POSITIVE MEDIA

shopping_cart_outlined
category_outlined / Film, Télé et Musique
Rolling Stone FranceRolling Stone France

Rolling Stone France No. 85

Culte, original et créatif, Rolling Stone anticipe les modes, digère les tendances et les met en perspective. Il trouve ainsi sa place parmi les magazines musicaux et multiculturels en envisageant la musique comme moteur de société. L'édition française s'attache, entre légende et modernité, à décrypter les tendances marquantes d'une ""galaxie rock"" toujours en expansion. Profitez de notre offre d’abonnement exceptionnelle : 6 numéros pour le prix de 5 !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
POSITIVE MEDIA
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
39,99 €(TVA Incluse)
10 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time4 min.
correspondance

ÉDITO COMMENT RIVALISER AVEC L’INSTANTANÉITÉ DE L’INFORMATION SUR les chaînes de télévision et les réseaux sociaux ? À la surenchère médiatique qu’elle engendre inexorablement ? La question s’est posée, une fois de plus, avec le décès brutal de Prince, survenu alors que notre dernier numéro était déjà à l’imprimerie. Et notre réponse tient dans ces pages où nous lui rendons longuement hommage, avec la même passion qui a animé cet immense musicien jusqu’à son dernier souffle. La rapidité avec laquelle un événement peut être traité (même mal), digéré, oublié, dans un monde désormais inféodé à Internet, a certainement de quoi faire réf léchir, la forme (l’émotion ?) primant désormais sur le fond. Les musiciens de rock en jouent parfois avec insolence, à l ’image de Radiohead, qui a entretenu un suspense…

access_time2 min.
la playlist

OÜI FM 1. Beyoncé feat. Jack White “Don’t Hurt Yourself” Sans être coutumier du répertoire de Queen Bey, on peut affirmer que Jack White a brisé un tabou. Entre ses mains, Beyoncé s’affirme en chanteuse de blues torride, laissant exploser sa rage calée sur un sample de John Bonham, et appelant à la rescousse Malcolm X. 2. Michael Kiwanuka “Black Man in a White World” Dans un claquement de mains, Michael Kiwanuka nous prend aux tripes avec ce gospel uptempo. Produit par Danger Mouse, l’hymne navigue entre frustration et espoir, dans l’esprit de la grande soul orchestrale de Marvin Gaye. 3. La Poison “Smash You Up” Véritable antidote à la morosité ambiante, “Smash You Up” est le premier jet d’acide de La Poison. Formé d’anciens musiciens de la scène alternative parisienne, le trio vert de rage…

access_time1 min.
joe perry

“D’habitude, je me lève vers 3 heures de l’après-midi, confie le guitariste des Hollywood Vampire, en tournée avec le supergroupe. Et la première chose que je fais, c’est mettre un disque sur la platine.” Deep Purple “Highway Star” Un morceau fabuleusement construit, qui nous ramène à l’époque où de vrais musiciens savaient capter votre attention avec un solo de 3 minutes. J. Geils Band “Love Stinks” Je ne crois pas qu’il existe meilleur frontman que Peter Wolf. Le J. Geils Band a été l’un des premiers groupes à comprendre l’importance des clips et de MTV. Jimi Hendrix “Driving South” Il existe une version enregistrée avec l’Experience original, dans laquelle il se lâche pendant 6 minutes. Ça vous donne vraiment une idée de ses racines blues… The Rolling Stones “Honky Tonk Women” Ce morceau possède tous les ingrédients qui font des Stones les…

access_time4 min.
quand t’es dans le désert…

LE 7 OCTOBRE PROCHAIN, APRÈS LE coucher du soleil, le ciel v irera au violet sur l’Empire Polo Club d’Indio Valley. Et Bob Dylan montera sur scène. Plus tard, les Rolling Stones suivront. Ce sera le premier des trois jours de ces concerts historiques où seront aussi à l’affiche Neil Young, Paul McCartney, The Who et Roger Waters. Au programme, deux concerts complets par jour (pas simplement des sets d’une heure ou une heure trente comme lors d’un festival classique) où chaque artiste ou groupe invité viendra avec sa propre production scénique. L’événement – résultat d’une année entière de réunions secrètes et de négociations prudentes – n’a pas encore de nom. “Qu’est-ce qui pourrait réussir à résumer un tel événement ?” s’interroge Paul Tollett, le PDG de Goldenvoice, l’homme à…

access_time2 min.
mudcrutch, vol. 2

FLASH-BACK. NOUS SOMMES en 2007. Tom Petty vient de donner rendez-vous à son premier groupe, Mudcrutch, celui d’avant qu’il ne devienne une rockstar, afin d’enregistrer leur premier album. Leur feuille de studio est simple : parvenir à capturer au plus vite l’énergie de leurs concerts donnés dans les années 70 à Gainesville, en Floride. Pour leur deuxième LP qui sort ces jours-ci, simplement intitulé2, le groupe a bénéficié de plus de temps (environ un mois, contre dix jours pour leur premier opus). Ils ont d’ailleurs enregistré davantage de titres – l’équivalent de près de deux albums –, chaque membre contribuant, pour une fois, à l’écriture des chansons. “Cet album devait avoir plusieurs axes, explique Petty. Je voulais un son nouveau. J e ne cher chais pas quelque chose en particulier.” Des…

access_time1 min.
le rock se meurt en photo

ROCK IS DEAD du 13 mai à fin juin, Pépinière d’entreprises Olatu Leku, 100, avenue de l’Adour, Anglet (64). Elle aura attendu vingt ans pour se lancer… Mais c’est désormais chose faite. Depuis le 13 mai, Carole Epinette, qui collabore àRolling Stone, expose ses photos, certaines d’entre elles en tout cas, à Anglet. Pourquoi Anglet ? Pourquoi le Pays basque ? “C’était pour rendre hommage à celui qui, le premier, m’a mis un appareil photo entre les mains : mon père, originaire de la région”, confesse-t-elle. Une exposition avec un parti-pris – uniquement du noir et blanc – où l’on croisera pêle-mêle David Bowie, Lemmy (Mötorhead), Bashung, Marilyn Manson, les Rolling Stones, AC/DC, James Brown et bien d’autres. Quant à savoir pourquoi elle a intitulé cette exposition Rock is Dead, la…

help