DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
 / Presse people
Grazia France

Grazia France No. 464

Avec Grazia, découvrez chaque semaine un tourbillon de news, de styles et de people.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe Mondadori Magazines France
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
0,90 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
33,90 €(TVA Incluse)
51 Numéros

DANS CE NUMÉRO

2 min.
édito

Les nuages et la voix de Rickie Lee Jones au défilé Hermès. Les tourne-disques du show Loewe. Le noir et les allures de Givenchy. Les sourires de Virgil Abloh. Les épaules Phil Perfect de Balenciaga. La plage de Chanel. Les Elvis aux boots blanches d’A.P.C. Le regard de Cindy Crawford un soir. Celui de sa fille le lendemain matin. Les allures nocturnes du Celine d’Hedi Slimane, rehaussées par des lunettes de soleil faites pour errer entre le Palace et les Bains Douches dans ce Paris de nos nuits hantées, des escarres de nos souvenirs. Le Paris des filles qui vous sourient pour la première fois et celui des garçons qui veulent vous casser la gueule. Et l’inverse est vrai aussi. Le Paris des défilés qui tournoient et vous font croire…

1 min.
les in10pensables

3 min.
nora hamzawi

Mais en bien. il y a encore quelque temps, si on fouillait dans ma garderobe – OK, je ne sais même pas pourquoi j’emploie le terme de garde-robe –, si on fouillait dans mon énorme bordel qui me sert à la fois de dressing et de défouloir (voir les fringues jetées en boule parce que « mais il gratte ce pull, c’est insupportable !!! »), on n’y trouvait pratiquement que des sweats gris, des pulls trop grands et des jeans. Il y a aussi cet étrange étage témoin consacré aux super belles fringues bien pliées, limite encore emballées de papier de soie, que je n’ai jamais mises parce que « ça fait trop » ou « non, mais là, je risque de le salir ». Oui, je me considère encore…

2 min.
sorties

EXPO DU 16 OCT. AU 27 JANV. À PARIS « Dorothea Lange, politiques du visible », au Jeu de paume. Témoin mythique de la Grande Dépression, la photographe américaine est au centre de cette rétrospective qui rassemble souvenirs perso, objets historiques et planches contact inédites. Un parcours pour célébrer son empreinte et son engagement social, qui ont donné naissance à certains des plus grands portraits du XX siècle. La réalité en face. On en reparle vite. FESTIVAL DU 17 AU 19 OCT. À PARIS MaMA Festival On est rarement mieux qu’au MaMA (installé dans différentes salles du XVIII arrondissement), où têtes d’affiche et jeunes pousses fleurissent encore une fois de concert, avec, entre autres, Apollo Noir, Blu Samu, Leonie Pernet, Silly Boy Blue (photo), l’Ordre du Periph et Rebotini. FESTIVAL LES 12 ET 13 OCTOBRE, À PARIS Festival 52, au…

1 min.
3 obsessions

UN DISQUE : Negro Swan de Blood Orange (Domino). Devonte Hynes trimballe une imagerie de New York entre Flash Dance et le Black Power 70’s. Fan de Philip Glass, gender fluid, il faut le voir faire du piano, danser, c’est d’une grande beauté. UN LIVRE : Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet (La Découverte). La sorcière fait peur par son savoir, repousse car elle ne veut pas d’enfants, garde ses cheveux blancs, emmerde la domination. Les « witches » sont les esprits les plus libres, brillants. UNE PHOTOGRAPHE : Deana Lawson. Dans ses intérieurs de familles afroaméricaines, il y a un contact direct qui attire l’œil violemment, une intimité brute. On a l’impression que ça va imploser, c’est calme à la fois : l’équilibre qui grince, passionnant.…

5 min.
01 miroirs d’une époque

Où avait-on envie d’être en ce début octobre parisien ? Décidément attirée par le grand large, ses ports, ses paquebots, ses horizons étirés, la maison Chanel excelle à remonter le temps. La plage de sable blanc, le flux et reflux des vagues, le (faux) ciel bleu et même le maître-nageur en claquettes : le décor de carte postale était instagrammable à l’envi, jusqu’à cette femme avançant sur le sable fin, cheveux ondulés, comme mouillés par le sel, tailleur en tweed fendu sur la cuisse. De l’avis unanime, cette collection maîtrisée donnait envie : de grands sacs rose fluo, de jolis maillots, des ensembles noirs pour le soir, un côté solaire réenchanteur du quotidien. Cette vision d’une élégance en toutes circonstances, Joseph Altuzarra, jeune créateur parisien arrivé au calendrier il y…