DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Actualité et politiques
L'Express Grand FormatL'Express Grand Format

L'Express Grand Format N. 15

L'Express Grand Format donnent un éclairage en profondeur sur un thème politique, géopolitique, historique... à partir d'articles déjà parus dans L'Express et leur mise en perspective.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Groupe Express Roularta
Lire pluskeyboard_arrow_down

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
vertu verte

Economiser l’équivalent de la consommation d’eau d’une ville de 2 millions d’habitants en 2020, réduire ses propres émissions de gaz à effet de serre de 30 % d’ici à 2030, aider ses clients, industriels et collectivités locales, à éviter le rejet de 60 millions de tonnes de ces gaz dès 2020… Tels sont quelques-uns des douze engagements que Suez Environnement vient de prendre en faveur du climat, en plus de son plan Développement Durable 2012-2016.A l’image de cette grande société française, que ses activités ont projeté à l’avant-garde du changement, le monde économique a effectué sa révolution. « La différence entre Copenhague et la COP 21 de Paris, explique Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, c’est la mobilisation des entreprises. Ajoutée à celle des Etats, elle va créer un avantage et…

access_time12 min.
accoucher d’un nouveau monde

La COP 21 sera-t-elle un succès ? Comme certains se demandent si le Bordeaux sera bon ou si le Goncourt de l’année se vendra,les paris vont bon train, avant le sommet climatique qui se tiendra à Paris début décembre. Les Cassandre tiennent comme toujours le haut du pavé, prédisant que cette conférence, comme celle de Kyoto en 1997 puis celle de Copenhague en 2009, sera forcément un échec. Ou, au mieux, un semi-échec. Jamais, selon ces mauvais augures, les 195 chefs d’Etat ou de gouvernement présents ne pourront s’entendre pour limiter le réchauffement à 2 ° d’ici à 2100, tant leurs intérêts économiques sont antagonistes. A les en croire, cette montagne – 40 000 participants réunis au Bourget durant douze jours, des millions d’euros dépensés et un colossal barouf médiatique…

access_time7 min.
« oui, le climat peut bousculer nos destins »

Comment appréhendez-vous, en tant qu’historien mais aussi en tant que citoyen, la question du réchauffement ? Il y aura toujours des climatosceptiques, mais il n’y a pas besoin d’être un grand savant pour constater la réalité du réchauffement, même si nous connaîtrons peut-être encore quelques hivers très rudes. 2014, malgré un été plutôt frais, aura été l’une des années les plus chaudes jamais enregistrées dans le monde : le fait est là. Je crois que, au fond, beaucoup de gens l’ont compris, mais qu’ils préfèrent l’ignorer. Ils ont tort, car les famines et les événements politiques, économiques ou sociaux qui les ont parfois accompagnées sont souvent dus à la combinaison de guerres et de mauvaises récoltes. Oui, le climat peut bousculer nos destins. Des scientifiques évoquent l’« anthropocène », cette nouvelle ère…

access_time5 min.
60 solutions face au changement climatique

À PROPOS DE L’EXPOSITION Un problème sans solution est un problème mal posé, disait Albert Einstein. Or, contrairement à ce que pensent certains, le réchauffement climatique n’est pas seulement un problème. C’est aussi une multitude de solutions ou d’opportunités qui ont, d’ores et déjà, émergé de la société civile, dans les entreprises, les collectivités et même chez les individus. Certaines sont connues, d’autres moins ; certaines sont surprenantes, d’autres plus attendues ; certaines auront un impact global, d’autres sont symboliques ; certaines possèdent une portée locale, d’autres exerceront une influence planétaire. La plupart permettent non seulement de faire face au réchauffement climatique, mais apportent également tout un ensemble de co - bénéfices comme on les appelle parfois. Ils permettent de renforcer la société et favorisent un développement respectueux de l’environnement mais…

access_time7 min.
« il faut restaurer nos terres ! »

A la veille de la COP 21, on parle beaucoup de climat, de transition énergétique ou de biodiversité, mais très peu des terres… Oui, et c’est une erreur, car on ne règlera pas le problème du réchauffement si l’on ne s’intéresse pas aux terres cultivables, qui jouent un rôle majeur dans la captation du CO2. Sans vouloir prêcher pour ma chapelle, je rappelle que les Etats Unis ont refusé de signer la Convention sur la biodiversité ou le protocole de Kyoto, mais qu’ils ont ratifié la Convention sur la dégradation des terres. Et à ce jour, 167 pays se déclarent affectés par le problème. Pourquoi ? Parce que les rendements et la qualité des récoltes baissent partout dans le monde du fait de l’usage abusif de produits chimiques. Lorsque les terres…

access_time2 min.
une muraille contre la faim

Depuis toujours, les régions du Sahara et du Sahel se battent contre la progression des déserts. Mais sous l’effet des dérèglements climatiques, ce combat est devenu plus âpre encore. D’où l’idée d’une grande muraille verte traversant l’Afrique d’Est en Ouest, afin de lutter contre la dégradation des terres. Depuis 2002, grâce notamment à l’aide au développement, ce que beaucoup qualifiaient d’utopie est devenu réalité. Une réalité complexe, discutée, mais une réalité tout de même. Initialement prévue comme une immense zone de plantation d’arbres, cette barrière contre le désert, qui unit depuis plus de quinze ans –ce qui n’est pas une mince victoire – 20 pays africains, est depuis devenue un lieu d’expérimentation d’une grande créativité. Objectif : trouver des solutions face à la sécheresse. Mais aussi inventer de nouveaux modèles…

NUMÉROS SPÉCIAUX

help