Photographie
Réponses Photo

Réponses Photo No. 319

Le seul magazine répondant à la fois aux attentes d’apprentissage et d’esthétisme en matière de photographie. Retrouvez chaque mois des actualités, des tests, des concours, un portfolio etc.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Reworld Media Magazines
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 50% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
25 €12,50 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

3 min.
maîtres trieurs et maîtres tireurs

Il ne porte ni cravate rouge ni mèche blonde. Mais Sam Stourdzé, directeur des Rencontres d’Arles, nous a rappelé cet été qu’il y a toujours de la grandeur outre-Atlantique, et que cette grandeur s’est aussi dévoilée grâce à des regards venus d’ailleurs. C’est en se frottant très fort au grain de l’Amérique que Robert Frank, Suisse de bonne famille, comme Raymond Depardon, né dans les terres du Beaujolais, ont aiguisé leur vision abrasive. Les deux expositions phares qui leur ont été consacrées à Arles, sur la base d’œuvres universellement connues et louées, promettaient de confronter pour chaque photographe des images cent fois vues et d’autres inédites. Dans les deux cas, le résultat a été saisissant, bouleversant, stimulant. Et pour la rédaction de Réponses Photo, inspirant à plus d’un titre. L’une des…

1 min.
à l’affiche de ce numéro

PHILIPPE BACHELIER Dans le laboratoire d’un magicien du noir et blanc : Philippe a rendu visite à Dominique Granier, tireur de Sebastião Salgado. JULIEN BOLLE Mission éditing pour Julien, qui a puisé auprès des photographes pros des méthodes éprouvées pour bien choisir ses photos. AGATHE CATEL Cette jeune photographe montpelliéraine a longuement interrogé Pierrot Men dans son fief de Fianarantsoa, à Madagascar. SARAH DESTEUQUE Egalement de Montpellier, Sarah nous a séduits avec un travail documentaire très abouti sur les Travellers d’Irlande. CARINE DOLEK La bonne idée de l’été : Carine a visité plusieurs expos des Rencontres d’Arles avec des photographes eux-mêmes exposés. MICHAËL DUPERRIN Cette année encore, Michaël a survécu aux terribles dangers de la jungle arlésienne. Il nous livre ses secrets d’aventurier intrépide. PHILIPPE DURAND L’innovation technique n’a jamais fait peur à Philippe. Mais dès qu’une intelligence artificielle pas très maline fait…

10 min.
gamme hybride z nikon part à l’assaut !

Les ingénieurs de Nikon ont pris leur temps pour apporter une réponse à la position hégémonique de Sony sur le segment des hybrides plein format car il fallait être convaincant, et l’exemplaire du Z7 que nous avons pris en main peu de temps avant son annonce officielle se montre fort prometteur. D’emblée, le boîtier impressionne par sa monture Z d’un diamètre 8 mm plus large que celui de la bonne vieille monture F. Elle paraît d’autant plus béante que le gabarit du Z se montre nettement plus compact que les reflex 24x36 de la marque. Il y a deux raisons essentielles à cet élargissement: d’une part un cône utile d’émergence des rayons nettement plus obtus, ce qui facilite des formules optiques qualitatives (voir p. 12), d’autre part une surface potentiellement…

1 min.
coups de zoom

L’OCULAIRE Ce n’est pas parce que la visée est électronique qu’elle ne doit pas être servie par un bon dispositif optique. L’oculaire comprend 4 éléments, protégés par un verre externe traité au fluor afin de minimiser les traces de paupière. Il offre un grossissement de 0,8x et un dégagement oculaire de 21 mm. LE CAPTEUR De type rétroéclairé, le capteur plein format (35,9x23,9 mm pour être précis…) délivre des images de 45,7 MP pour le Z7 et 24,5 MP pour le Z6. Intégrant pour l’AF des photodiodes dédiées à la détection de phase sur 90 % de sa surface, il est monté sur une platine stabilisée sur 3 axes. L’ÉCRAN Aussi grand que celui d’un D850, l’écran dorsal déploie un peu moins de définition. Avec ses 2,1 millions de points, il ne manque toutefois pas…

1 min.
un cône utile émergent qui facilite les formules optiques

UNE MONTURE QUI VOIT LARGE La réduction du tirage mécanique à seulement 16 mm et le passage à une ouverture de monture de 55 mm simplifient non seulement le nettoyage du capteur mais aussi la formulation d’objectifs lumineux. Il est en effet plus facile d’atteindre les bords du capteur sous une incidence proche de la perpendiculaire. TOUS LES NIKKOR BONS POUR LE SERVICE ! Histoire de permettre aux Nikonistes d’utiliser leur panoplie d’objectifs durement acquise et de palier une offre S encore balbutiante, un adaptateur FTZ a été prévu. Tarifé 300 € en solo, il se retrouve à 150 € en cas d’inclusion dans un kit.…

1 min.
2 kg d’orgie photographique

Comme pour tous les ouvrages de ce style (la collection comprend les 1 001 bières qu’il faut avoir bues, les 1 001 jeux vidéo auxquels il faut avoir joué, etc.), il y a une grande part d’arbitraire dans la large sélection qui est faite ici. Mais après tout, 1 001 est un nombre fort respectable, qui permet d’associer grands classiques 1 000 fois vus, icônes oubliées, et merveilles qui nous ont jusque-là échappé. Chacun s’étonnera de ne pas y trouver telle ou telle œuvre, mais le but est quand même davantage d’y découvrir ce que l’on ne connaît pas que de revoir ce que l’on connaît et apprécie déjà! Éditée par Flammarion, cette brique très dense (1 950 g, 960 pages) balaie toute l’histoire de la photographie et l’Histoire tout…