ZINIO Logo
EXPLORARMI BIBLIOTECA
Le français dans le monde

Le français dans le monde No. 433

Añadir a favoritos

Tous les deux mois, l’actualité pédagogique, culturelle et sociale de la langue française et de la francophonie. À la fois magazine d’information et outil directement utilisable en classe de langue, en particulier grâce à ses fiches pédagogiques et à ses reportages audio. Depuis 50 ans, le lien entre les professeurs de français du monde entier.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
SEJER
Periodicidad:
Bimonthly
ESPECIAL: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: JOY40
COMPRAR NÚMERO
10,30 €(IVA inc.)
SUSCRIBIRSE
60,32 €(IVA inc.)
6 Números

en este número

2 min.
que vous soyez abonné(e) à la version numérique ou papier+ numérique

Pour profiter de fiches pédagogiques, des documents sonores et de leur transcription ainsi que des suppléments en ligne, ne perdez pas une minute pour créer votre Espace abonné sur le site du Français dans le monde. Suppléments en ligne et PDF des numéros ▪ L’espace « Suppléments en ligne » offre des prolongements aux articles parus dans la revue: l’accès aux clips des artistes présentés dans la rubrique « À écouter » et aux bandes-annonces des films de la rubrique « À voir », des informations complémentaires aux articles parus dans la revue, des prolongements pédagogiques au dossier… Téléchargez le PDF complet des numéros de la revue depuis 2016. Téléchargez le PDF complet des numéros de la revue depuis 2016. ▪ Les fiches pédagogiques en téléchargement: des démarches d’exploitation d’articles parus dans Le français dans…

1 min.
se réinventer

La crise sanitaire qui bouleverse la planète depuis plus d’un an n’a pas fait que changer notre quotidien et modifier nos habitudes de vie. Pour les professeurs de français du monde entier, cette situation sans précédent marque une véritable révolution. Les institutions ont dû s’adapter pour organiser leurs équipes, maintenir une certaine continuité pédagogique et préserver tant que faire se peut les passations d’examen. Les enseignants se sont retrouvés la plupart du temps sur leurs ordinateurs, pour repenser et fabriquer des leçons désormais à distance et donner cours devant des écrans. Et encore: nombre de professeurs se retrouvent sur le carreau, sans emploi. Comment dans ce monde plus que jamais morcelé continuer à faire groupe autour de missions similaires par-delà les frontières? Enseigner la langue française et les cultures francophones…

1 min.
graphe chanter

« Je chante! Je chante soir et matin, Je chante sur les chemins » Charles Trenet, « Je chante »« Ce n’est pas en ouvrant la gorge d’un rossignol que l’on découvrira le secret de son chant. »Marcel Pagnol« Pour bien aimer un pays il faut le manger, le boire et l’entendre chanter. »Michel Déon, Je me suis beaucoup promené« J’ai écouté le silence, car c’est toujours lui qui chante le dernier. »Émile Ajar, L’Angoisse du roi Salomon« Vous chantiez? j’en suis fort aise. Eh bien! dansez maintenant. »Jean de la Fontaine, « La Cigale et la Fourmi », Fables« Pourquoi philosopher alors qu’on peut chanter? »Georges Brassens« Ce qu’il y a de plus beau dans la création artistique c’est justement cette part féminine, cette musique qui n’en finit pas…

6 min.
rithy panh la mémoire dans la peau

En 1980, quand je suis arrivé en France, j’étais quasi mutique. Les Khmers rouges avaient tellement instrumentalisé ma langue maternelle que je ne parvenais plus à l’utiliser », se souvient Rithy Panh, cinéaste et écrivain franco-cambodgien. « Silencieux et vide. Épuisé d’avoir perdu les miens. Épuisé d’avoir survécu », comme il l’avoue dans La Paix avec les morts, son dernier livre, écrit avec l’écrivain et éditeur Christophe Bataille. Il a alors dix-sept ans et il se saisit du français comme le rescapé d’un naufrage s’agripperait à une bouée. Rescapé de Pol Pot Quand Pol Pot prend le pouvoir au Cambodge en 1975, le jeune Rithy n’a que 11 ans. Envoyé en camp de travail comme tant d’autres, il est témoin des pires atrocités mais parvient à survivre. « Je suis vivant parce…

5 min.
sète l’île singulière

ÉCONOMIE UN AVENIR TOUJOURS PLUS BLEU « Dans le cadre de son projet d’économie bleue, l’agglopôle de Sète Méditerranée ambitionne de créer 1 000 emplois d’ici à 2030, assure Jean-Guy Majourel, premier vice-président de cette communauté d’agglomération qui regroupe 14 villes. L’idée de mettre sur pied une filière bleue, qui couvrirait la formation, la recherche appliquée, des incubateurs de start-up et les entreprises, est un axe fort du projet de territoire co-construit avec des élus et le conseil de développement. » Ce dernier est une instance de consultation et de proposition. Elle se prononce sur les questions de politiques publiques locales. Compte tenu de l’environnement, elle s’est tout naturellement tournée vers les enjeux maritimes. D’étang en marais salant, de canal en lagune, salée ou douce, l’eau fait vivre la population depuis des…

3 min.
tous en selle

Finie la nostalgie en noir et blanc chantée par Yves Montand, où l’on partait de bon matin, partait sur les chemins « à bicyclette »… C’était le temps de l’après-guerre, des congés payés, de l’usine qui vidait les campagnes et surtout le temps de l’automobile reine prônée par le président Pompidou (1969-1974). Les adeptes de la « ville douce » avaient beau citer en exemple les Pays-Bas, le Danemark, Berlin ou Zurich (c’est nous qui rajoutons), argumenter sur les vertus du « partage de l’espace », la bicyclette restait mal venue: en France, le match se jouait entre véhicules motorisés à quatre ou à deux roues (Solex époque Jacques Tati, mobylettes, vespas ou grosses cylindrées), sans compter tout ce qui s’insulte: taxis, utilitaires, voitures particulières toujours en retard d’un rendez-vous,…