cherchez pas la nature de l’Esprit, mais plutôt l’esprit de la Nature. » Proverbe belge« On appelle cultivé un esprit dans lequel on a semé l’esprit des…

6 min.
nina yargekov je est une autre

C’est il y a plus de dix ans, dans un train, que lui est venue l’idée de son troisième et dernier roman. Elle n’avait pas encore choisi son nom de plume, Nina Yargekov, elle qui préfère garder secrète sa véritable identité. De retour d’un séjour en Transylvanie, elle présente son passeport français puis hongrois aux douaniers. Et c’est la révélation. Dans quelques années, elle écrirait un livre sur sa double nationalité. Une oeuvre charnière dans sa jeune carrière d’écrivain. Elle en est déjà convaincue. Médaille d’or Née en France de parents hongrois réfugiés politiques – « la médaille d’or de la migration, glisse-t-elle avec ironie, juste devant les réfugiés de guerre (médaille d’argent) et les réfugiés climatiques », loin devant les migrants économiques –, Nina Yargekov a grandi dans cette double culture…

6 min.
la louisiane un pélican parlant français

Colonie française vendue en 1803 par Napoléon aux États-Unis, qui ont ensuite essayé de gommer ces racines, la Louisiane veut aujourd’hui faire de la langue de Molière un outil de tremplin économique. Situé au bord du golfe du Mexique, le 31e État américain compte plus de 4,6 millions d’habitants, dont les fameux Cajuns, les descendants de ceux qui ont été chassés d’Acadie (Canada) au mitan du xviiie siècle. Le Pays cajun constitue le coeur même de la Louisiane francophone, un territoire baptisé ainsi en l’honneur de Louis XVI par l’explorateur Cavelier de La Salle en 1682. Des années de négligence, en raison d’une discrimination prolongée, ont néanmoins conduit à un certain déclin de la pratique de la langue. En 1990, on comptait 250 000 francophones selon les chiffres du recensement…

3 min.
l’apéro, c’est du solide!

Un vrai moment de convivialité, d’échanges, loin des rituels convenus liés au repas et qui fait l’unanimité auprès de 98 % des Français : l’apéro dînatoire connaît un véritable engouement. Il est synonyme de simplicité, de décontraction et surtout de facilité pour les organisateurs qui font comme ils savent et pour les participants qui viennent comme ils sont. Qui plus est l’instant apéro est bien de son époque : il appartient au registre de la spontanéité, se conjugue avec l’imprévu et l’incontournable bien-être; c’est un vrai moment de chaleur humaine. Comme le remarque Vincent Grégoire, le chasseur de tendances bien connu de l’agence NellyRodi, « à l’apéritif, chacun picore ce qui lui plaît, fini le casse-tête des carnivores, des vegans, végétariens, adeptes du sans gluten ou du sans lactose. » Et…

3 min.
les dieux du sable

Je suis très heureuse, surtout après tant d’efforts! » La Camerounaise Emilienne Essombe Tiako a de quoi être satisfaite : elle vient de remporter la finale de lutte africaine dans la catégorie des -60 kg aux Jeux de la Francophonie. Une seconde médaille d’or après sa victoire en lutte libre, preuve de l’exigence de la discipline, mais aussi des passerelles possibles pour une reconnaissance plus large, dépassant les frontières du seul continent. Et ce n’est pas une autre transfuge, la lutteuse libre roumaine Madalina Linguraru – lauréate à son tour – qui dira le contraire. Déjà présente aux Jeux, Olympiques ceux-là, de Rio l’an passé, Emilienne dit combien il est « très difficile de passer d’un sport à l’autre. En lutte libre, le combat continue au sol. En lutte africaine, dès…