POSITIVE MEDIA

shopping_cart_outlined
category_outlined / Film, Télé et Musique
Rolling Stone FranceRolling Stone France

Rolling Stone France No. 102

Culte, original et créatif, Rolling Stone anticipe les modes, digère les tendances et les met en perspective. Il trouve ainsi sa place parmi les magazines musicaux et multiculturels en envisageant la musique comme moteur de société. L'édition française s'attache, entre légende et modernité, à décrypter les tendances marquantes d'une ""galaxie rock"" toujours en expansion. Profitez de notre offre d’abonnement exceptionnelle : 6 numéros pour le prix de 5 !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
POSITIVE MEDIA
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
39,99 €(TVA Incluse)
10 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
la victoire en rappant ?

CERTES, DEPUIS L’AN DERNIER, ON ENTEND PARTOUT que les musiques urbaines sont désormais les premières des classements des ventes qu’elles soient physiques (vinyles, CD) ou pondérées (physiques + streaming et téléchargement). Les professionnels de la profession reprennent à l’envi cette nouvelle antienne, entendue sur tous les tons – radios, télé, journaux –, et déclinée sur tous les modes. Le rap est partout et se vend plus que tout le reste. Mieux, la consécration d’Orelsan aux dernières Victoires de la musique dans la catégorie de meilleur chanteur, semble venir confirmer cet a priori. Car oui, c’en est un. Un vrai. Un gros. Et mieux, un parti pris. Un “gimmick marketing”. Il faut vendre d e l ’urbain. À m arche fo rcée, visiblement. Le rap/RnB caracole-t-il en tête des charts, comme on…

access_time15 min.
le chevalier du ciel

C’EST À CHAQUE FOIS LA MÊME HISTOIRE… un “nouvel album” de jimi Hendrix ? Première étape : léger sourire en coin, sur le ton “Quand même, ils abusent!” Second temps : torrent de sarcasmes des éternels grincheux et pisse-vinaigre en tout genre. Alors oui, on pourrait pester contre le triumvirat qui préside aux destinées d’Experience Hendrix, la compagnie qui gère d’une main ferme – enfin six, par ricochet – le patrimoine du guitariste depuis 1995. On pourrait, mais non en fait… Car il suffit que résonnent dans les enceintes les premières notes de ce “nouvel album” pour que l’on oublie toutes les, hum, contingences périphériques. Et tant pis si, à chaque fois ou presque, ces trois-là – Janice Hendrix, la soeur adoptive; Eddie Kramer, le producteur-ingénieur fidèle parmi les fidèles;…

access_time2 min.
contributeurs

SACHA REINS JOURNALISTE Parce qu’il était allé chercher B.B. King à l’aéroport de Strasbourg et que le bluesman l’avait apprécié – il connaissait sa discographie mieux que lui-même –, Sacha Reins est devenu au début des seventies son assistant personnel aux États-Unis. Du jour au lendemain, et au hasard des concerts, il croise les routes de James Brown, Jimi Hendrix, Frank Sinatra ou Janis Joplin, et partage ses aventures avec le magazine Best, dont il devint le rédac chef deux ans plus tard. Puis il a écrit pour Le Nouvel Obs, Le Point, Elle, Rock & Folk, Rolling Stone et Paris Match. Dans ce numéro, il est parti rencontrer le guitariste Tommy Emmanuel. ALMA ROTA ÉDITRICE Alma Rota est issue d’une famille de musiciens classique et jazz-rock et est elle-même pianiste. Après huit années passées…

access_time3 min.
face à face

JOHNNY FOR EVER Votre numéro hommage pointe à juste titre les passages clés de sa carrière (“Le Pénitencier”, les années M ick Brown/Tommy J ones, Rock’n’Roll Attitude) et que, loin d’être larmoyant et encore moins people, votre regard posthume sur Johnny est sans doute le plus juste et le plus complet – le plus musical en fait – de tous les monceaux de papiers publiés par la presse française depuis ce funes te 6 décembre. Merci pour ça. Hervé, par e-mail VIVE LA FRANCE Je ne sais pas ce que la postérité rock retiendra de France Gall. Ni ce que vous vous apprêtez à publier ou non à son sujet. Mais pour moi, il ne saurait être question de zapper sa contribution à un personnage essentiel de notre musique : la lolita pop. Si…

access_time4 min.
american libido

ÀCHAQUE éPOQUE, SA MYTHOLOGIE DU POUVOIR. QUAND NBC commence, en septembre 1999, la diffusion de la série The West Wing (“À la Maison-Blanche”), elle s’attache à redonner une dimension mythologique à une Maison-Blanche qui a perdu de son éclat. Les années “Kamelot” de la présidence Kennedy sont loin, Nixon est passé par là, la révolution conservatrice de Reagan aussi, et les années Clinton, censées marquer la renaissance démocrate, s’achèvent dans les contrecoups d’une procédure d’impeachment inaboutie. 155 épisodes et 7 années plus tard, la mission de la série est accomplie : le talent d’Aaron Sorkin a créé un président démocrate idéal, Josiah Bartlet (incarné par Martin Sheen), et nous a laissés croire que l’exercice du pouvoir pouvait être transfiguré dès lors qu’il était porté par des justes. D’une certaine façon,…

access_time3 min.
la playlist

OUI FM 1. Jack White “Corporation” Third Man Records /XL Recordings Un générique parfait pour une émission comme Soul Train si elle existait encore. “Corporation” est quasi instrumental, à part le refrain peau de chagrin “Who’s with me?”, scandé comme une invective à la danse générale. Jack White s’est une nouvelle fois inventé un univers ludique à coups d’orgue groovy, de rythmiques aux bongos et de guitares salement funky. 2. Bette Smith “Shackle & Chain” Big Legal Mess/Fat Possum/The Orchard Cette authentique soul singer, élevée dans la tradition gospel, va faire un malheur. Bette Smith, née à Brooklyn, s’est rapprochée de ses racines musicales en allant enregistrer à Memphis à l’ancienne, à l’aide d’un micro vintage, pour le compte du label Fat Possum. Résultat?: Jetlagger, le premier album explosif d’une nouvelle grande prêtresse de la soul. 3. Django Django “Tic…

help