POSITIVE MEDIA

shopping_cart_outlined
category_outlined / Film, Télé et Musique
Rolling Stone FranceRolling Stone France

Rolling Stone France HS No. 41

Culte, original et créatif, Rolling Stone anticipe les modes, digère les tendances et les met en perspective. Il trouve ainsi sa place parmi les magazines musicaux et multiculturels en envisageant la musique comme moteur de société. L'édition française s'attache, entre légende et modernité, à décrypter les tendances marquantes d'une ""galaxie rock"" toujours en expansion. Profitez de notre offre d’abonnement exceptionnelle : 6 numéros pour le prix de 5 !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
POSITIVE MEDIA
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
39,99 €(TVA Incluse)
10 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
introduction

QUARANTE ANS APRÉS SA FIN, LED ZEPPELIN EST TOU-jours là. Le groupe a vendu des dizaines de millions d’albums. Il a été repris par des centaines de groupes, imité, parodié par les Kashmir, les No Quarter ou Lez Zeppelin, ses chansons sont toujours écoutées. En 2007, leur reformation le temps d’un concert (il en existe une version filmée) a affolé les compteurs. Vingt millions de personnes ont tenté de décrocher un billet. Pour leur malheur, il n’y avait que 18 000 places disponibles. Et parmi les chanceux à décrocher une entrée pour le “Concert du siècle”, il y avait des fans de la première heure, mais aussi des quadras, des trentenaires et même des ados qui se demandaient où ils allaient bien pouvoir se faire tatouer le fameux “Zoso” de…

access_time33 min.
le groupe le plus heavy de tous les temps

EXTRAIT DU ROLLING STONE N°1006, PARU 10 AOÛT 2006DANS L’UNIVERS DU ROCK’N’ROLL, aucune histoire n’est comparable à celle de Led Zeppelin, car l’histoire est un débat – sur la musique, qui la fait, qui l’écoute et qui juge de sa signification. Mais surtout, c’est un débat sur le travail, ses mérites et la vie d’un groupe à la fois chéri et méprisé depuis plus de 40 ans. Le débat a débuté avec le groupe, ancré dans la conviction que Led Zeppelin représentait une époque et un monde nouveaux – une division entre les valeurs âprement disputées des sixties, les plaisirs de la vie et l’insouciance des seventies. Le groupe nous tirait vers l’avant ou le bas, illuminant ou assombrissant l’époque. Ses membres n’étaient pas toujours sûrs d’où tout cela allait;…

access_time29 min.
une visite chez les idoles

EXTRAIT DU ROLLING STONE N°182, PARU LE 13 MARS 1975JOHN PAUL JONES, BASSISTE ET CLAVIéRISTE DE Led Zeppelin, jouait calmement au backgammon, écoutant d’une oreille un talk-show sur une station FM de New York. “J’étais dans un club hier soir quand quelqu’un m’a demandé si je voulais rencontrer Jimmy Page, dit soudain l’animateur entre deux appels d’auditeurs. Vous savez, quand j’y pense, il n’y personne que j’ai moins envie de rencontrer que ce dégoûtant de Jimmy Page.” Jones abandonna sa partie. “Laissez-moi vous dire que Led Slime joue comme des manches et si vous comptez les voir demain soir au Garden, ces débiles vont vous arnaquer. Et ne commencez pas à me faire perdre mon temps à défendre Led Slime. Si vous comptez appeler pour le faire, mettez la tête…

access_time18 min.
“je pense que nous étions le plus grand groupe du monde”

EXTRAIT DU ROLLING STONE N°587, PARU LE 20 SEPTEMBRE 1990AU COURS DE CET ÉTÉ 1990, ROBERT PLANT, JOHN Paul Jones et Jimmy Page ne faisaient plus partie de Led Zeppelin depuis longtemps. Plant avait sorti son cinquième album solo Manic Nirvana. Page avait déjà enregistré deux albums avec The Firm, le groupe qu’il a formé avec le chanteur Paul Rodgers des Bad Company, suivi d’un album solo sorti en 1988. John Paul Jones, lui, était devenu compositeur de films et producteur. Et pourtant… Ils étaient heureux tous les trois de répondre à nos questions. “Les gens ont peut-être tendance à l’oublier, lâche Plant, mais nous étions très complices. C’était flagrant. Et nous avons donné beaucoup de nous-mêmes au groupe.”Cela fait près de dix ans que les Zeppelin se sont séparés.…

access_time19 min.
le nouveau groove de page et plant

EXTRAIT DU ROLLING STONE N°702, PARU LE 23 FÉVRIER 1995C’EST L’APPARITION ROCK LA PLUS intimidante que j’ai vue – ou entendue. Robert Plant et Jimmy Page, épaulés par un jeune groupe affûté et agressif, balancent des chansons de Led Zeppelin dans un petit local de répétition au-dessus du Kings Head Pub dans Fulham High Street, à Londres.Plant, Page, le guitariste Porl Thompson, le bassiste Charlie Jones et le batteur Michael Lee se tiennent en cercle resserré. Puis Page attaque le riff de “Bring It on Home”, tiré de Led Zeppelin II, et le groupe le suit, swinguant sur ce morceau avant de passer à “Celebration Day.” Quand ils arrêtent de jouer, on a l’impression qu’un bombardement aérien a pris fin.Le groupe répète pour une tournée mondiale d’un an qui doit…

access_time16 min.
nouveau décollage

EXTRAIT DU ROLLING STONE N°1041, PARU 13 DÉCEMBRE 2007LE 10 JUIN 2007 EN DÉBUT D’APRÉS-MIDI, LES rescapés de Led Zeppelin — le guitariste Jimmy Page, le chanteur Robert Page et le bassiste John Paul Jones — se sont retrouvés en salle de répétition. Ils allaient devoir accorder leurs instruments pour le concert le plus attendu de ce début de siècle. C’est la première fois qu’ils se retrouvent vraiment, hormis quelques brèves apparitions pas toujours très heureuses. Ils savent qu’ils sont attendus. Tout le monde se demande s’ils retrouveront l’énergie, et l’harmonie qui a fait la force de leur groupe malgré le décès de leur batteur, John Bonham, en 1980. La salle dans laquelle ils répètent est située quelque part en Angleterre. Mais son adresse précise est un secret. Nous les…

help