ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Point de vue

Point de vue HS Rétro 2020

Ajouter aux favoris

Ils règnent sur l’art, la science, la politique, la mode, la beauté, la littérature, les cours, les scènes du monde ou les soirées. Ils sont les princes de l’actualité internationale. Ils font l’Histoire, la grande et la petite. Leur destin nous fascine. Vous aussi.Chaque semaine, avec Point de Vue entrez dans le cercle des gens d’exception !

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Royalement Votre Editions SAS
Fréquence:
Weekly
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
19,99 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

1 min.
édito

Positif. Voilà bien une notion sur laquelle nous n’aurions pas soupçonné un jour porter un regard négatif. Positif, donc. Au temps de la Covid-19, cela n’a rien de réjouissant. Mais tout est relatif. Notre nature optimiste nous pousse à po-siti-ver. Comme disait, peu ou prou, Albert Einstein : « La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. » Alors, parcourons ensemble ces chemins de traverse qui nous ont conduits d’une cour à l’autre, d’un monde à l’autre... Revoyons défiler ces paysages émotionnels teintés d’histoires de pères, d’exils royaux, de défis sportifs ou d’engagements pour un avenir plus souriant. Revisitons ces destins de légende qui nous ont transportés. Aux détours de cette promenade en 2020, faisons étape dans l’univers du patrimoine, une passion française. Puis en…

1 min.
bienvenue chez willem-alexander et maxima

«Nous avons vu de plus en plus de scènes de vie derrière les murs du palais, constate le journaliste Rick Evers, spécialiste de la famille royale néerlandaise. Si le roi et la reine se sont prêtés à l’exercice, c’est parce qu’ils ont pu le faire à leur manière, sans que toute la presse ne soit présente. » Alors que le gouvernement du pays a misé sur la responsabilité individuelle des citoyens face à l’épidémie, la famille, spontanée, pleine de fraîcheur, a offert plusieurs moments mémorables, certains touchants. À l’image du premier direct des princesses Catharina-Amalia et Alexia en marge de l’anniversaire de leur père qui, jusque-là, souhaitait les préserver de la sphère publique. Ces séquences, à en juger par les réactions sur les réseaux sociaux, ont été très appréciées. Willem-Alexander…

1 min.
avec philippe et mathilde de belgique, au plus près de chacun

Activités officielles, visites d’État… tout a été bouleversé par la pandémie. Mais tout a été réinventé afin de permettre au roi et à la reine de répondre aux urgences et de soutenir acteurs et victimes de la crise. Si sur le plan des relations internationales, les rendez-vous ont été reportés, il aura fallu avant tout donner l’exemple, remercier, encourager, mettre en lumière les initiatives, les terroirs, les atouts du royaume, tous ceux qui se battent pour surmonter l’épreuve. Telle est la mission que se sont donnée Philippe et Mathilde de Belgique. « Les souverains ont dans un premier temps veillé à soutenir les plus touchés par la crise, comme les personnes âgées et les personnes isolées, et ceux qui sont en première ligne. Ensuite, leur agenda s’est articulé autour des…

1 min.
en norvège, des routines qui maintiennent le moral…

«La famille royale de Norvège a compris très tôt le danger de la situation », décrypte le journaliste norvégien Oskar Annmoen, spécialiste de la cour. « Il faut dire que la princesse héritière Mette-Marit, qui souffre d’une fibrose pulmonaire, est particulièrement vulnérable. De même, du fait de l’âge et de la maladie du roi opéré du cœur en octobre, le prince héritier Haakon a été, à de nombreuses occasions pendant cette période, le visage de la monarchie. » Aux heures les plus sombres de la pandémie, Haakon, la princesse héritière MetteMarit et leurs enfants sont restés dans leur propriété de Skaugum. Comme son père, le prince Haakon a enchaîné les réunions au téléphone ou en visioconférence, tandis que la princesse Ingrid Alexandra et le prince Sverre Magnus poursuivaient leur scolarité à…

1 min.
au luxembourg, le skype du bonheur

Depuis le château de Berg, le grand-duc et la grande-duchesse de Luxembourg ont été en lien permanent avec les acteurs de la lutte contre la pandémie, notamment ceux qui viennent en aide aux populations les plus fragiles. C’est aussi depuis chez eux, qu’en grands-parents comblés mais prudents, ils ont pu découvrir le visage gracieux du premier enfant du couple héritier, Guillaume et Stéphanie. Le dimanche 10 mai 2020, la grande-duchesse héritière a mis au monde un petit Charles, destiné à régner un jour sur son pays.…

2 min.
la famille royale de suède en première ligne

Seule parmi tous les pays européens, la Suède n’a pas opté pour le confinement au mois de mars. Face à cette stratégie risquée qui repose essentiellement sur la responsabilité individuelle des citoyens, la famille royale a sans cesse montré l’exemple, aussi bien pour prôner le télétravail que pour insister sur la nécessité des gestes barrières. « Le roi et la reine ont rapidement pris l’habitude des vidéoconférences, tout comme la princesse héritière et le prince Daniel. Le roi a même consacré plusieurs discours spécifiques à la situation sanitaire, aux nouveaux comportements et aux sacrifices qu’elle exigeait », souligne la directrice de communication du palais, Margareta Thorgren. À l’inverse, les membres de la famille royale, et notamment la princesse héritière, ont désormais repris des interventions « réelles », que ce soit…