DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Presse people
Point de vue

Point de vue No.3727

Ils règnent sur l’art, la science, la politique, la mode, la beauté, la littérature, les cours, les scènes du monde ou les soirées. Ils sont les princes de l’actualité internationale. Ils font l’Histoire, la grande et la petite. Leur destin nous fascine. Vous aussi.Chaque semaine, avec Point de Vue entrez dans le cercle des gens d’exception !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Royalement Votre Editions SAS
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
19,99 €12 €(TVA Incluse)
12 Numéros

Dans ce numéro

2 min.
le meilleur et plus encore…

Enfin la trêve hivernale que nous attendions tous ! Plus question de politique ni de grèves, de dissensions ou de lendemains qui ne chantent pas assez, nous savourons enfin un moment de calme. Un moment de partage. La famille et les amis. Les bougies et les repas de fêtes au coin du feu. Les souvenirs qui se forgent pour les plus petits. Il est sans doute là, le fameux « esprit de Noël ». Dans les yeux des enfants qui s’émerveillent. Jésus enfin lové dans le berceau de la crèche ou l’attente du Père Noël, des rennes et autres créatures fantastiques qui nous donnent envie de croire, quel que soit notre âge, à la magie, à la spiritualité, à l’invisible. À présent, 2020 approche. Une année particulière pour Point de Vue…

6 min.
quelle semaine

Et la lumière fut! Chaque année, la nuit du 13 décembre, les petits Suédois ont l’habitude de se placer sous la protection de sainte Lucie pour conjurer les mauvais esprits. Une fête annonciatrice de Noël durant laquelle ils défilent dans les rues, coiffés d’une couronne de lumière. Dans les écuries royales de Stockholm, la princesse Estelle s’apprête à prendre la tête du cortège, sur son poney en habit rouge! Prince des forêts Le petit Oscar de Suède, âgé de 3 ans, a choisi son sapin. Depuis 1960, les étudiants de l’université des sciences agricoles apportent plusieurs épineux au palais royal de Stockholm à l’attention de la famille royale. Enthousiaste, le fils de la princesse héritière Victoria et du prince Daniel a trouvé le modèle correspondant à sa taille, avant de repartir entre ses…

1 min.
or noir

Historichic Royale Montre Marie de Médicis de la collection Le Louvre. 75 € . SWATCH Inspirée des fastes baroques, la mode ne fait pas tapisserie. © ROY ROCHLIN/WIREIMAGE, BFA, SERVICES DE PRESSE…

12 min.
le prix de la perfection

Vague d’émotion au Royaume-Uni : le duc et la duchesse de Sussex ne passent pas les fêtes à Sandringham avec la reine comme le veut la tradition. À qui la faute ? Meghan, évidemment, montrée du doigt pour avoir osé entraîner le prince Harry et le petit Archie au Canada. Son crime de lèse-majesté est pourtant bien léger si l’on considère que la jeune maman, déjà très éprouvée par la campagne de dénigrement de certains tabloïds anglais à son égard, désire simplement être au côté de sa mère, Doria Ragland, pour le premier Noël de son fils. Un souhait qui vaut pour toutes les familles, où les festivités autour de la nativité se font souvent alternativement dans l’un et l’autre cercle de chaque époux. Cependant, si ce partage semble équitable dans…

3 min.
faire face…

Concentré, le prince George tourne une cuiller de bois dans un saladier rempli d'une marinade de fruits secs et d'alcool destinée à la confection de puddings. Son père, le duc de Cambridge, son grand-père, le prince de Galles, et son arrière-grand-mère, Élisabeth II, encouragent le petit pâtissier. Le mélange terminé, la souveraine et les trois héritiers du trône y déposent tour à tour une pièce de six pence porte-bonheur. Celles et ceux qui auront la chance de les trouver dans leur dessert sont assurés, dit-on, de connaître bonne fortune et prospérité pendant toute l’année. Le 18 décembre, avant le traditionnel déjeuner de Noël donné au palais pour l'ensemble des membres de la famille régnante, Sa Majesté et les trois futurs rois se sont retrouvés dans le salon de Musique pour cette…

2 min.
le dernier acte d’une année noire

Le carrosse a été remplacé par une Bentley et le cérémonial réduit à sa plus simple expression. Pour sa seconde ouverture du Parlement en deux mois, la reine Élisabeth II a privilégié l’efficacité constitutionnelle. La victoire de Boris Johnson aux élections législatives ne laisse plus aucun doute quant à la volonté des Britanniques de quitter l’Union européenne. Arrivée à petits pas au côté du prince de Galles, la souveraine a déclaré: « La priorité de mon gouvernement est de réaliser le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier. Ensuite, mes ministres chercheront à établir une relation future avec l’Union Européenne fondée sur un accord de libre-échange. » Le Withdrawal Agreement Bill, qui transpose dans une loi les termes de l’accord de retrait de la Grande-Bretagne, sera le premier…