ELLE France No 3950

Depuis plus de soixante ans, chaque semaine, dans ELLE, les femmes s’informent sur l’actualité, les tendances, la mode, la beauté. ELLE est un magazine hebdomadaire qui a le souci de soi et des autres. C’est un magazine féminin où toutes les générations de femmes se retrouvent.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
CMI Publishing
Fréquence:
Weekly
2,29 €(TVA Incluse)
39,99 €(TVA Incluse)
52 Numéros

dans ce numéro

1 min
elle avec...

NATALIE PORTMAN est actrice, réalisatrice, productrice, égérie du parfum Miss Dior et maintenant mécène d’une équipe féminine de football à Los Angeles. Depuis l’Australie, où elle s’est installée pour le tournage de « Thor », elle nous parle de tous les rôles de sa vie. JENNIFER STENGLEIN est photographe depuis plus de vingt ans et collabore avec de nombreux magazines en Europe, aux États-Unis et en Australie où elle est née. Dans ce numéro, elle a mis en scène Natalie Portman sous le soleil de Sydney. BILAL HASSANI est la révélation de l’Eurovision en 2019. Il s’apprête à publier son quatrième album et rejoindra l’émission « Danse avec les stars » le 17 septembre. Pour notre page ELLE Archives, il a plongé dans ses souvenirs d’enfance et retrouvé la beauté de Romy Schneider. LOLA LAFON est écrivaine,…

ellefr210903_article_010_01_01
2 min
dire pour survivre

LE DIRE, OU PAS. Trouver les mots, ou pas. Ne pas se laisser ensevelir sous le plomb du silence, du secret, de la honte. Question de survie. Toutes les victimes d’inceste et d’abus sexuels dans l’enfance le savent : le langage est au cœur du problème. À 63 ans, Francesca Gee, victime de Gabriel Matzneff avant Vanessa Springora, parle. Dans ELLE (lire page 20), dans un documentaire sur France 2, dans un livre qu’elle publie à compte d’auteur. Se faire entendre, elle aura passé sa vie à en chercher les moyens, écrivant et réécrivant son histoire et son traumatisme, depuis sa solitude hantée par l’écrivain pédophile. Il peut dormir tranquille, les faits dénoncés sont prescrits. Même le procès prévu le 28 septembre, après la plainte de l’association L’Ange bleu pour…

ellefr210903_article_013_01_01
1 min
“elle” était une fois… par bilal hassani

“Cette photo de Romy Schneider avec un grand sourire, c’est une figure de mon enfance. S’il y a une femme qui représentait pour moi le mot beauté, c’était elle. Ma mère était très fan, et je me rappelle avoir eu l’impression qu’elle faisait partie de ma famille. Ce qui est très touchant, c’est que, malgré les difficultés de sa vie, il émane de ce regard et de ce sourire quelque chose qui fait du bien, quelque chose de brutalement heureux. Le magazine date d’août 1980, ma mère a donc dû le garder pendant plus de vingt ans, car toutes ces années, il se baladait dans la maison. Il avait vécu, comme si elle le rouvrait de temps en temps pour le relire, c’est vraiment un élément du décor de mon…

ellefr210903_article_014_01_01
3 min
elle tribune

“PARLONS D’AUTRE CHOSE, PARLONS AUTREMENT” ET SI ON PARLAIT D’AUTRE CHOSE ? Qui n’a pas lancé ces quelques mots, lors de repas entre amis ou de réunions familiales, dans l’espoir de mettre fin à de furieux monologues, des voix qui ferraillent sans intention de s’entendre ? Des discussions qu’on peine à qualifier d’échanges, tant on n’en retire rien qu’un épuisant sentiment de vide. Même si elle nous semble spontanée, toute conversation est une cartographie des pouvoirs en place. On y évolue comme dans une micro-société, selon son origine sociale, son niveau d’études, son sentiment de légitimité, et aussi son genre. On y est parfois renvoyé à des peurs qu’on pensait avoir vaincues : celles de ne pas être à la hauteur, de ne pas « savoir », la peur enfantine de «…

10 min
affaire matzneff “c’était tout sauf de l’amour”

PLUS DE DIX ANS AVANT VANESSA SPRINGORA, FRANCESCA GEE A ÉTÉ VICTIME DE GABRIEL MATZNEFF. Tout commence en 1973 et durera trois ans. L’écrivain, qui fait l’éloge de la pédophilie dans tous ses ouvrages ou presque, a 37 ans, elle 15. Du point de vue de la loi, elle est majeure sexuellement… Son histoire ressemble en tout point à celle racontée en janvier 2020 par Vanessa Springora dans « Le Consentement » (éd. Grasset) : Francesca Gee est une ado délaissée que le prédateur met sous son contrôle, choisissant son lycée, sa contraception, et la coupant méthodiquement de son entourage. Leur relation se déroule au vu et au su du petit milieu germanopratin de l’époque. Il la mettra ensuite en scène dans nombre de ses ouvrages, utilisant, à son insu,…

ellefr210903_article_020_01_01
1 min
à voir

Ils s’appellent Francesca, Maya, Anouck, Nicolas, Audrey. Ils avaient 12, 13, 14 ou 15 ans. Un jour, un adulte leur a déclaré sa prétendue flamme, puis il a couché avec eux, et puis l’histoire a duré. Dans le cas de Francesca, c’était un écrivain célébré par le Tout-Paris, pour les autres, c’était un prof d’histoire-géo, l’entraîneur d’un club hippique, un maître de stage de troisième. Sidérés, tous ces jeunes ont d’abord pensé être consentants. Pris dans un genre d’histoire d’amour, comme Vanessa Springora le raconte si bien dans « Le Consentement » (éd. Grasset). Mais à quoi peut consentir un adolescent, face à un adulte tout-puissant et manipulateur ? Tous témoignent à visage découvert dans le bouleversant et pudique documentaire de Karine Dusfour « Qui ne dit mot ne consent…