DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Mode
Marie Claire - FranceMarie Claire - France

Marie Claire - France

802

Le Monde, la Mode, la Vie… Vous souhaitez…décoder toutes les facettes du monde sans tabou ni prisme déformant, découvrir les tendances mode et beauté les plus signifiantes, anticiper l’évolution de la vie des femmes. Alors chaque mois, profitez de Marie Claire !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Marie Claire Album
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
18,99 €(TVA Incluse)
12 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
marie claire

Rédaction DIRECTRICE DE LA RÉDACTION Marianne Mairesse Delphine Elduayen, assistante : 01 41 46 88 47. DIRECTRICE ARTISTIQUE Oisin Orlandi RÉDACTRICE EN CHEF MODE Anne-Sophie Thomas RÉDACTRICE EN CHEF BEAUTÉ Aurélie Lambillon RÉDACTRICE EN CHEF MAGAZINE Elsa Guiol RÉDACTEUR EN CHEF CULTURE ET CÉLÉBRITÉS Fabrice Gaignault MODE Anna Quérouil, rédactrice en chef adjointe. Axelle Cornaille, rédactrice. Delphine Elduayen, assistante : 01 41 46 88 47. Judith Levent, responsable vestiaire. BEAUTÉ Nolwenn du Laz, rédactrice en chef adjointe. Sophie Migliorero, assistante : 01 41 46 87 07. MAGAZINE Catherine Durand, rédactrice en chef adjointe société. Catherine Castro, grande reporter. Corine Goldberger, chef de rubrique. CHEF D’ÉDITION Frédéric Valion PHOTOGRAPHIE Maria Bojikian, directrice. PRODUCTION Sarah Ydoux MAQUETTE Manon Pigeon, cheffe de studio. Vincent Leccia, responsable technique de l’édition digitale. SECRÉTARIAT DE…

access_time2 min.
edito

Douze ravissements de fleurs(MARIANNE MAIRESSE.) Les jacinthes avec un peu de papier aluminium sur les tables basses à Noël, chez ma tante, en Finlande. Les blanches sont mes préférées. Mais je ne suis pas sans aimer l’artifcialité evcessive des mauves et des rose fuchsia. Et cette odeur renversante, à chaque fois.Le muguet comme des miniatures délicates, chaque 1 mai. Sa fraîcheur un peu terreuse. L’année dernière, un vieuv couple installé sur ses chaises pliantes à l’angle de la rue du Temple et de la rue Rambuteau vendait les brins qu’ils avaient cueillis le matin même dans la rosée de leur campagne. Cela sentait si bon! Sur la table, des sandwichs au jambon faits maison les aidaient à tenir le coup toute la journée. La composition de roses de jardin…

access_time4 min.
contributeurs

Maroussia Dubreuil, journalisteJournaliste à M Le Monde, collaboratrice des pages Epoques du Monde, de Mixte, rédactrice en chef de Jesus, un magazine sur la grande aventure de la nourriture, Maroussia Dubreuil se met désormais en chasse de notre élu(e) chaque mois. Avec un regard à la fois empathique et curieux. D’où venez-vous ? Je suis née à Neuilly-sur-Seine et je vis à Saint-Denis, une ville que j’adore. « Merde… Qu’est-ce qui t’es arrivée ? » me demande-t-on souvent. Ce qui vous a le plus marquée pendant votre rencontre avec Roméo Elvis ? Ce jeune prodige du rap belge m’a montré ses tatouages. Beaucoup de crocodiles. « Le croco, c’est moi », a-t-il indiqué avant de réajuster son pull… Lacoste. Votre plus grande émotion professionnelle ? C’était en 2014. Après…

access_time1 min.
coulisses

1. Une lueur dans la nuit. On ne refuse rien à Sylvain Tesson: Catherine Castro s’essaie au cigare offert par le bourlingueur, grand amateur de havanes, lors de leur « Rencontre d’après minuit » (photo de Paloma Pineda). 2. Buffet de shooting ? Pas tout à fait : il s’agit des éléments du set design des pages « Ceinte trinité », « Poésie en verts » et « Idée fixe » réalisé par les photographes Paul & Henriette. Notre cheffe de studio Manon Pigeon n’a pas résisté à l’envie de conserver un souvenir de ce bric-à-brac gourmand. 3. La languide et très pâle Marie Lowes, allongée à côté de la composition florale de Castor Fleuriste: une réalisation très préraphaélite pour notre sujet « L'étrange secret des fleurs ». Un…

access_time1 min.
marie et claire par duncan hannah

« Les deux filles qui ont posé pour ce dessin se prénomment Andrea et Margaret, deux soeurs californiennes qui sont modèles nus professionnels. Il y a quelque chose dans leur regard, leur attitude, qui m’émeut profondément. Et c’est ainsi que j’imagine Marie et Claire, deux jeunes femmes mélancoliques et libres. Mon premier souvenir de Marie Claire date de mon arrivée à New York, en 1973. Je fréquentais alors souvent la librairie française du Rockefeller Plaza. J’achetais beaucoup de magazines français pour y puiser des idées d’inspiration. C’est la première fois que je collabore à ce titre prestigieux et j’en suis très fier. » Duncan Hannah Une fois à New York, ce natif de Minneapolis, peintre et illustrateur, fan de nouvelle vague et de rock, devient proche des Talking Heads,…

access_time4 min.
l’aisance

«Je n’ai pas l’impression d’avoir de l’aisance. Ça ne s’acquiert pas comme ça, même si le théâtre m’a beaucoup aidée. Je suis plutôt comme Modiano, qui cherche ses mots, qui doute. Ce mot “aisance” me semble tellement enviable et en même temps difficilement accessible. Je crois que l’on peut faire sans, que ce n’est pas si essentiel que ça. Ce n’est pas quelque chose que j’ai recherché. Je suis privilégiée dans mon métier, où on vous prend aussi pour vos petits défauts, ce qui n’est pas le cas dans une entreprise. Mes petits débordements émotionnels trouvent leur place, peuvent même être valorisés, alors qu’ils ne l’auraient pas été dans une autre profession. L’aisance s’acquiert malgré tout. Lorsque vous avez l’impression que ça ne prend pas, vous savez que ça…

NUMÉROS RÉCENTS

help