ZINIO logo
TUTKIKIRJASTO
Liiketoiminta ja talous
Les Affaires

Les Affaires Septembre 2020 - 2e edition

Les Affaires est le leader incontesté des publications d'affaires. Votre source hebdomadaire d’information pour prendre les meilleures décisions.

Lue lisää
Maa:
Canada
Kieli:
French
Julkaisija:
Transcontinental Media G.P.
Jakeluväli:
Weekly
OSTA IRTONUMERO
2,83 €(sis. verot)
TILAA
42,53 €(sis. verot)
46 Numerot

tässä numerossa

3 min
le sens de la crise

Rédactrice en chef par intérim Il est toujours bon de se replonger dans l’origine d’un mot, même et surtout celui qui a été usé à la corde. « Crise » vient du latin médiéval crisis, lui-même issu du grec krisis, qui signifie entre autres « jugement ». Avant que la machine planétaire s’enraye en mars dernier, essayez de vous rappeler comment nous étions tous et toutes déjà soumis aux discours de crise. Politique, médias, économie, santé, éducation… Aucun domaine n’était épargné. Les décideurs semblaient osciller entre la parfaite maîtrise du discours alarmant ou l’incurable choc post-traumatique depuis 2008-2009. Certes, la récession américaine a laissé des marques indélébiles dans les politiques monétaires de nombreux pays. Au Canada, cette importante récession n’a toutefois jamais atteint la même gravité qu’en 1981-1982 et 1990-1992. Suivant cela, dommage…

2 min
« la hausse du coût des sinistres est plus élevée que la hausse des primes »

Avec la montée du télétravail, le nombre de véhicules sur les routes a diminué et le nombre de sinistres automobiles également. Est-ce que les assureurs ont profité de la situation pour s’en mettre plein les poches? Pierre Babinsky fait le point. Les Affaires – Est-ce que la pandémie fait le bonheur des assureurs? Pierre Babinsky–Oui, il y a eu une baisse du nombre de sinistres, mais il faut comprendre que le coût moyen de chacun des sinistres est plus grand. Il atteignait 4 434 $ au second trimestre, comparativement à 3 291 $ un an auparavant. Les assureurs doivent démêler tout ça et effectuer des prévisions sur le montant total des primes qu’ils devront payer durant la prochaine année. L.A. – Est-ce que les réductions accordées aux assurés reflètent pleinement les risques actuels? P.B.…

5 min
raconter pour s’en tirer: récit d’une aventure audio

Je ne pensais pas, lorsque j’ai été mandatée, en février dernier, pour créer une série de balados, que je tomberais aussi juste avec le concept de « se tirer d’affaire ». À cette époque qui semble si lointaine, nous voulions répondre à des questions de la communauté d’affaires québécoise. Du sondage que nous vous avions soumis, nous avons récolté des témoignages et des questions d’entrepreneurs aux prises avec des enjeux de liquidité, de croissance, de financement d’entreprise, de plan d’affaires et de transformation numérique. C’est le lundi 16 mars que devait être lancé l’enregistrement de cette série, peu après le début de la diffusion des points de presse quotidiens du premier ministre François Legault, de l’ex-ministre de la Santé Danielle McCann et du directeur général de santé publique Horacio Arruda. «…

6 min
pour un retour graduel dans les bureaux

Le centre-ville de Montréal est désert, comme dans les premiers jours de la tempête du verglas en 1998. Mais les hôtels qui avaient de l’électricité étaient alors bondés de familles qui s’y étaient réfugiées. Montréal est aujourd’hui victime d’une crise beaucoup plus grave. Six mois après le décret qui a contraint les gens à rester chez eux, les hôtels et les tours de bureaux du centre-ville ne sont occupés que de 10 % à 15 % de leur capacité. La situation sera bientôt intenable pour plusieurs dizaines de restaurants et de commerces de détail. Craignant une résurgence des cas de COVID-19, d’importants employeurs interdisent toujours l’accès à leurs bureaux, alors que d’autres permettent un accès bien inférieur au taux d’occupation de 25 %, pourtant jugé sécuritaire par la Santé publique et souhaitable…

6 min
j’ai survècu à une crise

B ienvenue chez des survivants! » lance d’emblée François Caron, PDG de Trica, rencontré à la fin du mois d’août dans sa salle d’exposition de l’usine de Saint-Jérôme. Même caché derrière son masque noir, le large sourire qu’affiche ce fabricant de meubles haut de gamme est perceptible à travers le matériel. Depuis la réouverture de l’usine, en mai, à la suite d’un congé forcé de deux mois (confinement oblige), les commandes fusent de partout. Les ventes hors Québec représentent plus de 75 % des revenus de l’entreprise, soulève le dirigeant qui défile fièrement à travers ses collections. Ces lits, ces commodes, ces tables et ces chaises de salle à manger signés Trica font actuellement fureur au Québec, mais surtout à Miami, à New York et à San Francisco. Le trophée reçu…

2 min
les conseils du brigadier général giguère

Lorsqu’on doit commander des troupes en zone de guerre, être prêt à surmonter tout type de crise devient la condition numéro un pour demeurer en vie. « Dans le milieu militaire, ce sont les bataillons qui savent comment réagir le plus rapidement aux surprises qui vont réussir à s’en sortir », soutient l’ex-brigadiergénéral Richard Giguère, qui a passé 35 ans de sa vie au sein du Royal 22e Régiment des Forces armées canadiennes, à Québec. Un guide Depuis sa retraite, il y a cinq ans, l’ex-militaire, qui a dirigé des troupes à deux reprises en Afghanistan, partage ses règles d’or en zone de guerre à titre d’entrepreneurentraîneur de l’École d’entrepreneurship de Beauce. « Ce ne sont pas tant les plans stratégiques mis en place qui sont importants que notre agilité à constamment les adapter…