ZINIO Logo
EXPLORARMI BIBLIOTECA
NEORURO

NEORURO

Neoruro 1
Añadir a favoritos

Le magazine de ceux qui envisagent, préparent et réussissent une vie nouvelle à la campagne.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Periodicidad:
Quarterly
COMPRAR NÚMERO
5,09 €(IVA inc.)
SUSCRIBIRSE
19,34 €(IVA inc.)
4 Números

en este número

2 min.
enfin libre!

Il y a un peu plus d’un an, j’étais derrière ma fenêtre dans un appartement du côté des Halles, et je me demandais ce que je faisais là. Pourtant j’ai adoré Paris. Comme j’aurais aimé Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes ou Bordeaux. Oui mais voilà: on change, la vie change. J’avais besoin de respirer. Et c’est ainsi que je me suis retrouvé plongé dans le grand bain de la néo-ruralité. Bien sûr, rien ne s’est fait en un claquement de doigt. La maison à trouver, entre rêves et réalité. Les réactions contrastées de mon entourage, dont quelques doutes... pas toujours bien dissimulés. Le vertige des fins de mois, forcément plus aléatoires. Les sueurs froides inévitables devant l’ampleur de la tâche, la radicalité de ce changement. Et puis le grand saut. Est-ce que…

6 min.
l’écho des campagnes

COUP DE POUCE THÉÂTRE ROULANT D’INTÉRÊT PUBLIQUE (T.R.I.P) Si tu ne viens pas au théâtre, c’est le théâtre qui viendra à toi C’est l’idée des deux fondateurs de la compagnie Les Noodles, Véro Frèche et Yannick Barbe. Le concept: une estafette aménagée, avec scène et accessoires, qui tournera sur les marchés, les places de villages, mais aussi dans les quartiers des grandes villes. Le principe: des spectacles drôles, poétiques, des chansons, avec une grande part d’improvisation. « On investit le lieu… et on prend tout ce qui passe !, expliquent Véro et Yannick. Il faut intéresser les gens, leur donner envie de s’arrêter, d’interagir avec nous. » On pense bien sûr aux troupes itinérantes du temps de Molière… mais aussi aux food trucks beaucoup plus actuels. « Quand on sera sur un…

2 min.
qui veut la peau du coq maurice?

Il paraît que les néo-ruraux peuvent être de sacrés emmerdeurs: poursuivant le coq Maurice de leur vindicte, portant plainte contre les effluves de fumier, les cloches de l’église, le chant des grenouilles… Les médias tendent leurs micros, les maires se disent désemparés. Le sujet était trop consensuel pour que le Parlement ne s’en empare pas aussitôt. Voilà donc une nouvelle loi qui introduit dans le Code de l’environnement « les sons et odeurs » comme caractéristiques des espaces naturels et patrimoine commun de la nation: ces « bruits et effluves » ne pourront plus être la cause de plaintes pour « troubles anormaux du voisinage ». Roulement de tambour, fermez le ban. Mais si ces quelques affaires ont défrayé la chronique, c’est surtout parce qu’elles nous amusent ou nous scandalisent à bon…

3 min.
on n’oublie jamais ses rêves d’enfant

«J’ai oublié de vous dire le plus important. On n’a jamais été aussi heureux! » C’est ainsi que Frédéric Dupuis termine notre conversation. Mais reprenons depuis le début… Le début, c’est 23 ans de carrière à France Télévision pour Frédéric, présentateur des journaux de Télématin, grand reporter et journaliste d’investigation (Envoyé Spécial, Spécial Investigation, Canal Plus, etc.). Et un matin, un déclic: «Je ne voulais plus rentrer à Paris, c’était décidé. Trop de métro, trop de monde, pas assez de place pour se garer. L’ambiance de fête que je trouvais il y a quelques années n’était plus là ». Sa femme Géraldine, alors directrice de communication, partage le même sentiment, l’impression d’avoir fait le tour de son métier. Plus de pression, moins de sens, plus de commercial, moins d’authenticité: « Toutes…

7 min.
nouveau départ

Entre deux ruisseaux ardéchois, au cœur de 2 ha de sous-bois et de prairies, seuls les oiseaux offrent une variation au rituel matinal de Lucie et des chiens qu’elle accueille dans sa pension. « C’était trop beau. J’ai longtemps cru que l’heure viendrait où il faudrait repartir. » Pourtant, après Lyon, la banlieue parisienne et Saint-Germain-des-Prés, Lucie a bel et bien posé ses valises à Préaux en juin 2019, dans l’un des hameaux de ce village de 600 habitants. «La joie, la sérénité, le calme, je les sens chaque jour et c’est un luxe », raconte Lucie qui a travaillé des années comme cadre dans la haute joaillerie avant de quitter Paris, puis Lyon, avec son conjoint, avec le projet de devenir éducatrice canin. « Quand on promenait notre chienne…

1 min.
50 ans que ça dure!

Des hippies landais s’installent dans les montagnes drômoises, des altermondialistes dans les Cévennes… Médiatisés mais très minoritaires, ces « chevelus » qui partaient élever des chèvres dans le Larzac en réaction au consumérisme urbain ont imprégné notre imaginaire collectif mais ne reflètent pas la réalité de ces 50 dernières années. Le mouvement des néo-ruraux est protéiforme et commence structurellement en 1975. Le basculement commence là et ne s’est jamais interrompu : un lent renouveau démographique des campagnes qui met fin à la grande époque de l’exode rural (1850-1975). Cependant, cette renaissance des campagnes masque avant tout un phénomène de périurbanisation, avec des travailleurs qui vont s’installer à 50 km d’une métropole. Ce retour à la campagne ressemble furieusement à un étalement des villes. En parallèle, on constate aussi un déplacement vers…