Mieux vivre votre argent

No. 471

Payer moins d'impôts, faire un placement gagnant, réussir une bonne affaire immobilière, profiter des opportunités boursières, se préparer une retraite heureuse, assurer sereinement sa succession... Mieux Vivre Votre Argent, premier magazine de la presse patrimoniale, est conçu pour vous aider, chaque mois, à gérer facilement tous les aspects de vos finances personnelles.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Valmonde et Cie
Fréquence:
Monthly
3,59 €(TVA Incluse)
13,99 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

3 min
une pause fiscale de plus en plus précaire

La France, premier pays de l’UE pour les dépenses publiques, à près de 62 % du PIB Trop beau pour être vrai ! Les Français ne se font guère d’illusions après les largesses dont a fait preuve l’Etat depuis le début de la pandémie. Dans un sondage OpinionWay-Square réalisé en juillet, 61% d’entre eux redoutaient une augmentation de la taxe foncière et 51% s’attendaient à une hausse de l’impôt sur le revenu. Des craintes justifiées par la dérive de notre déficit budgétaire, prévu encore cette année autour de 8,4% du PIB alors qu’il dépassait à peine 3% en 2019, avant le « quoi qu’il en coûte ». Et le retour à la normale n’est pas pour tout de suite puisque les dépenses pilotables des ministères devraient progresser de près de 11…

mivivotargfr2110_article_004_01_01
3 min
le cac 40 et la malédiction des 7000 points

L’indice phare de la place parisienne bute depuis plus de vingt ans sur le seuil symbolique des 7 000 points (voir graphique). A la faveur de l’euphorie qui régnait sur les marchés cet été, liée aux bons résultats publiés par les entreprises, il semblait à portée de main. Mais le CAC 40 s’est arrêté à 6 913,67 points le 13 août, à quelques encablures du record historique de 6 944,77 points atteint en séance le 4 septembre 2000 avant l’éclatement de la bulle Internet. Depuis lors, des prises de bénéfices l’ont ramené vers les 6 600 points. Les facteurs de soutien vers les 7 000 points dans les semaines à venir sont nombreux. Les entreprises vont continuer à enregistrer des performances de bonne facture, justifiant les niveaux de valorisation, même si…

mivivotargfr2110_article_006_01_01
3 min
les plans retraite attendus au tournant

Le marché ne cesse de grossir. On compte aujourd’hui une centaine de Perin Deux millions. C’était à la fin de juillet le nombre de Perin ouverts en France, selon la Fédération française de l’assurance. « Le marché de l’épargne est marqué par la montée en puissance du plan d’épargne retraite, commente Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne. Commercialisé depuis le 1er octobre 2019, il rencontre un réel succès malgré un contexte plus que complexe. La sortie en capital attire les Français qui sont, en outre, très inquiets pour leur futur pouvoir d’achat à la retraite. » La cagnotte du Perin est déjà grosse, environ 22 milliards d’euros investis par les ménages, une partie de cette manne (un tiers selon des données officieuses) provenant toutefois de transferts d’ex-produits retraite (Perp, contrats Madelin).…

mivivotargfr2110_article_008_01_01
1 min
faut-il transférer son perp ou contrat madelin?

Tous les anciens produits d’épargne retraite – Perp (plan d’épargne retraite populaire), contrat Madelin pour les non-salariés, Préfon pour les agents publics, Corem ou CRH (Complémentaire retraite des hospitaliers) – peuvent se fondre dans un Perin. Ce que de nombreux assureurs ont fait automatiquement. Cette opération « recyclage » est souvent favorable à l’épargnant, qui disposera d’un produit plus souple. Mais attention à ne pas y perdre des avantages, notamment pour les titulaires de contrats Madelin ouverts dans les années 90 avec des taux de rendement garantis sur le fonds en euros ou sur le calcul de la rente viagère. Gare aux frais de transfert aussi, qui sont au maximum de 5% les dix premières années du produit quitté, nuls au-delà.…

3 min
dws soupçonné de greenwashing

Les pratiques trompeuses en matière de finance durable commencent à rattraper les sociétés de gestion. DWS, filiale de Deutsche Bank, vient d’en faire les frais. Une de ses anciennes employées au poste de responsable du développement durable, Desiree Fixler, a révélé dans la presse que l’entreprise allemande mentirait sur l’ampleur de sa gestion responsable. Dans son dernier rapport annuel, DWS indique pourtant l’avoir placée au cœur de sa politique d’investissement et prendre en compte les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans plus de la moitié de ses 800 milliards d’euros d’encours gérés à la fin de 2020. Or les chiffres seraient largement surestimés ! A la suite de ces allégations, plusieurs enquêtes ont été ouvertes à l’encontre de DWS par les régulateurs américains et allemands, la SEC et…

mivivotargfr2110_article_010_01_01
3 min
le service gérer mes biens immobiliers, un outil de révision de la taxe foncière

Bercy a lancé il y a peu un nouveau service accessible à tous sur Impots.gouv.fr, baptisé « Gérer mes biens immobiliers ». Le ministère des Finances en vante les mérites, soutenant qu’il facilitera les démarches fiscales des propriétaires et des bailleurs. En s’y connectant, chaque contribuable pourra afficher six biens par page avec tous les détails sur leur nature (habitation, local commercial ou professionnel, garage, cave, chambre de service…) et obtenir d’autres informations plus juridiques (numéro fiscal du local, lot de copropriété, droits sur le bien…). A ce stade, on ne voit pas trop l’intérêt du service car un propriétaire tant soit peu attentif connaît ses biens et n’a pas besoin de Bercy pour les recenser. En 2022, le service sera plus utile car il lui permettra de liquider certains impôts…

mivivotargfr2110_article_012_01_01