Le monde du camping-car

No. 335

Choisir son camping-car, le financer, l’équiper, l’entretenir, optimiser son confort, en profiter pleinement été comme hiver, sélectionner des itinéraires de weekend ou de vacances adaptés, en France comme à l’étranger… Le Monde du Camping-Car n’a qu’un seul but : se mettre à votre place et vous faciliter la vie en répondant à toutes vos interrogations. Le mensuel est un véritable point de rencontre entre ses lecteurs, dont il défend les intérêts auprès des pouvoirs publics.

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Editions Lariviere SAS
Periodicidad:
Monthly
4,34 €(IVA inc.)
34,65 €(IVA inc.)
10 Números

en este número

2 min.
la rançon du succès

La star de l’été c’est lui! TV, radio, presse écrite: pas une semaine sans qu’un reportage ne soit consacré au camping-car. Sans surprise, quelques médias en mal de sensations ont stigmatisé les concentrations estivales et les comportements inacceptables de certains utilisateurs. Mais c’est heureusement à travers un prisme nettement plus bienveillant que la majorité le présente comme un formidable moyen d’évasion et de découverte, propre à faire rêver, susciter l’envie… et déclencher l’achat: pour la première fois, le cap des 30 000 immatriculations de camping-cars neufs a été franchi (dont une moitié de fourgons et de vans aménagés) au terme de la saison 2020/2021. Soit une augmentation de plus de 28 % par rapport à la précédente. Du jamais vu. S’il faut se réjouir de l’intérêt croissant pour notre mode…

f0005-01
2 min.
question d’image

Je viens d’acheter le numéro de juillet du Monde du Camping-Car, qui est très intéressant car il y a beaucoup de sujets tournant autour de la pratique et des usages du camping-car, et pas seulement un catalogue pour les nouveaux modèles. L’article sur les possibilités de faire étape face à la mer est très pertinent, surtout au vu des difficultés que l’on rencontre pour s’approcher du littoral. Cependant, la photo que vous mettez en première page représente tout ce qu’il ne faut pas faire: sortir l’auvent, le tapis de sol, le mobilier… Le stationnement ou le bivouac ne sont pas du camping, et c’est ce qui choque les autres usagers du littoral, de voir des monstres prendre beaucoup de place, privatiser un espace partagé et gâcher la vue. Un camping-car devrait…

1 min.
« vous n’avez qu’à réserver! »

Cet été 2021 à Serignan plage et sur d’autres aires labellisées Camping-car Park (Ruom, par exemple), il fallait réserver à l’avance car ces aires étaient victimes de leur succès, dixit la superviseuse peu amène que nous avons eu au bout du fil! Ce qui était d’autant plus dur à entendre que la moitié de l’aire de stationnement en question que nous avions sous les yeux était vide. Cette personne qui, au demeurant, ne doit pas connaître le fonctionnement et les besoins des camping-cars, refoulait systématiquement ceux-ci à la barrière d’entrée. Heureusement que ses collaborateurs (opérateurs) se sont montrés beaucoup plus coopératifs et compétents. Il a quand même fallu les appeler à cinq reprises! Ce genre de problème, en pleine période de vacances, ne donne pas une belle image de l’enseigne.…

f0006-01
1 min.
quel recours?

J’habite à Frehel dans les Côtesd’Armor. Depuis le 20 juin, le parking de l’anse du Croc est inaccessible aux véhicules de plus de 2.10. Ce parking, qui dessert la plage, est souvent fréquenté par des familles de camping-caristes. J’aurai souhaité savoir s’il existe des recours contre cet abus afin de faire annuler cette décision. Les interdictions de stationner sur la voie publique à certaines catégories de véhicules doivent être motivées par un arrêté municipal. Vous pouvez toujours en prendre connaissance en mairie. Si cet arrêté est trop général (interdiction de stationner sur l’intégralité du territoire de la commune, par exemple) ou s’il ne fait pas expressément référence à des considérations de sécurité ou de salubrité publiques, il peut effectivement être contesté devant le tribunal administratif. On le constate, de plus en…

common03
1 min.
panne récurrente, garagiste sympa

Un petit mot pour signaler la gentillesse du garage Plotton, à Sully-sur-Loire (Loiret), qui nous a pris en charge en rase campagne suite à une panne récurrente sur notre camping-car (fuite du filtre à gazole, couvercle vert). Malgré l’heure tardive, le patron lui-même a essayé de nous dépanner pour reprendre la route. Hélas, en vain. Il nous a donc acheminés vers l’aire camping-car de Sully, dans l’attente d’un boîtier complet qui nous a immobilisés trois jours car cela s’est passé un week-end. Le garagiste est venu nous dépanner sur l’aire, un geste plus que professionnel. À titre indicatif, ce filtre est une véritable catastrophe: une panne à 20 000 km, remplacement de la cartouche et du joint, pour se résoudre à changer le boîtier complet au coût prohibitif de 230 €…

1 min.
rectificatif

À la réception et à la lecture de votre revue, je me permets une petite leçon de géographie. En effet, dans votre très intéressant dossier « Étapes, villages de charme » (pages 88 à 107), vous présentez Riquewihr comme étant un village du Bas-Rhin (67), alors qu’il est situé dans le Haut-Rhin (68)… Certes, la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA), regroupant les deux départements, vient de voir le jour cette année, pour autant, l’appellation des deux départements reste la même… Il y a bien d’autres joyaux encore, dans notre belle région (Colmar capitale des vins d’Alsace, par exemple…), tout comme dans toutes les régions d’ailleurs, et vos reportages le montrent parfaitement. Merci pour la variété et la qualité de vos publications. Bonne continuation. POUR VOS COURRIERS, UNE SEULE BOÎTE: lecteurs_lmcc@editions-lariviere.com…