DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Maison et Jardin
Côté SudCôté Sud

Côté Sud No. 175

D'une bastide provençale à un riad marocain, d'une ballade en Amérique à un savoir-faire italien, Maisons Côté Sud vous ouvre les portes d'un art de vivre ensoleillé et enchanteur.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Cote Maison SAS
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,49 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
27,99 €(TVA Incluse)
6 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
l’édito

Dans une chambre de la Casa Mina, à Minorque, lit suspendu, coiffé d’une moustiquaire en filet. Une illustration du travail de rénovation tout en finesse du studio Quintana Partners. (© NICOLAS MILLET/CAROLINE CLAVIER) Soulever, déchiffrer les strates du passé, observer la superposition des époques, regarder se dessiner des courants, des styles, des mouvements… C’est ce prisme qui guide l’effervescence des styles. Pour que « les anges puissent s’y reposer », une cathédrale à Tarente, en Italie, signée Gio Ponti qui signe le désir du maître d’unir symboliquement la Terre et le ciel; un ancien prieuré dans les Alpilles transformé en chambres et maisons hôtelières; une maison de vacances oubliée qui retrouve son lustre aux Baléares; une autre aux airs de villa californienne, dans la province de Gérone en Espagne,…

access_time5 min.
gio ponti a l’infini

VERT MAJORITAIRE 1. Dans la chapelle latérale du Marin, le timon, l’ancre et la croix stylisés par Gio Ponti. 2. Sur la porte centrale en cuivre, les motifs en forme de losange filtrent la lumière. 3, 4. Bougeoirs, chandeliers, mais aussi lutrins, tabernacle… C’est un Gio Ponti orfèvre qui se révèle au détour de chaque objet. Indéniable source d’inspiration, la visite de la Concattedrale Gran Madre di Dio ravive la passion de l’architecte Giuliano Andrea dell’Uva pour cette œuvre sobre et expressive. Alors que son regard s’attarde de la structure aux archives, des tracés géométriques aux objets de culte, il scrute, du détail au tout, les moindres interstices du dessin de Gio Ponti. Il nous entraîne sur les toits de la cathédrale, au plus près de la grand…

access_time2 min.
la mécanique du rêve

1. À Toulouse, la Halle de La Machine abrite les créatures merveilleuses surgies de l’atelier nantais. 2. Croquis du minotaure, par François Delarozière. 3. Dans l’atelier, sculpture de la main du minotaure. 4. Aux commandes du nouveau géant de bois et d’acier hébergé par la Halle, haut de plus de 10 mètres et pesant 46 tonnes. Une serre volante, une machine à caresser les plantes, une araignée géante, un cheval-dragon, une cocotte à flûtes… Drôle d’écurie! Cet improbable bestiaire mécanique hante des féeries urbaines jouées dans le monde entier, devant des milliers de spectateurs incrédules. Aux manettes, un professionnel du merveilleux, mi-enfant rêveur, mi-démiurge halluciné: François Delarozière. Ancien complice de Royal de Luxe, l’homme crée en 1999 sa propre compagnie, La Machine, tribu d’artistes, techniciens et décorateurs, rassemblés…

access_time3 min.
objets désirables

DÉSIR DE TABLE 1. Mezze - Assiettes du Moyen-Orient à partager, par Salma Hage. Un livre pour voyager sur la route des saveurs, du Liban à l’Iran. 200 photographies, 272 pages, 34,95 €, éditions Phaidon. 2. «Viva le puglie», design Paola Navone, collection de 20 assiettes en faïence, décors peints à la main dans les Pouilles, D 25 cm, 35 €, Merci. 3. «Paring knife», design Tools, couteau d’office, 99,95 €, Eva Solo. 4. «Poisson», assiette en céramique, création Bordallo Pinheiro, D27 cm, 38,50 €, La Trésorerie. 5. «Edo», design Patricia Urquiola, wok avec couvercle et poignées en acier inoxydable, 580 cl, 195 €, Alessi. 6. Bloc de chocolat de Noël aux fruits secs et confits, Alain Ducasse, 1100 g, 125 €, La Manufacture de chocolat Alain Ducasse.…

access_time2 min.
céramiques des deux rives

ART MILLÉNAIRE 1, 2. Sabiha Ayari perpétue un art de la poterie millénaire. 5. Entre deux fournées, un instant de complicité franco-tunisienne. 3, 4, 6. Sur les formes de Sejnane, Vincent Buffile a inscrit les décors de son propre répertoire. (© ATELIER BUFFILE) Complicité culturelle. Belle idée que ce jumelage improvisé entre Sejnane, village de tradition potière, et Aix-en-Provence, où la famille Buffile s’illustre dans le métier de céramiste depuis 1945. Pour s’initier aux secrets ancestraux des artisanes tunisiennes, Vincent Buffile a d’abord rejoint l’atelier de Sabiha Ayari. Il a découvert là une dextérité millénaire, transmise de mères en filles et sans doute bientôt inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité. Aux côtés de ces Berbères détentrices du feu, qui fabriquent depuis toujours leurs ustensiles de cuisine, le potier…

access_time2 min.
la bella vita illustrée

1. Parragi, une plage intemporelle entre Santa Margherita Ligure et Portofino, au pied du Monte de Portofino. 2. Sur la côte amalfitaine, à Sorrente, une aire de bronzage sur le ponton privé du Grand Hôtel Ambasciatori. 3. Promenade sur la Piazza Farnese à Rome, illustration d’Andrea Ferolla. 4. Garçon de café moustachu, typiquement italien, illustration d’Andrea Ferolla. 5. À Positano, la terrasse de la Villa Tre Ville, complexe hôtelier en bord de mer. Quand Diana Reina, franco-italienne, et Andrea Ferolla ouvrent leur boutique Via di Monserrato, à proximité du Campo de’ Fiori, à Rome, la rue ne figure pas encore parmi les adresses à la mode. Leur repaire établi, ils y référencent leurs propres créations – les illustrations d’Andrea Ferolla dans la lignée de René Gruau, déclinées sur…

NUMÉROS SPÉCIAUX

help