DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Actualité et politiques
Jeune AfriqueJeune Afrique

Jeune Afrique Spécial Finance 2016

Le regard du monde sur l'Afrique, la vision de l'Afrique sur le monde depuis plus de 50 ans. Leader mondial de l'actualité panafricaine, Jeune Afrique participe à l'éveil des consciences et à l'avenir du continent africain.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
SIFIJA
Lire pluskeyboard_arrow_down

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
basculement

Faut-il s’inquiéter pour le secteur bancaire africain ? Ces derniers mois, la fermeture de deux petites banques kényanes et le sauvetage d’une institution de taille moyenne ainsi que les tensions connues par plusieurs établissements nigérians ont relancé les inquiétudes, dans un contexte économique de plus en plus délicat.Le classement des 200 premières banques africaines que vous trouverez dans ce hors-série reflète en partie ce basculement : en 2015, année de référence de nos palmarès, le total des actifs cumulés a reculé de 5,2 % par rapport à 2014, franchissant à nouveau la barre des 1 500 milliards de dollars (1 372,7 milliards d’euros), mais dans l’autre sens cette fois. Et les revenus cumulés ont baissé de 6,1 %, alors qu’en 2014 ils avaient progressé de 7,5 %. Pendant quinze ans,…

access_time4 min.
binta touré ndoye porteuse de renouveau

(VINCENT BOURDON/ORAGROUP)Alerte et conviviale, celle qui se dit citoyenne du monde a fait ses premiers pas chez Ecobank et BNP Paribas avant de rejoindre Oragroup.Le modeste bureau que Binta Touré Ndoye occupe au premier étage du siège d’Oragroup à Lomé semble convenir à celle qui a pris la direction du holding le 1 juillet 2016. Un bureau, quelques fauteuils pour recevoir invités et clients, une table de réunion, rien de plus. Un environnement sobre qui reflète la nature d’une personne qui juge que l’essentiel est ailleurs. « Nous les femmes, nous attachons peu de prix au titre. Nous n’avons pas l’ego surdimensionné, nous sommes très concentrées sur ce que nous avons à faire, nous pensons au collectif, nous ne sommes pas forcément dans l’individualité », assure-t-elle dans une interview à…

access_time1 min.
maria ramos wonder woman

(GIANLUIGI GUERCIA/AFP)La période est délicate pour Maria Ramos, la plus puissante des banquières du continent. La Sud-Africaine née au Portugal en 1959 avait organisé en 2013 la naissance de Barclays Africa Group Limited (BAGL), regroupement de filiales de Barclays dans douze pays du continent. Elle doit depuis quelques mois gérer le retrait progressif de son actionnaire britannique, une opération due en grande partie à des raisons réglementaires, mais qui comporte son lot d’incertitudes. Parmi celles-ci, le démantèlement potentiel de BAGL. Maria Ramos n’a jamais cessé de démonter cette possibilité, rappelant que BAGL a sa propre gouvernance et son autonomie, ainsi qu’un poids réel sur le continent. Comme sa dirigeante, d’ailleurs : formant avec Trevor Manuel l’un des couples les plus influents d’Afrique du Sud, elle a successivement dirigé le Trésor…

access_time2 min.
agnès ndoumbé mandeng sous pression

(FERNAND KUISSU)Ag n ès N d o u m b é Mandeng a rem-p or té s on p re - mier pari le 20 juillet 2015. Ce jour-là, la Banque camerounaise des petites et moyennes entreprises (BC-PME) ouvrait sa première agence, à Yaoundé. Une ouverture qui a sauvé la mise à cette jeune institution : compte tenu du retard pris dans le démarrage des activités, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) faisait alors planer le doute sur un retrait de l’agrément de la banque publique.Depuis que l’idée d’un établissement de crédit dévolu à cette catégorie d’entreprises a germé au milieu de la dernière décennie, c’est elle qui porte le projet à bout de bras. Pour avoir exercé cinq années durant comme commissaire de la Cobac pour le compte…

access_time4 min.
evelyne tall-daouda la lectrice

(ECOBANK)Cette grande timide qui se tient à l’écart des médias concède avoir « un parcours atypique ».Avec dix-huit années passées chez Ecobank, l’histoire professionnelle d’Evelyne Tall-Daouda se confond avec les grandes étapes du développement du groupe. Son ascension a été aussi rapide que le rayonnement de l’institution panafricaine, désormais active dans 36 pays africains, un record. « Ma promotion est due à mon sens de l’éthique, de l’humilité et de l’intégrité. J’ai aussi su saisir les opportunités qu’offrait la banque », confie celle qui, depuis 2012, est directrice générale adjointe d’Ecobank. Véritable numéro deux, elle s’occupe notamment de la gestion des relations du groupe avec les régulateurs afin d’en assurer la stabilité et joue un rôle stratégique sous la direction d’Ade Ayeyemi, son directeur général, recruté en 2015. PUISSANTE.Rien ne…

access_time1 min.
diane karusisi jeune boss en plein challenge

(BANK OF KIGALI)Début 2016, Diane Karusisi a pris la tête de la plus grande banque rwandaise, la Banque de Kigali (numéro trente de notre classement des banques de l’Afrique de l’Est). Diplômée d’économétrie et titulaire d’un doctorat d’économie obtenu à l’université de Fribourg, en Suisse, elle a d’abord travaillé au Crédit suisse, à Zurich, et enseigné dans son université de formation, avant de revenir dans son pays, fin 2000.Elle entre alors à l’Institut national des statistiques du Rwanda, dont elle prend la direction générale un an plus tard. À moins de 40 ans, elle arrive à la tête d’une banque dont la très forte croissance représente un total d’actifs passé de 131 millions de dollars en 2005 (110,6 millions d’euros) à 774 millions de dollars dix ans plus tard (708,3…

NUMÉROS SPÉCIAUX

NUMÉROS RÉCENTS

help