DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
  • Art et Architecture
  • Aviation et Bateau
  • Business et Finance
  • Auto et Moto
  • Presse people
  • Comics & Manga
  • Artisanat
  • Culture et Littérature
  • Famille et Éducation
  • Mode
  • Cuisine et Vin
  • Forme et Santé
  • Maison et Jardin
  • Chasse et Pêche
  • Jeunesse
  • Luxe
  • Presse Masculine
  • Film, Télé et Musique
  • Actualité et politiques
  • Photographie
  • Science
  • Sports
  • Tech et Jeux Vidéo
  • Voyages et Plein air
  • Presse Feminine
  • Adulte
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
 / Presse people
Grazia France

Grazia France No. 466

Avec Grazia, découvrez chaque semaine un tourbillon de news, de styles et de people.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Reworld Media Magazines
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
0,90 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
33,90 €(TVA Incluse)
51 Numéros

DANS CE NUMÉRO

1 min.
édito

Une lectrice m’écrit ces mots : « Je suis abonnée à Grazia. J’aime ce que vous faites et la manière dont vous traitez les sujets. On se divertit, mais on se cultive. Et surtout, on réfléchit. » Alertée par la nouvelle de la vente de Grazia et de Mondadori, la maison qui nous édite, elle ajoute : « Il ne faut absolument pas que vous perdiez votre identité. Battez-vous pour une presse de qualité qui se soucie de ses lecteurs. » Je ne saurais mieux écrire ce qui nous traverse l’esprit et ce qui anime ce que nous faisons. Maintenant plus que jamais. Avec cette trinité en vue : se divertir, se cultiver, réfléchir. Merci, Chère Lectrice. Ici rien à brader et rien d’autre à dire.…

1 min.
les in 10 pensables

3 min.
nora hamzawi

A priori, c’est un projet largement réalisable, et pourtant, dès que j’approche du but, je coupe tout. C’est comme si je ne me l’autorisais pas. A chaque fois que mes pointes atteignent une certaine longueur, j’ai l’impression de tricher, de faire semblant d’être quelqu’un d’autre, de me mentir. Je crois que c’est un truc qui me vient de l’école primaire. Je me souviens qu’à l’époque, les filles se regroupaient en fonction de leurs coupes de cheveux. Il y avait celles qui étaient parfaites, qui faisaient de l’équitation, qui gardaient le cochon d’Inde de la maîtresse le week-end et qui portaient les cheveux super longs. Celles coupées au carré, qui n’avaient pas choisi de ressembler aux triplés que leurs parents déguisaient en petites filles modèles, mais qui étaient plutôt des cancres.…

2 min.
sorties

EXPO JUSQU’AU 17 FÉV. À VERSAILLES (78) « Surface de Révolution », Hiroshi Sugimoto au château de Versailles. Plutôt que d’investir le château et ses jardins comme ses prédécesseurs lors des dix premières éditions du « Voyage d’hiver », qui invite l’art contemporain à Versailles, le photographe et sculpteur a dirigé son inspiration vers le domaine de Trianon. Un espace où Marie-Antoinette côtoie Lady Di via un parcours d’art, d’architecture et de spectacle vivant pensé par le maître japonais. Royal. EXPO JUSQU’AU 27 JANVIER À PARIS 12 « Il était une fois Sergio Leone » à la Cinémathèque française. L’homme qui a changé à lui seul la représentation du western et même celle de l’Amérique était italien. Un ado romain fan de comics devenu cinéaste de génie, qui a marqué les années 60 et 70 à coups…

1 min.
3 obsessions

LIVRE : Magellan de Stefan Zweig (grasset). Pour se rappeler qu’un monde sans GPS, sans carte fiable et sans Mercalm a bel et bien existé, il est indispensable de lire la biographie fantastique de l’homme qui a changé la face du monde. Eblouissant. THÉÂTRE : Opening Night aux Bouffesdu-nord, à Paris. Encore 4 776 heures à attendre jusqu’au 3 mai, pour la première de la pièce de Cyril Teste avec Isabelle Adjani, adaptation du film de Cassavetes. Je serai en avance et au premier rang. MUSIQUE : Love on a Real Train de Tangerine dream (Virgin). Ce morceau légendaire, B.O. de Risky Business, transforme un trajet de métro en une odyssée planante : soudain, vos voisins deviennent Tom Cruise (celui de 1983) et Rebecca De Mornay. PHOTOS : COURTESY OF THE ARTIST ©…

3 min.
01 julia chez vous

Vous n’allez pas rire en regardant Homecoming. Vous creuser les méninges peut-être, rester scotchés à votre écran, sûrement. En revanche, assister début octobre à une conférence de presse de Julia Roberts, accompagnée du showrunner et réalisateur Sam Esmail (Mr. Robot), fut un vrai moment de joie. Parce que l’actrice, très drôle, a donné à l’exercice de faux airs de comédie devant des journalistes sous le charme. « Plus je parle de la série, plus je la vois comme un ragoût, a-t-elle expliqué. Si on prend un ingrédient séparément, on se demande à quoi il rime. C’est quand tout est réuni que ça devient intéressant… Quelle horrible réponse, je viens de faire une métaphore à base de ragoût ! » (Rires.) Il faut effectivement être l’une des stars les plus charismatiques…