ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Presse Feminine
Cosmopolitan France

Cosmopolitan France

No. 562

Sexe, mode, beauté, psycho... Cosmopolitan s'adresse à toutes celles dont la priorité est de se faire plaisir de façon inventive et impertinente. Cosmopolitan, c'est l'esprit sexy d'aujourd'hui, de l'audace et de l'humour... pour dévorer la vie !

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
INTER EDI
Fréquence:
Monthly
Offre spéciale : Économisez 50% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
17,99 €9 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

1 min.
édito

#IRL « Je ne sais pas où passe mon argent ? Au même endroit que mon temps, j'imagine… » Prononcée à 12 h 07 dans l'open space de Cosmo, cette phrase de Sophie B., collègue et amie me fait sourire. Est-ce que c'est pour ça que je serais prête à photoshoper mon résultat de test Covid négatif ? Pour garder en permanence le sésame qui m'ouvre les portes du bureau. Parce que venir ici, c'est comme aller prendre un café au comptoir, en mieux. Ici, je connais les protagonistes et je ne me lasse pas de les entendre vanner, philosopher, se révolter, s'enthousiasmer, bref… vivre. Je ne sais pas pour vous mais, de mon côté, la pratique désormais régulière de la méditation/cuisine/lecture/gym/yoga ne me suffit pas. Si j'ai, dans un premier…

1 min.
à tout bout de champ

1. HAUTES HERBES C’est sympa la campagne, mais ça nécessite de l’entretien. Après le shooting, on passe la tondeuse. 2. PROBLÈME DE VUE Quelqu’un prévient notre photographe que le modèle tape la pose à droite ? Parce qu’il est bien parti pour immortaliser la porte. 3. JOURNÉE À THÈME Le dress code ? Beige. Même à quatre pattes, on respecte les consignes. 4. MAN VS WILD Chuuut et admirez ! Deux hommes en train d’appréhender un milieu hostile et des animaux sauvages. 5. FAIRE LE SHOW Notre cover-girl, Ilona Smet en plein shooting. 6. CASSER LA ROUTINE Masque à plumes ou oreilles de lapine pour aller bosser ? 7. BRAS DESSUS, BRAS DESSOUS C’est ça l’amitié : regarder ensemble dans la même direction.…

2 min.
on aime vos histoires

COSMO WONDER WOMAN Cher Cosmo, je suis boulangère près de Toulouse, et les derniers mois ont été vraiment chauds ! Après avoir ravitaillé tout mon village en pain et viennoiseries pendant le confinement, j’enchaîne avec l’été… avec deux fois deux jours off seulement. Six jours sur sept, de 6 heures à 13 heures puis de 17 heures à 20 heures, je suis aux fourneaux, armée de mon masque et de mes gels hydroalcooliques… C’est dur, mais je me sens utile, revalorisée. Ce n’est pas évident tous les jours de se lever mais dès que j’ai une minute, je me pose avec mon chat, mon chien et mon Cosmo et je relâche la pression ! Merci de faire partie des petites choses qui font mon bonheur. Morgane Chère Morgane, bravo ! Merci…

6 min.
il n’y a qu’à cosmo qu’on avoue ça

1 Pousser le bouchon Ce soir, je vais boire un verre avec mon meilleur ami, Romain. Dans la journée, il m'envoie un texto : « Plus de batterie sur mon tél., appelle sur le fixe du taf quand t'es prête à décoller. » À 18 h 30, je tombe sur son répondeur pro et je laisse un message : « J'ai soif ! Rappelle-moi ! » Une heure passe et pas de nouvelles. Le pauvre doit être bloqué en réunion. Je laisse un autre message pour le faire marrer quand il sortira : « Dis à ton chef de soigner sa réunionnite, on a une bouteille à descendre ! » Ça ne l'a pas fait rire. Ni son boss qui était à côté quand mon message a été diffusé en mode…

3 min.
je ne veux pas inviter ton +1 à mon anniversaire

« Du coup, on vient à 20 heures ? » m'envoie Chloé par texto à quelques heures de mon anniversaire. Euh, pause : comment ça, « on » ?! C'est le genre de truc qui me rend dingue : quand tu invites tes potes à ton anniv, maintenant, c'est automatique qu'ils viennent avec leurs +1. Alors c'est pas que je suis une meuf sans cœur qui veut séparer mes invités de leur moitié ou de leur cousin par alliance américain qui est à Paris ce soir, mais sérieux, ça complique mon organisation. Parce que quand je me dis que je me limite à vingt invités, soit j'atterris à quarante, soit je prévois le coup et je dois réserver la moitié de ma liste à des gens que je connais bof…

2 min.
« après dix ans d’architecture aux états-unis, je rentre enfin à paris »

Ma vie avant Franco-américaine, je partage ma scolarité entre Londres et Paris. C'est écrit : je ferai mes études supérieures aux États-Unis. Bac en poche, direction Los Angeles pour une école d'archi : l'aventure, l'indépendance ! Je ne connais personne et la France me manque : la culture, la nourriture, le sens de l'humour… Finalement, je retrouve le sourire : je me fais des amis et les cinq années d'études sont si intenses que le temps file. Pour valider mon diplôme, je dois encore passer sept examens étalés sur plusieurs années, et bosser trois mille cinq cents heures ! Je décroche un job et, trois ans plus tard, je suis débauchée à San Francisco. C'est plus européen, plus petit, je trouve une coloc top, le boulot me plaît. Mais j'ai du…