DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Auto et Moto
Auto Plus France

Auto Plus France No. 1667

Décrypteur de l’actualité automobile, révélateur de scoops, Auto Plus teste rigoureusement tous les modèles sans autre parti pris que celui des automobilistes.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Fréquence:
Weekly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
39,90 €(TVA Incluse)
52 Numéros

dans ce numéro

5 min.
quelle reprise !

Les 200 000 super-primes à la casse et le bonus amélioré ont dopé les ventes ! Le plan de relance du gouvernement avraisemblablement porté ses fruits! Les quelque 200 000 super-primes à la casse accordées depuis le 1er juin, ainsi que le bonus revu à la hausse pour l’électrique et étendu à l’hybride rechargeable (voir n° 1657) ont boosté le marché. Rien qu’au mois de juin, près de 100 000 primes avaient été épuisées et les ventes d’électriques et d’hybrides rechargeables se sont envolées. Résultat: le marché des voitures neuves revient (déjà !) à la normale après trois mois consécutifs de déclin, avec près de 413000 immatriculations cumulées en juin et juillet, soit 10000 véhicules supplémentaires par rapport àla même période en 2019. Il faut dire qu’en plus des coups de…

2 min.
edito

Ouf, l’automobile n’est pas morte ! Certes, la phase de transition que nous vivons perturbe nos habitudes, mais le concept même du véhicule particulier, symbole immuable de liberté, semble résister contre vents et marées aux attaques incessantes dont il fait l’objet. Même l’inattendue violence de la pandémie n’aura pas eu raison de l’industrie automobile, c’est dire ! Le marché est ainsi reparti dès le 1er juin sur les chapeaux de roues (voir p. 2), balayant d’un revers demain la parenthèse du confinement en à peine quelques semaines. Et il faut bien avouer que le plan de relance, proposé par un gouvernement schizophrène sur la question automobile (illustration parfaite du syndrome “je t’aime, moi non plus”), a fonctionné à plein régime. Les 200 000 super-primes à la conversion sont parties comme des…

3 min.
le courrier des lecteurs

Refonte des vignettes Crit’Air Enfin un peu de bon sens! Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, veut réformer l’attribution des vignettes Crit’Air. Elle a raison, tant le système est obsolète: un Porsche Cayenne essence crachant plus de 200 g/km de CO2, mieux classé qu’un petit diesel récent: une ineptie qui mérite de remettre en question “l’oeuvre” de Ségolène Royal. Par contre, ce qui m’agace, c’est que la nouvelle ministre s’attaque bille en tête à la voiture, alors qu’elle vient d’accorder un sursis à cette aberration environnementale que sont les terrasses chauffées! Henri J., par e-mail François Tarrain, service actualités. Imaginés en 2015, les certificats qualité de l’air sont, depuis le début, pointés du doigt pour leur conception “figée”. Incapables de prendre en considération les évolutions techniques, les vignettes ne permettent pas, en…

2 min.
encore plus sûre et techno

L’actuelle Classe S, née en 2013 (et restylée en 2017), fait aujourd’hui figure d’ancienne face aux plus récentes Audi A8 et BMW Série 7. Mais le prochain opus s’annonce très hightech. Avec pas moins de cinq écrans à bord, dont trois pour les passagers arrière, l’allemande fera la part belle au digital. Parmi la multitude d’équipements proposés, on peut déjà relever le bloc compteurs 100 % numérique et 3D, ainsi que l’affichage tête haute avec réalité augmentée. Autre innovation : la présence du système MBUX (Mercedes-Benz User Experience) de seconde génération, avec la fameuse reconnaissance vocale “Hey Mercedes” encore améliorée. Cette authentique intelligence artificielle promet des miracles comme détecter, via des caméras, si un passager veut sortir de la voiture et le prévenir d’un éventuel danger avant qu’il ouvre l’une…

1 min.
pour les vacances 2021

Depuis 2005, le ludospace Caddy existe en version camping-car. Tout juste dévoilé, le cinquième opus n’échappera pas à la règle: Volkswagen présentera, en septembre prochain, le Mini-Camper. Animé, au choix, par un TDI (75 ou 122 ch) ou par un essence TSI (116 ch), l’allemand embarquera un sommier à ressorts d’une longueur proche des 2 m. Il profitera aussi d’un toit panoramique de 1,4 m² (occultable, pour les lève-tard…). La liste des équipements comprendra des chaises et une table de camping et, plus pragmatique, de nombreuses aides à la conduite. Ce sera ainsi le premier utilitaire de la marque à bénéficier du Travel Assist (aide active au maintien dans la voie et régulateur de vitesse adaptatif). Si les tarifs ne sont pas encore connus, le ticket d’entrée devrait flirter avec…

1 min.
un véritable travail d’équipe

Que faire quand son usine ferme pour cause de Covid-19? Eh bien, 200 salariés du site japonais Toyota de Takaoka (lieu d’assemblage du Rav4 et de la Corolla) se sont lancés un drôle de défi: imaginer et construire une limousine sur la base d’un… Rav4. Quatre mois plus tard, et après y avoir consacré tout leur temps libre, ces employés viennent de présenter le seul et unique Rav4 version XXL(2) . L’empattement a été allongé de 80 cm, passant de 2,69 à 3,49 m. Quant à la longueur totale, elle atteint 7,90 m de long (contre 4,60 m pour un modèle standard). A bord, ce Rav4 n’est toujours pas muni d’une troisième rangée de sièges mais, à l’arrière, les passagers disposent d’une longueur aux jambes record, ainsi que d’une petite…