Côté Sud No. 191

D'une bastide provençale à un riad marocain, d'une ballade en Amérique à un savoir-faire italien, Maisons Côté Sud vous ouvre les portes d'un art de vivre ensoleillé et enchanteur.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Cote Maison SAS
Fréquence:
Bimonthly
Offre spéciale : Économisez 30% sur votre abonnement!
5,49 €(TVA Incluse)
27,99 €19,59 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

2 min
l’édito

La nature a peur du vide. Alors, souvent, elle le remplit de paroles, de promesses, d’objets, de choses volatiles, souvent inutiles. L’homme a pourtant besoin de peu. Une famille, des âmes sûres, un toit, des livres pour nourrir sa curiosité et son imaginaire, des souvenirs pour dessiner l’avenir, et puis quoi? Les années à venir sont décisives. Elles nous obligent à reconsidérer nos exigences, à remodeler nos attentes, à partager l’air comme l’eau, à repenser nos habitudes et nos usages. La séquence de vie que nous venons de traverser aura à son actif de nous inciter à valoriser l’essentiel. En même temps, durabilité, écoconception, recyclage, circularité… sortent de l’abstraction et se concrétisent. Les formats changent. Les grands espaces, les grandes surfaces ont trouvé leurs limites, le petit commerce et sa…

cotsudfr211001_article_013_01_01
4 min
exception culturelle

Gregory MacCarthy peut se vanter de rendre les gens heureux. En 1999, lors d’un premier voyage au Ghana, à l’occasion d’un apprentissage aux percussions africaines, et plus particulièrement à celles du peuple Gas dans les plaines du Grand Accra, il tisse les prémices de l’aventure Baba Tree Basket Company. Au début, en sourçant des objets d’artisanat de différentes régions, qu’il présente au Canada, son pays natal. Mais c’est en 2002, sur le marché de Bolgatanga, une ville reculée dans la région du Haut Ghana oriental, qu’il découvre des paniers faits main, les Bolga. Cette culture et ce savoir-faire invitent Gregory MacCarthy à entamer une histoire autour de cet artisanat. De fil en fil, il produit et exporte à travers le monde entier. Renommé par les siens Ayinedollah – ou «Dieu…

cotsudfr211001_article_018_01_01
7 min
panoramique

TISSAGES GRAPHIQUES TAPIS-TABLEAUX FILS À GÉOMÉTRIES MONDE MARIN BLEU AZUR © 1, 2, 3. STUDIO DES FLEURS 4. CECCOTTI COLLEZIONI 5. OISIDE. © 1. ROCHE BOBOIS/MICHEL GIBERT ET BAPTISTE LE QUINIOU 2. CHAISES NICOLLE 3. SAINT LAURENT RIVE DROITE PARIS/PURIENNE 4. FAS PENDEZZA. © 1. MAMAROSA 2. STÉPHANE SPACH 3. MICHEL THÉODOSE 4. SDP. © 1. DIPTYQUE. COURTESY ANGE LECCIA ET GALERIE JOUSSE ENTREPRISE, PARIS 2. DIPTYQUE. COURTESY STUDIO ZOË PAUL 3, 4, 5. SDP. © SDP 1. GALERIE CHEVALIER/VINCENT THIBERT 2. AMES LIVING/ANDRES VALBUENA 3. FINARTE 5. NANIMARQUINA/ALBERT FONT. © SDP PHOTO CENTRALE ET 3. AMES LIVING/ANDRES VALBUENA 4. TAI PING/HUO YAN & IVAN KWOK 6. CODIMAT COLLECTION…

cotsudfr211001_article_027_01_01
3 min
terre d’inventions

Prendre la poudre d’escampette, direction le Sud pour ce nouveau chapitre, écrit par le directeur de création de petit h, Godefroy de Virieu, avec la manufacture Ravel. Ce rendez-vous avec la terre, ce matériau qui n’est pas issu directement des ateliers de la maison Hermès, pimente la curiosité comme un ingrédient supplémentaire à la table des inventions. «Chez petit h, on aime les nouveaux matériaux que l’on croise avec nos matières, à l’exemple du terrazzo et, aujourd’hui, de la terre. Nous avons cette liberté d’aller explorer de nouveaux territoires. Ravel fait partie de ces rencontres heureuses que la création nous réserve. Une rencontre humaine, où nos maisons partagent les mêmes valeurs d’excellence et de transmission. Pour une alchimie entre la terre, le cuir et les composants de notre cave à…

cotsudfr211001_article_044_01_01
6 min
au-delà de l’objet

Le voyage est au long cours. Noé Duchaufour-Lawrance parcourt le Portugal à la rencontre des artisans d’excellence, des alchimistes de la matière, des gardiens de gestes mémoriaux. Première étape: Molelos avec Xana Monteiro et Carlos Lima, les maîtres du Barro Negro – céramique noire issue de la pratique de la Soenga, un processus de cuisson ancestral à même la terre, long comme une nuit. Les échanges s’étalent dans le temps, de croquis en maquettes. Les parties s’apprivoisent. Le duo apprécie l’esthétique du créateur que ce dernier modèle au regard des pratiques des céramistes et des paysages rocailleux les entourant, les rochers de Caramulinho aux sommets de la Serra do Caramulo. Des pièces fomentées ensemble sortent noircies du four de tourbe et de branchages et donnent lieu à l’exposition inaugurale de…

cotsudfr211001_article_046_01_01
3 min
l’osmose nature

Son prototype, présenté à la Milan Design Week de 2019, en fut l’une des vedettes. Ronde comme une yourte, compacte et intelligente comme ces mini-maisons en vogue, les tiny houses, raffinée dans ses finitions, la Casa Ojalá conçue par l’architecte italienne Beatrice Bonzanigo coche toutes les cases du luxe écologique. La première unité de cette habitation nomade vient d’être installée sur le domaine de l’hôtel Rosewood Castiglion del Bosco, dans le val d’Orcia. Immergée dans la campagne toscane, cette guest suite propose une expérience privilégiée, en osmose avec la nature. Tout ici est pensé pour offrir un contact maximal avec l’extérieur. Inspiré des ingénieux mécanismes imaginés par Léonard de Vinci ou Jules Verne, ce carrousel de bois et tissu, bardé de poulies, courroies et manivelles évoque d’abord un Nautilus terrestre.…

cotsudfr211001_article_056_01_01