DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Film, Télé et Musique
ClassicaClassica

Classica No.203

Chaque mois, découvrez toute l'actualité de la musique classique au travers de nombreux portraits, reportages, enquêtes et interviews… Un regard neuf sur la musique

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
EMC2
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,49 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
25,99 €(TVA Incluse)
5 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
janus moderne et universel

Dans le panthéon hindou, l’image la mieux connue du dieu Shiva est celle de la créature à plusieurs bras, symbole démultiplié de sa puissance et de son omniscience: un attirail qui sied bien au génie protéiforme de Leonard Bernstein, pianiste, chef, pédagogue et compositeur. Cent ans après sa naissance, le charisme de Lenny rayonne toujours,intact (Hollywood vient d’annoncer le tournage de deux biopics, avec Jake Gyllenhaal et Bradley Cooper), et West Side Story continue de conquérir les foules. Pourtant, ce musical emblématique n’est qu’une des facettes de son œuvre, œuvre complexe quoique décomplexée, longtemps mal comprise, notamment en France.Verrait-elle toutefois son heure enfin sonner?L’impact récent de Mass à la Philharmonie de Paris, page mal accueillie à sa création en 1971, souvent considérée comme ratée ou datée, permet de saisir…

access_time1 min.
les alpes

Christoph Müller, vous dirigez le Gstaad Menuhin Festival depuis 2002: comment voyez-vous l'évolution de la manifestation? Après quarante années d'empreinte indélébile de Lord Menuhin et une transition plutôt délicate, j'ai tout mis en œuvre pour perpétuer l'esprit du «violon du siècle» tout en faisant entrer la manifestation de plain-pied dans le 21 siècle. Cela s'est traduit par un soutien renforcé aux jeunes artistes, la création d'une Gstaad Academy et une fidélisation de grandes stars de la scène classique. Les chiffres semblent nous donner raison puisque la fréquentation a plus que doublé depuis 2002 et que le Gstaad Menuhin Festival, avec sa soixantaine de concerts, figure désormais au deuxième rang des festivals classiques du pays. Vous venez de lancer votre propre plateforme de diffusion de concerts «Gstaad Digital Festival»,…

access_time3 min.
ces mimes qui chantent

Ils ne jouent qu'en tranches de salami et n'incarnent jamais A vingt ans, étudiant, je fréquentais assidûment l’Opéra Garnier, avide de découvrir œuvres, chanteurs, chefs. Faute de budget,je grossissais dès 6 heures du matin la file des fauchés débrouillards,afin de m’acheter une bonne place au paradis.Un soir, je m’installe sur mon fauteuil quand mon voisin me glisse:— Je suis heureux: nous allons assister aux adieux de Galina Vichnevskaïa.— Qui? — La femme du violoncelliste Rostropovitch, qui dirige l’orchestre.« Zut! Je vais devoir supporter une vieillarde à la voix chevrotante… » Je regrette presque ma venue, d’autant que je ne connais pas cet opéra, Eugène Onéguine.Le rideau se lève. J’entends une voix de soprano sublime et souple, entrelacée à celle d’une mezzo; puis deux jeunes filles rentrent sur scène. L’histoire…

access_time4 min.
bougival l’europe à demeure

Bougival. Petite ville à l’ouest de Paris, connue pour ses bords de Seine qui ont inspiré tant de peintres impressionnistes. Le bus nous laisse à l’entrée de la ville,en bordure d’une départementale très passante.Un petit chemin très abrupt monte vers un grand parc. Dès le portail franchi, on entre dans un autre monde.Un épais rideau d’arbres étouffe toutes les rumeurs. Une imposante bâtisse blanche, ornée de colonnes et de fenêtres cintrées, semble surgir tout droit d’un roman de Stendhal. C’est la villa Viardot, ancienne propriété de la célèbre cantatrice et mécène Pauline Viardot, figure incontournable de la vie artistique du xix siècle.Le chanteur Jorge Chaminé, à qui l’on doit la sauvegarde de ce bâtiment historique, nous accueille avec enthousiasme sur le vaste perron. Très engagé en faveur de la diffusion…

access_time1 min.
jeunes archets étoilés

Organisé tous les deux ans, le Concours Menu h i n 2 0 1 8 ouvert à des jeunes de moins de vingt-deux ans s’est tenu à Genève. Sous la présidence de Pamela Frank et en présence d’un jury de haut vol (Vengerov, Gringolts…), les finalistes se sont montrés à la hauteur de l’enjeu. Chez les juniors, difficile de départager la charmeuse Singapourienne Chloe Chua (onze ans) et le séduisant Australien Christian Li (dix ans), aussi matures l’un que l’autre (extraits des Quatre Saisons de Vivaldi). Dans la catégorie seniors, l’Arménienne Diana Adamyan (dix-huit ans, photo), 1 Prix, se montre d’une agilité impressionnante (Concerto en sol mineur de Bruch) et le Franco-Allemand Nathan Mierdl (vingt ans), 2 Prix, en poste à l’Orchestre national de France, s’inscrit dans la tradition de…

access_time2 min.
notes et fausses notes

DU RIEN NAÎT LE SONLe nouveau film documentaire de Jean-Stéphane Bron (L’Opéra), Vers le silence, est désormais disponible sur la plate-forme 3 Scène de l’Opéra national de Paris. Neuf minutes durant lesquelles Philippe Jourdan répète avec son orchestre la Symphonie n°9 en ré majeur de Gustav Mahler, insistant sur chaque silence, sur chaque fin de phrase et sur cet art du « trois fois rien, c’est deux fois plus », à l’image d’un Celibidache des vieux jours. www.operadeparis.fr/3e-scene/vers-le-silence L’HOMME DERRIÈRE LA légende Difficile d’imaginer Mahler à une fête, Webern jouer au bowling, Copland manger une glace (photo)… et pourtant même les génies, que l’on croyait coupés du monde, ont leur part de quotidienneté.En témoigne ce diaporama de 46 clichés proposé par le site Internet CMUSE, en consultation libre.…

help