DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Maison et Jardin
Aquarium a la MaisonAquarium a la Maison

Aquarium a la Maison

No. 132

Comment créer un bac, choisir un aquarium, quelles espèces cohabitent, comment nourrir, soigner ses poissons, combattre les algues, améliorer la qualité de l’eau, découvrir les nouveautés sur le marché... Pour tous les aquariophiles qui associent au mot aquarium autre chose qu’un simple bocal avec un poisson rouge et veulent avoir une démarche éco-responsable, l’Aquarium à la maison apporte tous les deux mois de nombreuses réponses et de nombreux sujets de réflexion.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
LR Presse
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,98 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
24,99 €(TVA Incluse)
6 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
un monde insolite

Parfois on pense tout connaître d’un sujet, et on se rend compte que, finalement, en y regardant bien, il y a encore beaucoup à découvrir. Il en est ainsi du scalaire ! Car si ce magnifique poisson amazonien est sans doute l’un des plus courants dans les aquariums, il nous réserve encore bien des surprises. Sa maintenance est juste un peu délicate, sans difficulté majeure, et sa reproduction, que nous vous avons présentée en détail dans L’Aquarium à la Maison 119, est bien maîtrisée. Et pourtant, cette espèce, Pterophyllum scalare, est riche de nombreuses formes différentes sauvages suivant son origine, et complexe dans ses comportements individuels ou sociaux. Avec le scalaire, c’est un monde à part qui vous est promis. Ce monde, Uwe Werner, un aquariophile allemand passionné, vous…

access_time5 min.
actualité

UN LABRE AURAIT CONSCIENCE DE SON CORPS ? Labroides dimidiatus , le labre nettoyeur, a réussi le test du miroir, qui montre la conscience qu’il a de son corps. Le test du miroir est-il fiable ? (© ARNOLD DUBBARES) Des chercheurs ont découvert que les labres nettoyeurs communs, Labroides dimidiatus, ont passé avec succès le test du miroir, un test mis au point à l’origine pour les primates, pour tester la conscience qu’a l’animal de son propre corps. De nombreux animaux comme les bonobos ou les pies sont capables de réussir ce test, mais c’est la première fois qu’il est proposé à des poissons. Les labres nettoyeurs auraient donc conscience de leur propre corps… Cette « réussite » pourrait aussi remettre en cause la véracité…

access_time1 min.
dernières descriptions

Crustacés - Lacunicambarus chimera, écrevisse d’Illinois, Indiana, Kentucky, Tennessee, États Unis. Nanhaipotamon macau, crabe d’eau douce de Macao, Chine. Neocaridina fonticulata, crevette d’eau douce de la péninsule Hengchun, Taïwan. Siluriformes - Ancistrus leoni, A. kellerae, A. patronus, A. amaris, A. yutajae et A. saudades, fleuve de l’Orénoque, Venezuela. Chinchaysuyoa ortegai, nouveau genre, Pérou. Neoplecostomus watersi, bassin du rio Paraná, Brésil. Loches - Schistura rebuw, Arunachal Pradesh, Inde. Paracobitis abrishamchiani, sud du bassin de la mer Caspienne. Cobitis afifeae, C. aliyeae, C. anabelae, C. erkakanae, C. emrei, C. joergbohleni, C. pirii, C. troasensis, Eurasie. Yunnanilus brevis, Sichuan, Chine. Cyprinidés - Garra motuoensis, G. yajiangensis, rivière Yarlung Tsangpo, Tibet, Chine. Enteromius walshae, rivières Louesse, Lekoumou et Djoulou, République du Congo. Channidés - Channa lipor, Meghalaya, nord…

access_time2 min.
envoyez-nous vos photos d’aquarium

William observe leurs couleurs Ce bac de 54 litres satisfait les attentes de William, en attendant un volume plus grand quand il aura eu son brevet. À la fin de l’année, William passe son brevet et s’il l’obtient, il recevra un aquarium de plus de 100 litres en récompense. Pour l’heure, il aime beaucoup regarder les poissons dans son 54 l, quand il les nourrit. Il aime observer leurs couleurs et leurs comportements. Le petit volume de son bac lui convient, de même qu’à ses poissons. Et ses plantes, des Vallisneria gigantea, ne cessent de se multiplier par stolon. Caractéristiques techniques : bac de 54 l, un filtre Ciano CF80, un thermoplongeur Rena, un éclairage tube néon T8 15 watts. Population : 10 néons…

access_time7 min.
des colocs pour le tétra du congo !

Quand on dit Afrique, les pensées des aquariophiles s’envolent généralement du côté est du continent. Mais c’est oublier les joyaux de l’Ouest et du Centre africain, dont le tétra du Congo, Phenacogrammus interruptus, est une espèce emblématique. Pour l’accompagner, nous vous proposons des espèces d’Afrique de l’Ouest courantes sur le marché aquariophile, qui occuperont chacune des strates de l’aquarium.Originaire de la partie haute du bassin du fleuve Congo, en République Démocratique du Congo (ex Zaïre), le tétra du Congo, proche des néons et des tétras fantômes amazoniens, s’en distingue cependant par son aire de répartition, de l’autre côté de la grande flaque. Phenacogrammus interruptus ap par-tient à la famille des Alestidés, faisant elle-même partie de l’ordre des Characiformes avec ses proches cousins d’Amérique latine. Il partage avec eux une…

access_time1 min.
le choix de l’aquarium

Un bac de 450 l, bien planté, avec un espace de nage à l’avant et des plantes flottantes pour tamiser la lumière. (© JEAN-PAUL SAUVAGET) Étant donné les mœurs du phénaco, le volume de l’aquarium doit être conséquent : un aquarium de 450 litres permettra de loger quelques cohabitants.L’aquarium est équipé d’une grosse filtration interne (décantation) ou externe (filtre électrique), dont l’entretien sera régulier et efficace. Des thermoplongeurs pourront chauffer le volume d’eau à environ 25 °C. En termes d’éclairage, optez pour les classiques tubes fluo ou soyez moderne (et écolo) en choisissant les LED et munissez-vous d’un éclairage capable d’émettre de 20 à 30 lumens par litre afin que les plantes puissent s’épanouir. N’oubliez pas un seau, un tuyau, une cloche, et le petit matériel nécessaire…

help