DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Presse people
Point de vue

Point de vue No.3733

Ils règnent sur l’art, la science, la politique, la mode, la beauté, la littérature, les cours, les scènes du monde ou les soirées. Ils sont les princes de l’actualité internationale. Ils font l’Histoire, la grande et la petite. Leur destin nous fascine. Vous aussi.Chaque semaine, avec Point de Vue entrez dans le cercle des gens d’exception !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Royalement Votre Editions SAS
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
19,99 €12 €(TVA Incluse)
12 Numéros

Dans ce numéro

2 min.
exit le plastique

Bonne nouvelle pour l’Hexagone : la loi antigaspillage est enfin votée ! Il y aura toujours ceux qui grogneront que cela ne va pas assez vite et pas assez loin, tandis que les autres clament que c’est utopique et inapplicable, mais entre ces deux extrêmes, le combat contre le « tout jetable » avance. Les mesures sont prometteuses : avec un objectif de 100 % de plastique recyclé d’ici le 1er janvier 2025, les bouteilles à usage unique sont censées baisser de 50 % d’ici 2030, et les emballages non recyclables interdits en 2040. Si l’on regrette que la bonne vieille consigne ne fasse toujours pas son chemin dans l’esprit des pouvoirs publics, l’adoption du vrac progresse: le consommateur pourra désormais légalement demander à utiliser ses propres contenants. Les produits électriques…

6 min.
quelle semaine

La main à la pâte Alors qu’ils visitaient un atelier de céramique à Höganäs dans le comté de Scanie, la princesse héritière de Suède et le prince Daniel ont été invités à faire montre de leur talent en la matière. Étaient-ce la référence au film culte Ghost ou la piètre allure de leurs créations, toujours est-il que cette séance de poterie s’est terminée dans un irrépressible fou rire. Leur aurait-on joué un bon tour? Lames d’un roi Le couronnement du 17e roi de Rajkot a donné lieu à trois jours de célébrations dans le petit État princier du Gujarat, à l’ouest de l’Inde. Après la disparition de son prédécesseur Manoharsinh Jadeja, Thakorsaheb Mandhatasinh Jadeja est devenu le nouveau Thakor Saheb. Durant ces festivités, un record de danse du sabre a été battu avec…

2 min.
masterclass deux jours avec les diamants de la couronne

Le Régent est à droite, la couronne de l’impératrice Eugénie (1) est à gauche. Vous êtes au musée du Louvre, dans la galerie d’Apollon (2) et les trésors des rois de France, objets précieux et surtout bijoux sont rassemblés autour de vous. À part ouvrir les vitrines et les prendre dans vos mains, ce qui est évidemment impossible, jamais vous n’aurez la possibilité d’être plus proche des diamants de la Couronne. Le séminaire organisé par l’École des arts joailliers les 2 et 3 mars prochains est une occasion unique. Non seulement, il est consacré aux joyaux de la Couronne, mais il se déroulera « en leur présence ». La première journée se tiendra dans l’école, rue Danielle-Casanova, à Paris. Elle sera consacrée à l’histoire de la collection depuis François Ier…

11 min.
albert ii reconnaît enfin sa fille

C’est une victoire au goût amer. Un rejet cruel jusque dans la reconnaissance publique d’une simple évidence. Delphine a un père et il se prénomme Albert. « Sa Majesté le roi Albert II a pris connaissance des résultats du prélèvement ADN auquel il s’est prêté à la demande de la cour d’appel de Bruxelles », écrivent les avocats de l’ancien souverain, dans un communiqué publié au soir du 27 janvier. « Les conclusions scientifiques indiquent qu’il est le père biologique de Madame Delphine Boël. Même s’il existe des arguments et des objections juridiques pour justifier le fait qu’une paternité légale n’est pas nécessairement le reflet d’une paternité biologique et que la procédure adoptée lui paraît contestable, le roi Albert a décidé de ne pas les soulever et de mettre un…

4 min.
les adieux à l’infante pilar

Le souvenir est là, si vif, teinté d’une peine indicible. Sous la coupole de la basilique Saint-Laurent-de l’Escurial, le roi Juan Carlos s’avance à pas lents. Le visage amaigri, accablé de chagrin, il pèse sur sa canne pour prendre place au côté de son épouse la reine Sophie. Derrière eux, deux cents invités venus dire adieu à la sœur du roi émérite. L’infante Pilar d’Espagne, décédée le 8 janvier, avait refusé d’être inhumée, comme tous les membres de la famille royale, à l’Escurial. Selon ses dernières volontés, elle a été incinérée et repose auprès de son époux, Luis Gómez-Acebo, au cimetière San Isidro de Madrid. La duchesse de Badajoz aimait la discrétion, mais tous ceux qui sont réunis aujourd’hui appréciaient sa générosité et son enthousiasme inaltérable. Ses nièces, les infantes Elena…

3 min.
« notre famille est en phase avec son temps »

Quelles sont les raisons qui incitent aujourd’hui le prince Victor-Emmanuel à établir l’égalité des droits entre hommes et femmes dans la succession à la tête de la maison de Savoie ? CLOTILDE DE SAVOIE : Le prince Victor-Emmanuel inscrit la maison de Savoie dans une réflexion sur la symbolique de l’Histoire, la notion de droit, de devoir, d’égalité et de justice pour tous, sans discrimination des genres, basée sur le bon sens et l’intelligence des rapports humains. EMANUELE FILIBERTO DE SAVOIE : Cela fait longtemps que mon père avait envie d’abolir la loi salique. Pour aller de l’avant, prendre en compte l’évolution de la société, montrer qu’une famille forte de mille ans d’Histoire, de valeurs et de traditions très ancrées, sait aussi rester en phase avec un monde qui change. Cette loi…