DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Presse people
Point de vue

Point de vue 01 Fevrier 2017

Ils règnent sur l’art, la science, la politique, la mode, la beauté, la littérature, les cours, les scènes du monde ou les soirées. Ils sont les princes de l’actualité internationale. Ils font l’Histoire, la grande et la petite. Leur destin nous fascine. Vous aussi.Chaque semaine, avec Point de Vue entrez dans le cercle des gens d’exception !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Royalement Votre Editions SAS
Fréquence:
Weekly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
19,99 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

2 min.
de la transparence

Il ne s’agira pas des voiles, des mousselines et des silhouettes savamment habillées et déshabillées de la haute couture, mais des questions qui agitent en ce moment tant de gouvernements : les politiques font-ils ce qu’ils disent ou taisent-ils ce qu’ils font ? En France, le remue-ménage de la semaine est évidemment le soupçon qui touche François Fillon. Le candidat de la droite à la présidentielle aurait-il abusivement rémunéré son épouse sur les deniers publics Hauts cris de dénégation des uns et grand numéro d’indignation des autres, la scène se répète en miroir lorsque l’on apprend que le sémillant Macron, lui aussi candidat à la magistrature suprême, aurait utilisé 80 % de son enveloppe de frais de représentation à Bercy en huit mois. L’homme serait excessivement dépensier, ou dépensier à mauvais…

4 min.
quelle semaine

Hissez le voile ! Timidité ou coquetterie? Cette charmante demoiselle d’honneur a disparu un temps sous le voile de la mariée. Les représentants de l’aristocratie espagnole étaient en effet réunis en l’église de Calatravas, à Madrid, pour le mariage du neveu de la reine Fabiola, José Escrivá de Romaní, et sa fiancée, Leticia Herrera. Effectivement, le jeune marié est le petit-fils de Maria de Las Nieves, sœur de Fabiola. Âge Dior Les comtesses Vera et Viola Arrivabene Valenti Gonzaga ont assisté à la présentation de la première collection haute couture Christian Dior signée par la nouvelle directrice artistique Maria Grazia Chiuri. Un aller-retour entre Venise, où elles résident, et Paris. Toutes deux étaient, bien sûr, vêtues en Christian Dior. Souriez, soufflez ! Deux charmantes princesses du nord de l’Europe célébraient cette semaine leurs anniversaires. La…

1 min.
je la veux!

Sans cesse à la pointe, Jean-Charles de Castelbajac imagine pour la marque française une collection originale et colorée. Fidèle aux couleurs primaires, le créateur touche-à-tout – il est aussi peintre –, habille les vêtements de ski de dessins alpins et graphismes géométriques. La technicité et le chic s’allient alors pour faire passer avec style et fantaisie votre Étoile d’or. jc-de-castelbajac.com © AFP (2), AASTA BORTE/NUNN SYNDICATION/NEWS PICTURES, DANA PRESS/KCS PRESSE, EPA/MAXPPP, DAVID NIVIÈRE, CORBIS VIA WIREIMAGE, POOL FREDERIC NEBINGER MONACO/CRYSTAL (2), SWAN GALLET/WWD/SHUTTER/SIPA, LOUIS BLANCARD/WESTIMAGE, SERVICE DE PRESSE…

2 min.
akihito du japon

Le calendrier se précise, vote de la loi en avril et abdication au nouvel an 2019. Mais quelle loi ? Une autorisation spéciale permettant au seul Akihito de renoncer au trône du Chrysanthème ou une refonte réelle des règles de succession ? Contre l’avis de 61 % des Japonais, le gouvernement s’oriente vers la première solution. Désormais, le conditionnel n’est plus de mise. La commission consultative et le gouvernement japonais sont favorables à une mesure spéciale qui permette au seul Akihito d’abdiquer. Contre l’avis d’une large majorité de leurs concitoyens. La raison de cette préférence? Autrement, il faudrait refondre l’actuelle loi de la maison impériale dont l’article 4 stipule simplement en matière de succession, «à la mort de l’empereur, son héritier montera aussitôt sur le trône». Et, selon le Premier ministre…

2 min.
marie marguerite de bourbon

Sa venue aura marqué les esprits. Neuf mois après avoir accepté d’en être la marraine, la princesse Marie Marguerite de Bourbon a rendu visite au 19 régiment du génie, à Besançon. Deux jours d’un programme soutenu, vécu avec enthousiasme, au côté de son époux, le prince Louis de Bourbon. Elle est accueillie par une haie de sapeurs de tradition, « barbe au visage, tablier de buffle et hache portée à l’épaule ». En compagnie de son époux le prince Louis de Bourbon, la princesse Marie Marguerite rend visite pour la première fois au 19 régiment du génie basé à Besançon. Elle en est la marraine depuis neuf mois. Aucune autre personnalité ne pouvait mieux représenter l’esprit de ce corps. « Le régiment a souhaité, tout en se tournant vers l’avenir, s’attacher…

10 min.
pauline ducruet « j’ai grandi entourée de beaucoup d’amour »

«Aussi loin que mes souvenirs remontent, j’ai voulu voir le monde, vivre ma vie.» POINT DE VUE Vous vivez aux États-Unis depuis bientôt deux ans, New York était la ville dont vous rêviez depuis toujours ? PAULINE DUCRUET Au départ, je suis partie faire un stage de six mois chez Vogue. J’avais terminé mon cursus à l’Institut Marangoni, à Paris, travaillé six mois chez Vuitton. Je souhaitais construire mon CV, acquérir davantage d’expérience, de crédibilité, mais mon emménagement à New York ne devait être que provisoire. Et puis je suis tombée amoureuse de cette ville et j’ai décidé d’y rester. J’ai repris mes études et tenté ma chance à la Parsons School, une école de mode et de design réputée, où j’ai été acceptée. J’espère lancer un jour ma propre ligne de…