DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Film, Télé et Musique
ClassicaClassica

Classica No.204

Chaque mois, découvrez toute l'actualité de la musique classique au travers de nombreux portraits, reportages, enquêtes et interviews… Un regard neuf sur la musique

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
EMC2
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,49 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
25,99 €(TVA Incluse)
5 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
l’esprit de corps

Le rideau se lève, un vaste cyclorama clignote alors de milliers de diodes, peut-être celles d’une autoroute galactique, d’un cyclone informatique, d’un feu immémorial. Ainsi s’ouvre The Seasons’ Canon de la chorégraphe Crystal Pite que le Ballet de l’Opéra de Paris vient de reprendre à guichets fermés : un choc comme on en vit rarement. En vérité, on ne sait trop comment expliquer le miracle de cette pièce virtuose de vingt-cinq minutes, réclamant cinquante-quatre danseurs et puisant à tant de sources.Le corps de ballet se fait grappe humaine, sollicité comme un organisme mouvant, avant que des chaînes d’humanoïdes se forment, se dissolvent, que des pas de deux au bord de la brèche s’enchaînent, payant au passage leur écot à Jirí Kylián. Mais soudain la chaîne se reforme sur le…

access_time3 min.
la petite vie des grands

La vie n’éclaire pas l’œuvre. C’est, au contraire, l’œuvre qui éclaire la vie Ne le niez pas : vous l’avez fait, comme moi! Vous avez visité l’immeuble natal de Mozart à Salzbourg puis son appartement à Vienne, vous avez parcouru les demeures de Haydn et Beethoven, exploré la villa de Bougival où Bizet conçut Carmen, arpenté le chalet Troldhaugen où Grieg composa, sans parler d’un passage à Saint-Germain-en-Laye chez Debussy ou à Montfortl’Amaury chez Ravel… Chaque fois, vous étiez mus par un désir ardent, noble, légitime, la volonté d’approcher le génie, de saisir où il s’élaborait, de quoi il se nourrissait au jour le jour. Chaque fois, vous avez été déçus.La maison d’un génie se révèle cruellement identique à celle d’un médiocre ou d’un homme de goût. Le pot…

access_time5 min.
anniversaire rotterdam est une fête

Rotterdam, le samedi 9 juin. Yannick Nézet-Séguin, l’un des chefs d’orchestre parmi les plus talentueux de sa génération, et Joyce DiDonato, l’enfant terrible du chant lyrique, étaient réunis pour célébrer le 100 anniversaire de l’orchestre de la ville. Nous étions dans les coulisses de l’événement capté par la plate-forme en ligne de vidéos de musique classique Medici.tv. Ils sont rares ces concerts à l’issue desquels vous avez la certitude qu’ils demeureront à jamais gravés dans les mémoires. Celui organisé dans une des salles du De Doelen ce jour-là en fait partie. Pour cause: la ferveur d’un public qui se lève comme un seul homme après les derniers accords des Pins de Rome de Respighi, une complicité évidente entre un chef et son orchestre et l’émotion pure procurée par la voix…

access_time2 min.
notes et fausses notes

À TERRAIN BATTU, MUSIQUE CONQUISENew York, 1959. Ce qui n’était encore qu’un vaste terrain vague de la 66 Rue de Manhattan allait devenir l’un des plus hauts lieux musicaux du monde : le Lincoln Center for the Performing Arts. Grâce à de précieuses images d’archives, la chaîne YouTube Great Performances vous propose de revivre la pose des premières pierres sur fond de Copland. On peut y voir notamment Leonard Bernstein, la Philharmonie de New York, l’Orchestre du Metropolitan Opera et le 34 président des États-Unis, Dwight D. Eisenhower. www.youtube.com/watch?v=908b95fudQ8 LA NONNE SUR le divan Au cabinet du psy Marc - Olivier Fogiel, la cheffe d’orchestre Laurence Equilbey semble avoir été témoin d’une bien étrange histoire : l’un de ses amis, Rodolphe, éprouverait une fascination sans faille pour une…

access_time5 min.
philip roth une pastorale américaine

(NANCY CRAMPTON / OPALE / LEEMAGE) Philip Roth a vingt-trois ans quand on lui offre un billet pour un concert à la bibliothèque du Congrès de Washington. C’est sa première révélation musicale. Stationné dans un hôpital militaire de la ville, il s’y rend par simple curiosité, vêtu de son plus bel uniforme, dans l’espoir de « lever quelques filles ». Roth entend pour la première fois le Quintette pour clarinette de Mozart, interprété par le Quatuor de Budapest. Pour le futur romancier, né en 1933, au sein d’une famille d’immigrés juifs du New Jersey, c’est une expérience transformatrice. Durant toute sa vie, Philip Roth ne cessera d’aller au concert, de fréquenter des musiciens et de faire de la musique une matière de son œuvre.C’est dans le troisième roman de Roth,…

access_time2 min.
opéra à cœur ouvert

Sur la plage de Chesil ou l’art de transposer sur grand écran une œuvre lyrique.(PHOTOS : PROKINO) Ce que la jeune violoniste Florence Ponting (Saoirse Ronan) attend de l’amour est un sentiment inexprimable. Une « question sans contenu, aussi pure qu’un point d’interrogation ». Prenant forme lorsque son mari Edward Mayhew (Billy Howle) tente désespérément de la courtiser le soir de leur nuit de noces, elle devient son ultime refuge, son Quintette de Mozart. Elle s’imagine alors jouer avec son quatuor à Wigmore Hall « […] une simple phrase musicale, solennelle, qui s’était répétée, aussi évanescente et insaisissable qu’un souvenir auditif ». Mais rien n’y fait. Le corps excité de son époux la rappelle à lui, tandis que la radio crache à plein poumons les accords endiablés de Chuck…

help