Business et Finance
Les Affaires

Les Affaires Novembre 21, 2015

Les Affaires est le leader incontesté des publications d'affaires. Votre source hebdomadaire d’information pour prendre les meilleures décisions.

Pays:
Canada
Langue:
French
Éditeur:
Transcontinental Media G.P.
Fréquence:
Weekly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
2,66 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
40,04 €(TVA Incluse)
46 Numéros

dans ce numéro

3 min.
un enjeu stratégique enfoui sous les mers

300 De nos jours, ce sont presque 300 câbles bourrés de fibres optiques qui tapissent les océans du monde sur 550 000 milles. julien.abadie@tc.tc C @@julienabadie Il y a 86 ans, nous vivions le premier krach de l’ère de l’information. Un krach d’origine sismique, contre lequel, malgré les années et les avancées technologiques, nous ne sommes aujourd’hui prémunis qu’en partie. Le 21 novembre 1929, un séisme localisé à 400 km à l’est de Halifax secouait la côte et provoquait un tsunami qui allait ravager une partie de la péninsule de Terre Neuve. Bilan : 28 morts et 10 000 sans-abris. Sous l’eau, une autre catastrophe se jouait en sourdine : 12 des câbles télégraphiques transatlantiques situés près de l’épicentre ne résistèrent pas. Ils cédèrent en 28 points. En quelques secondes, la moitié du réseau océanique venait…

3 min.
le fabricant de fertilisants agro 100 s’attaque au marché chilien

579 La consommation de fertilisant s’élevait à 579 kg par hectare au Chili en 2013. Source : Banque mondiale francois.normand@tc.tc C @@francoisnormand Monde — Après le Mexique, le fabricant québécois de fertilisants Agro-100 tente maintenant sa chance au Chili. Si tout se passe selon le plan de match, la PME de Joliette commencera à distribuer ses fertilisants sur le marché chilien à compter de l’hiver 2016. Elle souhaite y vendre principalement ses produits aux producteurs d’avocats, d’asperges et de pacanes. Pour commercialiser ses produits au Chili, Agro-100 utilisera les services d’un grossiste importateur local – dont le nom n’est pas public pour l’instant –, avec lequel elle est censée conclure une entente de collaboration en décembre. « C’est notre représentant au Mexique, un Chilien d’origine, qui nous a aidés à développer le marché chilien au…

4 min.
vers une fiscalité du 21 e siècle

diane.berard@tc.tc C @@diane_berard Le 5 novembre dernier, le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a indiqué que son gouvernement songeait à taxer davantage les véhicules utilitaires sport (VUS), considérés comme les plus énergivores de toutes les voitures. Il a aussi évoqué une taxe supplémentaire sur l’essence. Le gouvernement de la Colombie-Britannique perçoit déjà une taxe carbone sur l’essence. En misant sur l’écofiscalité, la Colombie-Britannique et le Québec suivent la tendance mondiale. « Il n’y a pas que l’impôt sur le revenu. Il faut imaginer d’autres types de taxes mieux arrimées à l’économie du 21e siècle », dit Natalie St-Pierre, associée chez Richter et coorganisatrice de la conférence sur la concurrence fiscale, TaxCoop 2015, tenue à Montréal le 4 novembre dernier. La mondialisation facilite la circulation des matières premières et des biens. L’économie numérique pose…

11 min.
la prime de liquidité

Les régimes de retraite à prestations déterminées naviguent en eaux troubles avec la volatilité des marchés boursiers et les taux d’intérêt qui n’ont jamais été aussi bas. Ces faibles taux réduisent le rendement obtenu par les placements dans les marchés publics de titres à revenu fixe, mais un autre facteur est tout aussi préoccupant : ces marchés, auparavant liquides, le deviennent de moins en moins. Carl S. Bang président de Gestion Placements Sun Life inc Dans cette entrevue, Carl S. Bang, président de Gestion Placements Sun Life inc., examine l’évolution de la liquidité dans le secteur corporatif des marchés publics de titres à revenu fixe. Il explique le rôle que les placements privés à revenu fixe peuvent jouer pour accroître les rendements, grâce à leur « prime de liquidité ». Quels sont les principaux…

19 min.
quel courtier en ligne choisir ?

stephane.rolland@tc.tc @srolland_de Vous cherchez le courtier à escompte qui répondra le mieux à vos besoins. Nous avons passé au crible treize courtiers par rapport à six critères de sélection généralement recherchés par les investisseurs. À vous de choisir les critères auxquels vous tenez le plus et de déterminer lequel des intermédiaires de marché vous convient davantage. Qui se démarque et où ? 1 Taille de l’actif Ce critère importe seulement si vous n’avez qu’un petit capital à investir. Virtual Brokers et Questrade se démarquent à cet égard en ne facturant plus les frais d’inactivité à partir d’un actif de 5 000 $. 2 Commission pour l’achat et la vente d’actions Pour ce qui est de la commission standard, CIBC Pro-Investisseurs, Virtual Brokers et Questrade se distinguent. Quant à la commission destinée aux investisseurs actifs, Banque…

18 min.
des solutions aux defis climatiques

M-KOPA connaît du succès au Kenya grâce à son système d’éclairage solaire. L’entreprise montréalaise Effenco propose d’intégrer sa technologie hybride « Stop-Start » aux véhicules de service. À l’aube de la COP21, qui réunira du 30 novembre au 11 décembre à Paris les pays désireux de lutter contre le réchauffement planétaire, les enjeux liés aux changements climatiques n’ont jamais été autant à l’avant-scène de l’actualité. Des entreprises, de plus en plus nombreuses, proposent des modèles d’activité porteurs de réponses. Dans ce numéro, Les Affaires s’associe à Sparknews et à plus de 15 grands journaux économiques qui publieront tous le même jour des articles sur des initiatives issues des quatre coins de la planète dans divers domaines. Objectif : créer un impact médiatique afin de faire connaître ces solutions. Des exemples suivent dans…