DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Presse Masculine
Numéro HommeNuméro Homme

Numéro Homme Mars 2016

Le Hors-Série Homme du célèbre magazine de mode international.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Numero Presse
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
7,97 €(TVA Incluse)
2 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
nicolas fargues, lydie salvayre, simon liberati, nathalie azoulai

Expatrié depuis son jeune âge, Nicolas Fargues a pu observer le vaste monde, du Cameroun au Liban, en passant par Madagascar, où il dirige l’Alliance française de 2002 à 2006. Si cette expérience nourrit plusieurs de ses romans, un autre monde, beaucoup plus petit, lui fournit la matière de One Man Show, en 2002 : celui de la télévision, où il officie quelque temps en tant que concepteur de bandes-annonces, acquérant ainsi au passage une grande connaissance de la petitesse de l’homme. De quoi apprécier à sa juste valeur le fantastique Autoportrait d’Édouard Levé, qui lui inspire ici, dans toute sa crudité objective, le portrait d’un séducteur à la petite semaine, monstrueux à force de médiocrité (p. 128). Licenciée ès lettres, puis diplômée de médecine, Lydie Salvayre a exercé un…

access_time2 min.
jean-baptiste mondino, miles aldridge, nobuyoshi araki, matthias vriens-mcgrath

Photographe et réalisateur émérite, Jean-Baptiste Mondino signe pour ce numéro la cover story mettant en scène Robert Pattinson, égérie du parfum et du prêt-à-porter Dior Homme (p. 58). Plus loin dans nos pages, il nous surprend encore avec ses icônes contemporaines, croisant le vêtement ecclésiastique et la fascination pour le tatouage (p. 130). Nourri par son amour de la musique, il conçoit ses séries de mode comme des portraits reflétant les cultures et subcultures de notre époque. Empreints du brouillage des genres qui marque l’ensemble de son œuvre, les publicités et vidéoclips qu’il a signés pour Prince, Vanessa Paradis, Jean Paul Gaultier ou Madonna, entre autres, sont restés cultes. En Angleterre, le football est une religion, et bien qu’il grandisse entre un père directeur artistique et une mère mannequin, dans…

access_time1 min.
édito

IL EST DE COUTUME DE RÉDUIRE LE CŒUR À UN CLICHÉ POUR CHANSONS POPULAIRES, ÉMISSIONS DE TÉLÉ-CONFESSION ET TEE-SHIRTS POUR TOURISTES. DANS UNE SOCIÉTÉ QUI RUISSELLE DE BONS SENTIMENTS POUR MIEUX DISSIMULER SES INTENTIONS MERCANTILES, L’IMAGE DE L’ORGANE VITAL, GALVAUDÉE, NE VAUT GUÈRE PLUS QUE L’ÉMOJI QU’ON ENVOIE DE SON IPHONE SANS TROP Y PENSER. LORSQUE NOUS SOMMES PARTIS À L’ASSAUT DE CE NUMÉRO DÉDIÉ AU CŒUR, NOUS NOUS SOMMES APERÇUS QUE, PARADOXALEMENT, LES HISTOIRES LES PLUS AUTHENTIQUES ÉTAIENT CELLES OÙ LE CŒUR N’Y ÉTAIT PLUS. CELLE DU PHOTOGRAPHE NOBUYOSHI ARAKI DONT L’OBSESSION ÉROTIQUE TENTE DE COMBLER, DEPUIS VINGT-SIX ANNÉES, LE VIDE LAISSÉ PAR SA FEMME DÉFUNTE. OU ENCORE, CELLE DE PIERRE BERGÉ, QUI VOUE SA VIE À PRÉSERVER ET GLORIFIER L’ŒUVRE D’YVES SAINT LAURENT. POUR SA PART, NOTRE COVER…

access_time1 min.
ombres portées

Sandales à doubles boucles en alligator, Santoni.Porte-documents en cuir de veau multicolore, Valentino Garavani.Lunettes optiques et solaires en acétate, Ralph Lauren.Derbys en cuir à semelles de gomme, Camper.Porte-cartes en cuir de veau à motif gaufré, Paul Smith.Sneakers en cuir de veau et Plexiglas, Giuseppe Zanotti Design. Réalisation: Jean Michel Clerc. ■…

access_time15 min.
double jeu

Costumes en serge de laine, Dior Homme. Boots vintage, Dr. Martens.Quand Robert Pattinson est apparu aux yeux du monde, il y a plus de dix ans, c’était pour incarner un écolier agité de Poudlard, dans Harry Potter et la Coupe de feu. La saga Twilight l’a ensuite consacré star en cinq films au succès stupéfiant. Visage grimé de blanc, il incarnait un vampire au charme bad boy jamais forcé, tournant les têtes d’adolescentes sautillantes. Derrière la fiction pour jeunes filles émues, une certaine élégance pointait déjà. Celle que l’on retrouve chez le garçon prêt à passer au printemps le cap de la trentaine, se posant une foule de questions. Comment se trouver soi-même crédible ? Que faire quand tout est survenu si tôt ? L’intéressé aurait pu capitaliser sur les…

access_time14 min.
love story

“Sans élégance de coeur, il n’y a pas d’élégance” aimait à dire Yves Saint Laurent. Noyée dans le flot des innombrables maximes du couturier entrées dans la postérité, cette phrase, qui pourrait passer inaperçue, livre pourtant une véritable grille de lecture de l’œuvre du “dernier des classiques”. Au cours de ses quarante années à la tête de la maison qui porte son nom, Yves Saint Laurent fera du motif du cœur, et du thème éternel de l’amour, une véritable signature, révélant, à travers le traitement qu’il leur réserve, son projet de “décoincer” une élégance héritée du passé et son regard moderne sur la mode de son époque, entre sincérité et sens de la provocation.Tout commence en 1962, dès la première collection de sa maison naissante, avec une broche en forme…

help