ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Mieux vivre votre argent

Mieux vivre votre argent

No. 465
Ajouter aux favoris

Payer moins d'impôts, faire un placement gagnant, réussir une bonne affaire immobilière, profiter des opportunités boursières, se préparer une retraite heureuse, assurer sereinement sa succession... Mieux Vivre Votre Argent, premier magazine de la presse patrimoniale, est conçu pour vous aider, chaque mois, à gérer facilement tous les aspects de vos finances personnelles.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Valmonde et Cie
Fréquence:
Monthly
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
3,59 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
13,99 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

3 min.
l’immobilier, au carrefour de l’épargne et de la relance

Que faire des 120 milliards d’euros de surcroît d’épargne accumulés par les Français depuis le début de la crise sanitaire ? Plutôt que de les taxer à l’envi comme le réclamaient des élus de gauche, le Gouvernement martèle qu’il souhaite avant tout les réorienter vers la consommation et le financement de l’appareil productif. Si la piste de la ponction fiscale semble heureusement écartée, il n’est pas pour autant certain que les Français, frileux par nature, se départissent de sitôt de leur magot. L’assouplissement des conditions de transferts et dons entre générations pourrait constituer une solution, mais il faudra sûrement d’autres mesures incitatives. Pourquoi pas dans l’immobilier? La pierre a une nouvelle fois démontré toute sa résilience et les Français y sont viscéralement attachés. Ce qui n’empêche pas une partie de la…

3 min.
retour à la « normale » pour les dividendes du cac 40

Alors qu’une grande partie d’entre eux avaient l’an dernier renoncé à verser un dividende ou l’avaient réduit, pour des raisons tenant à la préservation de leurs liquidités ou à de la bonne gouvernance, les groupes du CAC 40 ont décidé de reprendre une distribution « normale ». Trente-quatre ont annoncé qu’ils verseraient un dividende au titre de 2020 en dépit de résultats marqués pour la plupart par l’impact de la crise sanitaire. Parmi eux, seize vont proposer un dividende en hausse par rapport à celui versé au titre de 2018, l’exercice de référence d’avant la crise, dont Air Liquide, L’Oréal, Sanofi, Schneider Electric, Total ou Vivendi, pour ne citer que les plus connus. Les banques auraient souhaité se montrer plus généreuses envers leurs actionnaires, mais elles ont dû se plier aux…

3 min.
la gestion pilotée marque des points

Un à un, les assureurs font de la gestion pilotée le point central de leurs contrats (elle est dite aussi déléguée ou sous mandat). Pour rappel, il s’agit de confier son épargne à son assureur qui, avec l’aide d’une société de gestion, la pilotera selon votre profil de risque. Au vu des performances, la mayonnaise fait mieux que prendre. La plupart des profils prudents affichent entre 2 et 5% (net de frais du contrat) pour 2020, contre un rendement moyen du fonds en euros garanti de 1,20%. Du reste, nombre de ces profils contiennent une part de fonds en euros dans leur allocation. A l’autre bout, les profils les plus offensifs ont enregistré des performances de 4 à 12% net. L’année fut pourtant chaotique sur les marchés financiers, avec une baisse…

2 min.
alerte aux usurpations d’identité

L’épargne des Français accumulée depuis la crise suscite la convoitise des escrocs. L’Autorité des marchés financiers (AMF), en compagnie de sept associations professionnelles de la gestion d’actifs et de patrimoine, mettent en garde contre la recrudescence des usurpations d’identité. L’année dernière, les signalements d’épargnants victimes d’arnaques par ce biais se sont multipliés et ont représenté un préjudice moyen de 45 000 euros ! Et la tendance se poursuit. « Récemment, un couple de retraités dans le Sud de la France a perdu 80 000 euros en pensant confier son argent chez un grand nom de la gestion d’actifs », illustre Eric Pinon, président de l’Association française de la gestion financière (AFG). Ce phénomène concerne beaucoup d’acteurs. Le site de l’AMF recense plus de 250 adresses usurpées, parmi lesquelles on retrouve…

1 min.
les bons réflexes à adopter

Ne communiquez pas vos coordonnées personnelles (mail, téléphone, RIB…) sur des formulaires en ligne ou après avoir cliqué sur des bannières publicitaires. Ne répondez pas au démarchage téléphonique, les professionnels de l’investissement n’en font généralement pas. Ne croyez pas vos interlocuteurs sur parole, d’autant plus lorsqu’ils essaient de vous convaincre par téléphone. Ne cédez pas à la pression et prenez le temps de la réflexion avant tout investissement. Méfiez-vous des promesses de gains élevés, rapides et sans prise de risque, cela n’existe pas.…

3 min.
le fisc peut vous surveiller sur les réseaux sociaux

Bercy dispose depuis longtemps d’outils d’une efficacité redoutable pour contrôler tous les contribuables (voir p. 74). Malgré ces moyens considérables, le ministère des Finances vient pourtant de renforcer son arsenal de surveillance par le biais d’un décret (no 2021-148 du 11 février, Journal officiel du 13 février). Il s’agit de mettre en œuvre l’article 154 de la loi de finances pour 2020 qui autorise la collecte des données des internautes pour lutter contre la fraude fiscale. Désormais, les contrôleurs auront accès à vos comptes Facebook, Instagram, Twitter et autres supports de communication qu’on appelle les réseaux sociaux. Ils ne pourront consulter et exploiter que « les contenus délibérément divulgués par les internautes et dont l’accès ne nécessite pas la saisie d’un mot de passe ». De plus, si l’internaute est titulaire…