Rolling Stone France No.135

Culte, original et créatif, Rolling Stone anticipe les modes, digère les tendances et les met en perspective. Il trouve ainsi sa place parmi les magazines musicaux et multiculturels en envisageant la musique comme moteur de société. L'édition française s'attache, entre légende et modernité, à décrypter les tendances marquantes d'une ""galaxie rock"" toujours en expansion. Profitez de notre offre d’abonnement exceptionnelle : 6 numéros pour le prix de 5 !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
RS France SAS
Fréquence:
Monthly
4,99 €(TVA Incluse)
39,99 €(TVA Incluse)
10 Numéros

dans ce numéro

3 min
all access

“Petit, je voyais des navets. Étudiant, pareil. J’ai vu tellement de mauvais films dans ma vie, que les bons m’ont sauté aux yeux par défaut…” BRUNO DUMONT, RÉALISATEUR LA POLÉMIQUE DE L’ÉTÉ a donc tourné autour du fameux pass sanitaire et les arguments, les manifestations pour défendre une “liberté” ont tous dépassé l’entendement. De politiques ralliant à peine 1 % des voix à eux tous se prenant pour Jean Moulin en twittant qu’ils sont allés prendre un café sans présenter le fameux sésame, aux abrutis décérébrés estimant qu’un pass sanitaire équivaut au mieux à un ausweis, au pire à une étoile jaune ? Mais que peut-on avoir dans la tête pour en arriver à de telles extrémités et renier l’histoire, les drames et ce qui fait que nous vivons dans un…

f0005-01
1 min
contributeurs

HARRY GOODWIN PHOTOGRAPHE Le Britannique Harry Goodwin a signé quelques-uns des plus beaux portraits de l’histoire du pop-rock. S’il a débuté pendant la Seconde Guerre mondiale en tant que photographe de la Royal Air Force, c’est surtout après avoir été recruté par la BBC qu’il est devenu une star de la photo. Entre 1964 et 1973, il immortalise, avec son appareil moyen format, tout ce que la culture pop compte comme icônes, des Beatles au Stones en passant par le footballeur George Best ou Mohamed Ali. Il est décédé en 2013, à l’âge de 89 ans. En couverture, le portrait de George Harrison qu’il a réalisé en 1969. ISMAËL HOUDASSINE JOURNALISTE Jack Kerouac est sa figure tutélaire, Virginia Woolf son phare dans la nuit. Le Montréalais aimerait bien avoir le mot “Art” tatoué sur la…

f0006-01
2 min
courrier

“Merci pour votre très bel hommage à Amy Winehouse dans votre numéro d’été. Quel gâchis, et plus j’y pense, tout cela aurait pu être évitable. J’ai revu le documentaire qui lui avait été consacré suite à votre article.” MARIE-CLAIRE (PAR MAIL) From USA Vos articles sur la situation américaine depuis la fin de Trump et l’arrivée de Biden me passionnent, tout comme la manière que vous avez eue de suivre la présidentielle outre-Atlantique. Merci donc à Lauric Henneton, qui sait commenter et expliquer une situation parfois confuse… PHILIPPE (PAR E-MAIL) #BackToLive Votre dossier sur le retour du live, cette plongée dans le monde étrange des organisateurs de spectacles, aussi bien par les acteurs principaux du secteur, entrepreneurs et autres, mais aussi les programmateurs, les managers et même les artistes (…) est salutaire, d’autant plus…

f0007-01
5 min
d’or et de vinyle

La réédition de All things must pass, le chef-d’œuvre de George Harrison est, pour votre magazine, l’événement du mois. C’est justifié, même si, pour ma part, je reste fidèle au Wall of Sound spectorien d’origine, que les héritiers du Beatles “calme” (tu parles!) n’en finissent pas de vouloir amoindrir à coups de sorties anniversaires… Cette réédition marquera peut-être l’histoire de la musique, mais ce qui est sûr, c’est que l’éventail des choix offerts et leur prix ont quelque chose de vertigineux. De 20 euros le coffret de 2 CD aux 999,99 euros (1000 euros!!!) de l’objet non identifié “Uber Deluxe Box Set” qui rassemble à une sorte d’inventaire à la Prévert dans une caisse en bois, où se mêlent 14 disques et des “goodies” aussi indispensables que des figurines au…

f0008-01
2 min
playlist

1. Guns N’ Roses ABSURD (Interscope) Coup de tonnerre au cœur d’un été dissonant entre déviant et défiance, Guns N’ Roses dégaine “Absurd”, le nouveau titre que les fans attendaient depuis… 2016 ! Sur un rythme punk metal, Slash est survolté et Axl Rose se déchaîne dans ce périple au pays de l’absurdie. 2. Jerry Cantrell Atone (Warner) Près de vingt ans après son premier album solo, le vétéran grunge est revenu aux fondamentaux de son groupe légendaire, Alice in Chains. Roots à souhait, Jerry Cantrell martèle un de ses riffs menaçants et matures, en prenant soin de prendre le chant lead sur “Atone”, une composition digne d’un western spaghetti hanté. 3. Tom Morello feat Bruce Springsteen & Eddie Vedder Highway to Hell (Interscope) Plus la peine de présenter Tom Morello et son carnet d’adresses regorgeant d’artistes légendaires…

f0010-01
1 min
des batteurs !

THE POLICE-STEWART COPELAND “Synchronicity I” live à Atlanta 1983 Sur ce titre en live à Atlanta, Copeland a tout le long les yeux rivés sur Sting pour le pousser encore plus loin dans cette énergie rock. Une véritable boule de nerfs. AC/DC-PHIL RUDD “Back in Black” Le plus basique des grooves. Une vie entière à vénérer ce “poum tchak” simpliste, que son remplaçant, Chris Slade, peinait à jouer… parce que tout est dans la pulsation du charley. PAUL SIMON-STEVE GADD “Fifty Ways to Leave Your Lover” Si vous avez une chanson avec des accords plaqués sans grand intérêt rythmique, demandez à Steve Gadd. Il trouvera l’idée pour en faire un titre iconique. MANU DIBANGO-MANU KATCHÉ “Ami Oh !” Manu Katché, un accompagnateur de génie. Preuve en est ce morceau de Manu Dibango, Angélique Kidjo et Papa Wemba dans lequel son jeu…

f0010-03