ELLE France No 3942

Depuis plus de soixante ans, chaque semaine, dans ELLE, les femmes s’informent sur l’actualité, les tendances, la mode, la beauté. ELLE est un magazine hebdomadaire qui a le souci de soi et des autres. C’est un magazine féminin où toutes les générations de femmes se retrouvent.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
CMI Publishing
Fréquence:
Weekly
2,29 €(TVA Incluse)
39,99 €(TVA Incluse)
52 Numéros

dans ce numéro

2 min
crop… top !

Dans la longue interview que nous accordait la semaine dernière le président de la République, une courte phrase a enflammé les réseaux sociaux, les chaînes info et les commentateurs politiques : celle sur le « crop top », cette brassière, ou T-shirt coupé au-dessus du nombril, qu’affectionnent les jeunes filles. Estimant que ce vêtement n’avait pas sa place dans les établissements scolaires, Emmanuel Macron déclarait : « À l’école, je suis plutôt” tenue décente exigée”, aussi bien pour les filles que pour les garçons. » Il n’en fallait pas plus pour (re)lancer la polémique : les uns comparant le président à l’ayatollah Khomeyni, les autres aux « Reines du shopping », certains l’accusant de défendre la culture de viol. Le crop top serait-il la minijupe des années 2020 ? La minijupe…

ellefr210709_article_009_01_01
8 min
“pour que la nuit brille á nouveau !”

C’est party ! La bamboche est officiellement de retour. Après l’autorisation le 30 juin des concerts avec du public debout, la réouverture des clubs et des discothèques est prévue ce 9 juillet, après quinze mois de fermeture administrative pour cause de Covid-19. On pourra se déhancher à nouveau sur les dance-floors et retrouver la proximité des corps grâce à un protocole sanitaire plus allégé que prévu. Si un pass sanitaire (schéma vaccinal complet ou résultat d’un test PCR ou antigénique négatif récent) est indispensable pour entrer en boîte, le port du masque est recommandé mais non obligatoire, et les jauges sont fixées à 100 % en extérieur et à 75 % en intérieur. Pour les 9 005 établissements du secteur de la nuit, dont 1 600 discothèques, mais aussi bars dansants…

ellefr210709_article_010_01_01
4 min
la gueule de bois ?

« Une seule affaire ne définit pas un mouvement », a réagi Lisa Bloom, avocate de plusieurs victimes de Bill Cosby. Cette affaire-là était pourtant inextricablement liée à la vague #MeToo. Au total, plus de soixante femmes avaient dénoncé les agissements de la star américaine. Toutes avaient raconté la même histoire, celle d’un prédateur qui droguait ses proies pour les agresser sexuellement. Nous étions en 2015. Puis il y a eu le mouvement #MeToo, porté par l’affaire Weinstein. Quand, en 2018, Bill Cosby est condamné à une peine de prison ferme, seule l’agression d’Andrea Constand sera retenue, les autres cas étant prescrits. Symboliquement, la victoire est phénoménale. C’est celle des voix trop longtemps silenciées face à une star trop longtemps auréolée. Cynique épilogue que de voir aujourd’hui le créateur de…

ellefr210709_article_014_01_02
4 min
un heureux événement

Enfin ! Depuis le 29 juin, toutes les femmes ont désormais accès, en France, à la procréation médicale assistée. Lesbiennes ou célibataires ont droit au remboursement de six inséminations et de quatre fécondations in vitro. Mais ce vote à l’Assemblée, dans le cadre de la loi sur la bioéthique, soulage plus qu’il ne galvanise les premières concernées. À commencer par Marie Labory, présentatrice du journal d’Arte, mère de jumeaux conçus par PMA en Espagne. ELLE. Ces années d’atermoiements ont-elles tempéré votre satisfaction à l’annonce du vote définitif, mardi 29 juin ? MARIE LABORY. Je n’ai pas explosé de joie. Cette attente douloureuse minore la victoire. En 2012, Najat Vallaud-Belkacem nous avait dit que la PMA serait votée avec le mariage pour tous. Sept ans plus tard, quand le projet de loi, promesse…

ellefr210709_article_016_01_01
6 min
lumières d’orient

ELLE. Comment l’histoire de ce film a-t-elle commencé ? FARIDA KHELFA. En 2016, je suis allée en Arabie saoudite à l’occasion d’un concours de jeunes stylistes organisé par « Vogue Italie ». Les filles qui participaient avaient toutes moins de 30 ans, elles proposaient un travail de qualité, collaboraient avec des usines en Italie et au Portugal, faisaient fabriquer des tissus au Japon… J’ai été agréablement surprise par ce que j’ai vu. Ensuite, j’ai été invitée à la fashion week de Dubai et ça m’a confirmé qu’un mouvement de mode intéressant se profilait. Mais j’ai vite constaté que cela dépassait la mode : j’ai découvert que de plus en plus de femmes se faisaient une place dans l’art, la littérature, la gastronomie… J’en ai rencontré certaines, qui m’ont conduite à d’autres. ELLE.…

ellefr210709_article_020_01_01
2 min
horde sensible

C’est un tout petit collectif qui voit grand. Marine Brutti, Arthur Harel et Jonathan Debrouwer, les trois doux insoumis qui font (La)Horde, moulinent danse, films, musique et arts plastiques, pourvu que le corps raconte l’époque. Voilà presque deux ans que le trio a pris la tête du Ballet national de Marseille, la compagnie imaginée par Roland Petit. Dix ans plus tôt, ils étaient encore trois jeunes intellos club-bers affamés de création. Deux venus des Arts déco de Strasbourg, un formé au Conservatoire et au Centre national de la danse à Paris. « C’est difficile, à la sortie d’une école, de faire exister son travail, se souvient Marine Brutti. Alors, à force de s’accompagner dans nos projets, on s’est créé un abri en plaçant un nom au-dessus de nous. » Ce…

ellefr210709_article_025_01_01