ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
L'Ami des Jardins

L'Ami des Jardins

No. 1125
Ajouter aux favoris

Le seul magazine qui combine les aspects esthétiques et pratiques du jardinage.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Reworld Media Magazines
Fréquence:
Monthly
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
3,60 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
42,99 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

1 min.
c’est le moment de démarrer un potager

Retrouver le bon goût de légumes, produits maison, évidemment 100 % bio, et beaucoup moins chers qu’au marché, avoir le plaisir de jardiner, si possible en famille, même sur une toute petite surface (un simple carré sur un balcon)… Voici quelques bonnes raisons pour vous persuader de démarrer un potager dès maintenant. Nous y avons consacré notre dossier. Vous y trouverez toutes nos astuces pour choisir les légumes les plus faciles à cultiver, des variétés les plus classiques aux moins connues, mais aussi un très large choix de salades en tout genre et aussi d’indispensables aromatiques, ces dernières pouvant même pousser en jardinière… Ainsi que des conseils pour jardiner au naturel et mêler quelques fleurs aux légumes. La pelouse pousse, il faut réagir… Vous n’êtes pas encore équipé ou votre tondeuse…

1 min.
une chenille xxl

Si vous trouvez un tel « monstre » (13 cm de long) dans votre jardin, pas de panique ! Il s’agit de la chenille du sphinx tête-de-mort. Deux raisons à ce drôle de nom : une marque ressemblant à une tête de mort sur le thorax du papillon, et la capacité de sa chenille à redresser la tête lui donnant une allure de sphinx. Ce papillon africain migre vers l’Europe pour se reproduire. Quand la chenille est arrivée à maturité, elle s’enterre, et ce d’autant plus facilement qu’elle est capable de produire son propre lubrifiant pour faciliter sa plongée souterraine. Elle s’aménage un petit « nid » où elle devient chrysalide, puis papillon entre trois semaines et deux mois…

4 min.
en avril

RÉCUPÉRATEUR D’EAU POUR PETITS JARDINS Dans un espace réduit, on ne pense pas toujours à récupérer l’eau de pluie. Pourtant, c’est un geste utile et économique. Ce récupérateur d’eau d’une capacité de 35 l, design et compact, trouve facilement sa place dans un petit jardin, sur un balcon ou une terrasse. Le robinet permet de placer l’arrosoir en dessous de la citerne et le récupérateur se fixe aisément sur le tuyau de descente. À chaque précipitation, le récupérateur se remplit et, lorsqu’il est plein, l’eau poursuit sa descente dans la gouttière. Raincatcher, fabriqué en plastique recyclé. Deux couleurs. Dimensions : 33 x 73 x 38 cm. 79 €. Elho ; elho.com/fr GRAND CONFORT Les sabots Clean Land et Clean Lady prennent les couleurs du temps. Fabriqués en caoutchouc et faciles à chausser, ils sont…

4 min.
jean-baptiste dubois tresse l’avenir en bambou

Jean-Baptiste a découvert le bambou en Asie où il a passé cinq ans, d’abord en Thaïlande, puis au Vietnam. « J’ai travaillé, avec une ONG, parmi les Karènes, une ethnie qui utilise le bambou partout : dans la construction, la vannerie l’artisanat, les outils… » À son retour en France, il passe quelques années dans le marketing et cherche un métier plus créatif et plus manuel. « Je suis tombé sur un livre qui traitait du land art et présentait des structures en bambou. Ça a été le déclic. » Il s’intéresse alors à ce qui existe dans ce domaine et s’aperçoit qu’il y a des objets en bambou en Asie et en Amérique du Sud, mais presque pas en Europe. « Il y avait bien quelques microprojets menés par…

2 min.
le jardin des maux’passants prend la poudre d’escampette !

Le 3 mai prochain, Romane enfourchera son vélo électrique devant son ancien lycée, en région nantaise. Elle mettra le cap sur la Vendée, le Bordelais, le Midi… Puis remontera par Saint-Étienne, Lyon, l’Île-de-France. Objectifs : faire découvrir aux Français la diversité des jardins de soin et encourager les initiatives. L’idée lui est venue pendant le confinement. « En 2019, j’ai monté mon association : le Jardin des Maux’Passants » et, pendant cette étrange période d’enfermement, sont arrivés de nombreux messages qui montraient l’intérêt croissant pour ce sujet. DE L’IDÉE AU PROJET Ce tour de France à vélo, Romane l’a mûrement réfléchi. De l’idée au projet, il y a eu pas mal de travail : évaluation de l’appétence pour le sujet, recherche de partenaires, de financements… Romane n’a pas chômé ! « J’ai reçu…

6 min.
libre et généreux

Regarder la télévision peut avoir du bon, voire du très bon ! Abonnés à des chaînes étrangères, pour offrir à leurs jeunes enfants des ouvertures sur le monde, Maryvonne et Léon découvrent le jardinage grâce aux émissions anglaises. C’est une révélation pour eux qui, jusqu’à alors, se consacrent essentiellement à leur potager. Ailleurs, dans leur grand terrain (3000 m2 ), ils ont planté, se souvient Léon « des végétaux qui poussent vite, des arbres dont l’ombre plonge la maison dans l’obscurité, même en plein jour ! On ne savait pas grand-chose et on faisait un peu n’importe quoi, sauf dans le potager ! » Le couple commence alors à visiter des jardins, en France et en Europe, se plonge dans les livres, les magazines et reprend tout de zéro dans les…