Business et Finance
Les Affaires

Les Affaires 15 September 2018

Les Affaires est le leader incontesté des publications d'affaires. Votre source hebdomadaire d’information pour prendre les meilleures décisions.

Pays:
Canada
Langue:
French
Éditeur:
Transcontinental Media G.P.
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,66 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
40,06 €(TVA Incluse)
46 Numéros

dans ce numéro

3 min.
gérer… le climat

« Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité. » C’est le titre accrocheur d’un manifeste international publié le 3 septembre et signé par 200 artistes et scientifiques, réclamant une action urgente des gouvernements pour sauver, peu s’en faut, la planète. Ou devrait-on plutôt dire: pour sauver l’humanité telle que nous la connaissons, car « la planète, elle, va continuer », même sans nous, a rappelé une des signataires, Diane Dufresne. Cette publication a reçu beaucoup d’écho, vedettes obligent. Mais vous souvenez-vous que le Québec a son propre manifeste en matière de gouvernance environnementale? Une déclaration, en fait. Elle est intitulée « Le climat, l’État et nous » et elle a été dévoilée en mai, après plusieurs mois de travail d’une trentaine d’éminences universitaires et d’experts d’organisations telles que l’IGOPP, le…

4 min.
les brèves

LA PHOTO MARQUANTE Lucratif ou pas? Nike a voulu célébrer les 30 ans de son slogan Just do it en grand. L’entreprise américaine a choisi comme figure de proue Colin Kaepernick, ex-quart arrière des 49ers qui avait posé un genou à terre pendant l’hymne national des États-Unis pour protester contre les violences policières à l’encontre des personnes noires. « Crois en quelque chose. Même si cela veut dire tout sacrifier », peut-on lire en surimpression devant son portrait en noir et blanc. Dès l’annonce de cette collaboration, plusieurs personnes ont voulu protester contre ce choix et ont publié sur le Web des photos et des vidéos de leurs habits ou leurs chaussures Nike en feu. L’action de la marque aurait perdu environ 4 % en Bourse sur cinq jours, soit une…

4 min.
un moment « boucle d’or » pour les travailleurs québécois

redactionlesaffaires@tc.tc Alors que le taux de chômage oscille autour de 5,5 % depuis le début de l’année et que les coffres de l’État québécois affichent un excédent budgétaire, on pourrait penser que les praticiens des sciences les plus sombres – les sciences économiques – finiraient par faire sauter les bouchons de bouteilles de champagne poussiéreuses. Et pourtant… Certes, pour les travailleurs, le marché du travail n’est certainement pas trop froid. Le chômage se situe à des niveaux historiquement bas. Il s’établit même à seulement 2,6 % dans la région de Chaudière-Appalaches! À l’heure actuelle, des boulangeries, des restaurants MacDonald’s et des carrières doivent fermer ou ralentir leurs activités en raison du manque de main-d’oeuvre. Quant à l’excédent budgétaire, pour les partis en lice en vue de remporter des sièges à l’Assemblée nationale, il est…

5 min.
la pénurie de main-d’oeuvre, un enjeu électoral dont on parle trop peu

jean-paul.gagne@tc.tc Chroniqueur @gagnejp J’aime Selon des documents de réflexion préparés pour le gouvernement Trudeau, on suggère de permettre aux Canadiens d’obtenir des crédits d’impôt pour leur travail bénévole. Une telle mesure encouragerait le bénévolat, qui permet de rendre des services inestimables dans de nombreux secteurs, tels que l’éducation, la santé, le travail social et les arts. Je n’aime pas Les chèques de pension envoyés aux 18 000 retraités de Sears Canada ont été amputés de 30 % en raison du déficit de leur caisse de retraite au moment de la faillite de Sears Canada, en 2017. C’est un scandale, les gouvernements canadiens n’ayant pas su protéger les retraites de ces salariés, alors que l’actionnaire principal de Sears a, au fil des ans, encaissé des milliards de dollars en vendant des filiales, des immeubles et autres actifs…

4 min.
adieu banquiers et autres comptables?

olivier.schmouker@tc.tc Chroniqueur @OSchmouker Lorsque Nordea a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre, de nombreux analystes sont tombés de leur chaise. La plus importante banque de Suède a en effet vu son bénéfice d’exploitation bondir de 31%, à 2 milliards de dollars, loin, très loin devant ses concurrentes (Swedbank: + 23%; Handelsbanken: + 18%; SEB: + 9%), et ce, alors qu’en 2017, celui-ci avait carrément chuté de moitié. Que s’est-il passé en seulement six mois? D’une part, Nordea a sabré ses coûts à hauteur de 11 %, à la suite du licenciement de 8 % de sa main-d’oeuvre, laquelle compte 29 300 employés. D’autre part, elle a remplacé les principaux d’entre eux par… des robots intelligents « Nous sommes tellement satisfaits de la performance enregistrée grâce à cette opération que la prochaine étape va être…

4 min.
les gouvernements ont-ils vraiment un impact sur l’économie?

Économie 101 Série 2 de 6 Dans le deuxième épisode d’Économie 101, Yves St-Maurice, président du comité des politiques publiques de l’Association des économistes québécois, répond à la question «Les gouvernements ont-ils vraiment un impact sur l’économie? ». Pour écouter l’épisode, rendez-vous sur lesaffaires.com/dossier/economie-101. stephane.rolland@tc.tc @srolland_la « C’est l’économie, stupide! » Inscrite à l’aidemémoire de l’équipe de campagne de Bill Clinton en 1992, cette phrase est passée à l’histoire. L’anecdote illustre bien la théorie qui veut que la santé économique soit le facteur déterminant du sort du gouvernement sortant lors d’une élection. Mais les politiciens y sont-ils réellement pour quelque chose? En pleine campagne électorale québécoise, la question tombe à point. À l’occasion du deuxième épisode de notre série de baladodiffusion Économie 101, enregistrée dans le studio de l’Université Concordia, nous en avons discuté en profondeur…