POSITIVE MEDIA

shopping_cart_outlined
category_outlined / Film, Télé et Musique
Rolling Stone FranceRolling Stone France

Rolling Stone France No. 94

Culte, original et créatif, Rolling Stone anticipe les modes, digère les tendances et les met en perspective. Il trouve ainsi sa place parmi les magazines musicaux et multiculturels en envisageant la musique comme moteur de société. L'édition française s'attache, entre légende et modernité, à décrypter les tendances marquantes d'une ""galaxie rock"" toujours en expansion. Profitez de notre offre d’abonnement exceptionnelle : 6 numéros pour le prix de 5 !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
POSITIVE MEDIA
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
39,99 €(TVA Incluse)
10 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
le shakespeare du rock’n’roll

La formule est de Bob Dylan. Qui s’y connaît en mots. Et il n’avait pas tord. Qui mieux que Chuck Berry pouvait réussir à articuler ces mini-saynètes qu’étaient ces chansons de 3 m inutes chrono et qui ont permis au rock’n’roll d’acquérir ses lettres de noblesses auprès d’une jeunesse avide de tout, dans une Amérique qui s’était alors radicalement transformée et modernisée. Chuck Berry était même plus que cela. John Lennon, qui n’était pas le dernier à trouver de belles formules, n’a pas hésité à avancer que “si on devait donner un autre nom au rock, on pourrait l’appeler Chuck Berry”. C’est sans appel. Aussi sa disparition le 18 mars, bien qu’âgé de 90 ans, a-t-elle été marquante. On lui doit tout : les excès, le look, l’attitude, la folie,…

access_time14 min.
le cri du coeur

Existe-t-il personnages plus radicalement différents en apparence que ces deux-là ? Un chanteur, Tom Meighan, volubile à souhait malgré l’épaisseur de son accent du nord de l’Angleterre, véritable boule de nerfs et d’enthousiasme à la moindre question, même si l’on cerne bien vite qu’une telle débauche d’énergie lui permet de maquiller des fêlures qu’il a eu trop tendance à dévoiler encore dans un passé récent. Un guitariste, Sergio Pizzorno – que tout le monde appelle désormais Serge sans qu’on y perçoive la moindre coquetterie –, posé, réfléchi, semblant peser le pour et le contre de chacune de ses phrases, sous une tignasse noire aussi vintage 70’s que son partenaire au chant symbolise l’English lad millésimé 90’s. Contrastées, c’est peu dire que l’auront été ces deux dernières années pour la paire qui…

access_time3 min.
face à face

EMITT RHODES ET LES CHERCHEURS D’OR Emitt Rhodes en est la preuve : notre passion pour les Beatles n’a pas de limites, on n ’en aura jamais fini, on ne sera jamais rassasiés, repus. Et, de fait, bien souvent cette passionlà nous aura menés au-delà du raisonnable : à la recherche d ’ersatz, d ’ héritiers auto - proclamés, d’imitateurs patentés ou de purs génies. Le constat étant simple : les Beatles, une fois séparés, ne (nous) suffisaient pas, il fallait donc absolument que quelqu’un les remplace. Alors… On a régulièrement pris des chemins biscornus, visité des endroits retranchés et peu éclairés, peu visités, en quête d’un album non réédité, d’un import japonais qui n’arriverait jamais. Ou peut-être bien que si. On a remonté des fils et pas nécessairement évité les…

access_time2 min.
contributeurs

MIKAL GILMORE JOURNALISTE ET ÉCRIVAIN Grande plume historique de Rolling Stone auxÉtats-Unis, il a rejoint le magazine au milieu des années 1970. Sa plume virtuose et sa connaissance encyclopédique de l’histoire de la musique et du rock en particulier en fait l’un des auteurs les plus prisés du genre, avec Greil Marcus ou David Frike. Ses ouvrages ont reçu de multiples prix, notamment les LosAngeles Times Books Prize et le National Book Critics Circle Award. Il signe dans ce numéro unhallucinant article sur Chuck Berry. BEB-DEUM AUTEUR ET ILLUSTRATEUR Auteur de livres dessinés et illustrateur pour la presse magazine, Beb-deum démarre sa carrière dans les années 80 avec le magazine Métal Hurlant et réalise une dizaine d’albums de bandes dessinées et carnets de voyage. À la faveur de résidences à l’étranger, et notamment au Japon,…

access_time4 min.
vinyles au trésor

I t’s all about the songs !” le cri répété de Richie Finestra donne la couleur de la série Vinyl, coproduite par Scorsese et Jagger : il y a du rock, du sexe et de la poudre. C’est boursouflé et déjanté, imprévisible et décadent. La promesse a été tenue, mais la série s’est arrêtée. Comme si la parabole d’un rock né par le vol du blues, embourgeoisé dans le business de la pop progressive puis sauvé par le punk avait visé à côté de la plaque. Comme s’il eût mieux valu, pour être dans l’air du temps, s’en tenir au titre et déclamer : “It’s all about the records.” Car quelque chose est en train de se passer avec les vinyles : nouveautés, disquaires spécialisés, cadres à pochettes en vente…

access_time2 min.
la playlist

1. Chuck Berry “Big Boys” Dualtone Records Dès les première notes de l’intro, on sait que “Big Boys” sera le dernier-né dans la lignée de “Johnny B._Goode”. Mais l’art du_ri£ rock’n’roll survivra au grand Chuck Berry, disparu à 90_printemps. Avant de_partir, la légende a remis le secret de_ses licks à Tom Morello (Rage Against the_Machine) et à Nathaniel Rateli£ , qui l’accompagne sur ce baroud d’honneur. Go Chuck, go_! And thank you. 2. Dan Auerbach “Shine On Me” Easy Eye Sound On n’a jamais vu Dan Auerbach aussi solaire. Avec son clip totalement kitsch et psychédélique, le leader des Black Keys se paye une bonne tranche de récréation jubilatoire. Et puis, quitte à se faire plaisir, autant prendre Mark Knopfler pour un_bon petit ri£ dont il a le secret. Le ton est donné pour_attendre avec…

help