DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
 / Photographie
Réponses PhotoRéponses Photo

Réponses Photo No. 325

Le seul magazine répondant à la fois aux attentes d’apprentissage et d’esthétisme en matière de photographie. Retrouvez chaque mois des actualités, des tests, des concours, un portfolio etc.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe Mondadori Magazines France
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
25 €(TVA Incluse)
6 Numéros

DANS CE NUMÉRO

3 min.
pourquoi cette photo ?

Évoquant les œuvres littéraires, Italo Calvino a écrit : “Un classique est un livre qui n’a jamais fini de dire ce qu’il a à dire”. Classique ne veut donc pas dire “ancien”, et c’est même tout le contraire. Le classique nous parle encore et toujours d’aujourd’hui, comme il nous a parlé d’hier et qu’il nous parlera de demain. Il est donc le siège d’une modernité perpétuelle, et ne se laisse enfermer dans aucune chronologie, même si le temps contribue à renforcer sa puissance évocatrice. Ce qui est vrai en littérature l’est aussi pour la photographie bien sûr, et peut-être d’une façon encore plus immédiatement évidente. Pour qu’un roman accède au statut de classique, il faut souvent lui laisser le temps d’infuser dans la société qui le reçoit. La photographie, elle,…

1 min.
à l’affiche de ce numéro

PHILIPPE BACHELIER Garant de la culture argentique dans nos pages, Philippe clôt avec ce numéro un cycle éditorial. Et en ouvre un nouveau le mois prochain... JULIEN BOLLE Pour nous expliquer les températures de couleurs et leur juste utilisation, Julien a ressorti sa large palette de photographe. GERMAIN CONSTANTIN Une idée puissante, puissamment réalisée. Pour une série sur les migrants, Germain a fait descendre la photo dans la rue. CARINE DOLEK Comme une envie de rangement. Carine loue les vertus de la poubelle. Ne pas hésiter à faire place nette, pour libérer l’inspiration... MICHAËL DUPERRIN L’actualité récente nous rappelle que la photographie est d’abord et avant tout une question de point de vue, et que rien n’est neutre là-dedans. PHILIPPE DURAND Dans ce numéro largement consacré à la couleur, Philippe clame son amour pour l’oeuvre de Luigi Ghirri, exposé actuellement au…

6 min.
antoine d’agata dans le viseur de franck landron

“J’ai toujours essayé de construire ma propre route”, confie Antoine d’Agata, photographe de la célèbre agence Magnum Photos. Mais ces six dernières années, il a été accompagné sur cette route par l’œil de Franck Landron, cinéaste, et lui-même photographe. De ces années sur les pas de l’artiste, on pourra découvrir D’Agata Limites, un film introspectif qui sort en salle le 27 mars prochain, et qui nous donne à voir la façon de travailler de ce photographe atypique. Franck Landron n’en est pas à son coup d’essai en la matière. En 2011, il consacrait un film à Sabine Weiss, puis un an plus tard, réalisait le portrait de Malick Sidibé. Quand on lui parle des similitudes entre ses sujets, Landron confie : “Il y a une humanité chez Antoine que l’on…

1 min.
l’édition 2019 du world press

Brent Stirton, Mohammed Badra, Marco Gualazzini, Catalina Martin-Chico, Chris McGrath et John Moore. Parmi ces noms plus ou moins illustres se cache le lauréat du World Press Photo pour l’année 2019. Fin février, le jury du fameux prix a dévoilé la liste des finalistes dans les dix catégories que compte le concours. Les résultats définitifs seront communiqués courant avril. Le jury, présidé cette année par Whitney Johnson, directrice adjointe de la photo au National Geographic, a eu fort à faire. Car ce sont quelque 78 801 photographies qui lui ont été soumises. Parmi les 4 738 photographes inscrits, on retrouve quelques célébrités du milieu comme Brent Stirton, maintes fois sélectionné et récompensé pour ses travaux sur les enjeux environnementaux, ou Bénédicte Kurzen de l’agence Noor, ici nommée dans la catégorie…

1 min.
internet

Trois cent trente mille milliards de gigaoctets. La formule n’est pas reprise au capitaine Haddock, mais représente la datasphère mondiale – c’est à dire le poids des données de l’humanité sur Internet. Avec les offres Cloud, dont les photographes sont friands, et l’expansion mondiale d’Internet, ce chiffre a tendance à croître de manière exponentielle. Il devrait d’ailleurs être multiplié par cinq d’ici 2025. Pourtant, le stockage de toutes ces données virtuelles ont bien un impact physique. En 2017, la consommation électrique de l’ensemble des data centers dans le monde représentait déjà celle d’un pays comme la France.…

1 min.
en bref…

UN FESTIVAL INSTANTANÉ Pour la septième année, le mois du Polaroid revient en avril avec ses inconditionnels du genre. Partout en France (et dans le monde), de nombreux événements sont programmés, dont des expositions et des ateliers autour de la photographie instantanée. L’agenda est disponible sur le site www. expolaroid.com. UN AMOUR OBJECTIF Aimer ou pas une photographie n’est-il qu’instinctif ? Brian Dilg nous montre dans son livre “Pourquoi j’aime cette photo” aux éditions Eyrolles, que de nombreux éléments entrent en jeu pour créer en nous la fascination. La preuve avec les photos de maîtres comme Elliott Erwitt, Matt Stuart ou Dorothea Lange. Format : 16 x 20 cm, 160 pages, prix : 19,90 €.…