DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Cuisine et Vin
La Revue du Vin de FranceLa Revue du Vin de France

La Revue du Vin de France

No. 635

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Revue du Vin de France
Lire pluskeyboard_arrow_down
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,45 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
59,99 €36 €(TVA Incluse)
10 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
les hommes, la vigne et l’écologie

L’exigence d’une agriculture écologique s’affirme partout dans le pays, c’est le sens de l’histoire. Mais voici les vignerons en première ligne. À cheval sur les appellations Médoc et Haut-Médoc, la maire de Parempuyre a interdit fin août l’usage de “produits phytopharmaceutiques”, c’est-àdire de pesticides et herbicides, à moins de 100 mètres de tout espace public ou habitation. Problème : Parempuyre abrite en son centre les 25 hectares de vignes du château Clément-Pichon. Et nous ne sommes ici qu’à quelques kilomètres des crus classés La Lagune et Cantemerle… Plus au nord, une administrée a appelé la maire de Saint-Estèphe au printemps : un fin dépôt jaunâtre avait recouvert la table de son jardin, selon elle « des résidus de traitements phytosanitaires venus de la vigne voisine ». L’édile a appelé le château…

access_time11 min.
jean-claude mas « à 5 ou 6 euros, le languedoc peut produire les meilleurs vins du monde ! »

Vous servez un vin rouge pour démarrer cet entretien. Pouvez-vous nous en parler ? Il vient du Clos Astélia, la propriété où j’habite aujourd’hui, à Montagnac, près de Pézenas. Elle a été baptisée à partir des prénoms de mes quatre filles : Astrid, Élisa, Apolline et Estelle. J’y produis plusieurs cuvées : Astélia le grand vin, issu de cabernet-sauvignon avec un peu de syrah, deux cuvées Mas Astélia (issues de cabernet-sauvignon ou de chardonnay) et le Clos Astélia (syrah et grenache). Vous goûtez ici le Mas Astélia dans le millésime 2017, un des meilleurs que j’ai dégustés. Et à quel prix vendez-vous cette bouteille ? À 29 euros, prix public. Je produis aujourd’hui des vins plus chers car dans la tête du public, la part de rêve qui distingue les vins les plus…

access_time1 min.
grandiose fête des vignerons à vevey

Celles et ceux qui étaient là n’oublieront pas la Fête des Vignerons de Vevey, sur les bords du lac Léman. Née en 1797 et organisée par la Confrérie des Vignerons du Vaudois et du Chablais, elle est devenue un immense événement populaire. Du 18 juillet au 11 août, 1,1 million de visiteurs ont pu déguster les vins locaux et admirer la performance des 5 500 acteurs-figurants et des 900 choristes mobilisés. Tous bénévoles. Inscrite en 2016 au Patrimoine immatériel de l’Unesco, cette célébration du vin suisse brille par sa qualité autant que par sa rareté : elle n’a lieu en effet que tous les 20 à 25 ans ! J.-C. Durgniat / oZimages.ch © Fête des Vignerons…

access_time4 min.
cépages identitaires : ils étaient à l’honneur à amboise et angers

Lionel Truet ne connaissait pas Bruno Jouves avant de l’accueillir chez lui, au domaine de la Grande Foucaudière. C’est là, entre Tours et Blois, que le vigneron de Touraine-Amboise a hébergé durant trois jours le vigneron cadurcien du domaine du Prince et qu’est née leur amitié.« La première soirée, nous avons discuté très tard autour d’un verre. Des discussions à bâtons rompus sur notre façon de travailler, mais aussi sur la vie familiale. De nombreux points communs sont apparus et nous avons déjà pris rendez-vous pour se revoir l’an prochain, à Cahors cette fois ! », raconte Lionel Truet. Leur relation s’est nouée à la faveur d’Amboise & Côt, une manifestation qui a réuni en Indre-et-Loire, du 27 au 29 juin, une trentaine de vignerons d’Amboise et de Cahors. Et permis…

access_time2 min.
des slips enterrés pour mesurer la santé des vignes !

Imaginez les équipes du magnifique chai du château Pédesclaux à Pauillac au printemps dernier en train d’enterrer quelques dizaines de slips à 20 cm sous les rangs de vigne. Non, il ne s’agit pas d’une énième déviance sexuelle, mais d’une très sérieuse expérience pour jauger de la santé des sols. « C’est une méthode simple, efficace et peu coûteuse pour évaluer leur vie microbiologique », affirme Vincent Bache-Gabrielsen, directeur des vignobles de Jacky Lorenzetti. LES DESSOUS DE L’OPÉRATION Comment ça marche ? Le château laisse les sous-vêtements quelques mois sous terre et les ressort avant les vendanges pour analyser le degré de dégradation du tissu. Si le sol est en pleine santé, le slip sera littéralement dévoré (il ressemblera à un string), mais si son activité biologique est terne, alors le tissu…

access_time2 min.
prosecco : classé par l’unesco, éreinté en vénétie !

Au nord-est de l’Italie, les producteurs de prosecco sont heureux : après des années d’efforts, ils ont obtenu la reconnaissance espérée. Le cadre champêtre des « petites parcelles de vignes installées sur des terrasses herbeuses et étroites » des collines abruptes entre Conegliano et Valdobbiadene, en Vénétie, a charmé l’Unesco, qui a inscrit l’ensemble au Patrimoine mondial le 7 juillet dernier. Une récompense qui couronne le succès de ce pétillant italien qui a inondé le marché mondial avec 500 millions de bouteilles produites en 2019. Mais l’effervescence autour de cette industrie (subventionnée à hauteur de 40 millions d’euros par la région Vénétie depuis 2018) ne couvre pas certaines voix discordantes. Ici aussi, les vignerons sont dans le collimateur des riverains. « L’Unesco donne sa caution à une zone où les cultivateurs…

help