ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Les Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie

No. 199

Tous les deux mois, Les Cahiers de Science & Vie vous proposent 100 pages d'histoire des civilisations anciennes.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Reworld Media Magazines
Fréquence:
Bimonthly
5,20 €(TVA Incluse)
34,90 €(TVA Incluse)
8 Numéros

dans ce numéro

2 min
la grce… avant la grce

Son seul nom suffit à faire naître des images, des idées, des mythes… La Grèce antique, ce sont ces temples hiératiques aux colonnades désormais immaculées, ces statues déliées. Ce sont la démocratie et la philosophie, des récits peuplés d’un cortège inépuisable de divinités et de héros. Ce sont encore des sites qui ont marqué l’histoire, Delphes, Sparte, Olympie – et Athènes. Athènes, dont l’âge d’or, au Ve siècle avant notre ère, va laisser une empreinte inégalée sur l’Occident et son imaginaire. De tout cela… nous ne parlerons pas! Ou plutôt, pas directement. Nous irons à l’origine de ces succès et phénomènes. Nous remonterons les millénaires pour arpenter la mer Égée avant l’époque classique, pour un voyage chez d’autres civilisations, puissantes aussi, brillantes déjà. La culture des Cyclades aux idoles de marbre…

4 min
grèce antique, la mer et les mythes

La Grèce antique est souvent assimilée à l’Athènes classique – celle de Périclès, qui rayonne au Ve siècle avant notre ère – et à son adversaire Sparte, le tout accompagné d’un cortège d’images figées par le temps. Mais les origines de cette effervescence culturelle restent méconnues… On parle d’âges sombres et archaïques, ce qui ne plaide guère en leur faveur. Si on recule dans le temps, les couleurs se font plus chatoyantes et se parent des atours des mythes avec la Crète du roi Minos ou la guerre de Troie. Difficile toutefois d’établir un lien entre des données aussi disparates. Pourtant la Grèce classique est bien l’héritière, certes innovante et audacieuse, de ces millénaires aussi agités que la mer qui est leur écrin. Le géographe et historien grec Strabon (Ier…

7 min
cyclades, l’aube du monde grec

Lorsque des navigateurs l’accostent entre les IXe et VIIe millénaires avant notre ère, l’archipel des Cyclades sommeille au beau milieu de la mer Égée, vierge de toute présence humaine. C’est en tout cas ce qu’on a longtemps cru… La récente et inattendue découverte de traces d’activité plus anciennes sur l’île de Naxos prouve que les lieux étaient en fait fréquentés depuis le Paléolithique! À l’époque glaciaire, certaines de ces îles essentiellement volcaniques devaient être reliées entre elles, ainsi qu’au continent. De quoi rebattre les cartes des débuts de l’histoire égéenne. La civilisation cycladique pourrait ainsi avoir été le fruit d’une hybridation, avec « des populations déjà présentes qui auraient adopté une culture venue de l’extérieur », estime Maia Pomadère (université Paris-I Panthéon-Sorbonne), spécialiste de la protohistoire égéenne. En l’occurrence celle…

1 min
une navigation à rames

Les techniques de navigation cycladique sont à l’origine des premiers peuplements de l’archipel. Elles ont joué un rôle essentiel dans le développement des échanges entre ses îles et avec le continent, mais aussi dans l’établissement de son unité culturelle… Pourtant, on n’en sait presque rien. « On dispose de peu de vestiges archéologiques, car le bois se préserve mal », rappelle Maia Pomadère. Quelques représentations d’embarcations (sur des « poêles à frire » de Syros ou des gravures rupestres de Naxos) renseignent toutefois sur l’univers maritime en Égée et son évolution. Ainsi, la voile n’apparaît pas avant le Bronze moyen et ce sont surtout des pirogues à plusieurs rames qui sont utilisées. Plus tard, le travail du cuivre contribuera au développement d’outils qui permettront de mettre à flot des embarcations…

4 min
énigmatiques « idoles »

Informes, repoussantes, répugnantes… Lorsqu’on les découvre au XIXe siècle, les statuettes cycladiques du IIIe millénaire sont loin de susciter l’admiration – celle que leur voueront Picasso ou Giacometti un siècle plus tard. « Elles apparaissent rudimentaires, car on prend pour référence l’art grec classique, souligne Ludovic Laugier, conservateur au musée du Louvre, et on les voit alors comme des idoles de culte primitif. » Une conception peu fondée, qui continue de coller à la peau de marbre clair de ces figurines… mais que la science remet largement en question. « On ne connaît ni leur signification ni leur fonction », insiste le spécialiste. PILLAGES MASSIFS Bien que productions phares de la civilisation cycladique, ces statuettes ont longtemps peu intéressé. Il faut attendre les avant-gardistes du début du XXe siècle, qui loueront leur…

1 min
trois familles de figurines

→ Figure féminine abstraite « en violon »:les plus anciennes Les statuettes sont très stylisées et adoptent une forme « en violon » avec des hanches marquées. → Figurine féminine « naturaliste »:le style canonique La majorité des statuettes du Cycladique ancien II, l’apogée de l’art cycladique, répondent à ce style avec des variations régionales. La statuette est représentée bras repliés sur le ventre, genoux à peine fléchis, tête légèrement inclinée vers l’arrière. Si la plupart mesurent environ 40 cm, certaines dépassent le mètre de haut. → Figurine masculine Rarement représentée dans la sculpture cycladique, la figure masculine apparaît toutefois à l’occasion en musicien ou en guerrier.…