Point de vue

Point de vue No.3801

Ils règnent sur l’art, la science, la politique, la mode, la beauté, la littérature, les cours, les scènes du monde ou les soirées. Ils sont les princes de l’actualité internationale. Ils font l’Histoire, la grande et la petite. Leur destin nous fascine. Vous aussi.Chaque semaine, avec Point de Vue entrez dans le cercle des gens d’exception !

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Royalement Votre Editions SAS
Fréquence:
Weekly
1,99 €(TVA Incluse)
19,99 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

5 min
les états d’art de anny duperey

« J’aime écrire dans ma maison en Creuse, là où j’ai refait mes racines. C’est un passé vivant qui renaît à chaque printemps. » Les lettres de Colette à Marguerite Moreno reflètent l’amitié de ces deux femmes extraordinaires. J’ai beaucoup lu Colette, souvent considérée comme un auteur à l’eau de rose. Elle savait certes faire dans l’enjolivement, et pourtant je ne connais pas regard plus acéré sur les gens. Quant à Moreno, c’est un ami biographe, François Soustre, qui m’a fait découvrir son incroyable vie. Jean Giraudoux lui a écrit le rôle-titre de La Folle de Chaillot. Elle disait à Colette que ce personnage pouvait être joué par n’importe qui, tant il manque de profondeur psychologique. Quelle ironie, moi qui l’ai repris en 2013… Parmi les 400 lettres de Colette et…

2 min
le spinelle, une pierre royale

L’un des trésors de la collection Bulgari 2021 est le collier Imperial Spinel. Comme son nom l’indique, il est serti d’un spinelle de 131,21 carats (1). Cette pierre provient de la république du Tadjikistan qui est depuis des millénaires l’un des plus grands centres de production du spinelle. Marco Polo, dans l’un de ses récits de voyage datant du XIIIe siècle, cite la région du Badakhshan (dont la plus grande partie est répartie aujourd’hui entre le Tadjikistan et l’Afghanistan) comme le pays où l’on produit les plus beaux spinelles. À cette époque, ces pierres sont assimilées aux rubis et sont nommées « rubis balais », ce qui est une déformation du nom Badakhshan. C’est seulement au XVIe siècle que la différence géologique entre rubis et spinelle est clairement établie. Le…

3 min
lucia, la magnifique

Difficile de ne pas imaginer que Lucia Silvestri a eu l’idée de ce bijou lors d’un séjour dans sa maison des Pouilles. Le bleu clair teinté de vert des tourmalines évoque irrésistiblement l’eau de certaines plages de l’Adriatique. Les cinq pierres cyclopéennes pèsent 480 carats. Et la tourmaline suspendue au centre du collier affiche un poids de 150 carats. Plus encore qu’une invitation au voyage dans le sud de l’Italie, le collier Mediterranean Queen est un moment de rêve. D’ailleurs il a été créé entre deux périodes de confinement. « C’est l’un des rares côtés positifs de l’année difficile que le monde vient de traverser, explique Lucia. Nous avons pu travailler en équipe sans aucune interruption. » Directrice de la création, elle est aussi en charge des achats de pierres…

6 min
un empire en sicile

Stefania Auci parle d’une voix mélodieuse. Une main sur la bandoulière de son sac, l’autre dans la poche, cette romancière de 47 ans se déplace d’un pas volontaire à Palerme. Elle est originaire de Trapani, où elle a vécu jusqu’à la fin de ses études de droit, mais connaît la capitale sicilienne par cœur. Un feu passe au vert. Vite, la jolie brune traverse la Via Principe di Belmonte et se retrouve sur la Piazza Ignazio Florio. « Le voici », annonce-t-elle en levant le menton. Elle observe la statue de ce personnage qui peuple, parmi tant d’autres, la saga avec laquelle elle vient de conquérir toute l’Italie. « Ignazio Florio était très apprécié des Palermitains. Il possédait une grande force morale et vivait pour son travail. J’ai aimé l’imaginer…

4 min
livres

Trois questions à… Tatiana de Rosnay C’est un titre miraculé. Car c’est en triant des affaires que la romancière a remis à jour Célestine du Bac, un manuscrit écrit dans les années 1990, qui raconte une étonnante amitié entre un jeune garçon qui souhaite devenir écrivain et une femme des rues abîmée par l’alcool. PROPOS RECUEILLIS PAR JESSICA L. NELSON Quelle a été votre réaction en redécouvrant ce roman ? De la surprise, de la curiosité et de l’émotion. Je ne l’avais pas relu depuis 1993 ! Cette histoire est restée figée dans le temps, tout en gardant une fraîcheur, une authenticité. Je n’ai pas eu la sensation de découvrir un trésor et je me suis posé mille questions sur sa qualité. Je craignais jadis qu’il soit trop inclassable, qu’il ne plaise pas.…

8 min
l’affable fabuliste

Quelles bonnes fées pouvaient bien se pencher sur le berceau du petit Jean de La Fontaine, en ce 8 juillet 1621, jour de son baptême ? Celle de la renommée ? Assurément. La postérité ? Indubitablement. Mais la fortune, elle, devait être occupée ailleurs… Suivi deux ans plus tard par Claude, Jean est le premier fils de la Poitevine Françoise Pidoux et de Charles de La Fontaine, conseiller du roi et maître des eaux et forêts du duché de Château-Thierry. Accompagne-t-il son père dans ses sorties forestières ? Le petit garçon s’éveille en tout cas précocement aux beautés de la campagne proche et, dans ce cadre champenois, cultive le terreau fertile de sa fibre poétique. Est-ce ce tempérament rêveur et méditatif qui le pousse vers le noviciat ? En avril 1641,…