DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Photographie
Réponses Photo

Réponses Photo No. 307

Le seul magazine répondant à la fois aux attentes d’apprentissage et d’esthétisme en matière de photographie. Retrouvez chaque mois des actualités, des tests, des concours, un portfolio etc.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Reworld Media Magazines
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
25 €(TVA Incluse)
6 Numéros

Dans ce numéro

2 min.
carrés analogiques

À la rédaction, cela nous trotte dans la tête depuis un bon moment: plus exactement depuis que, poussés par le retour en grâce des disques vinyles et par l’analogie que nous y avons vue avec la belle résistance de la photo argentique, nous avons eu la bonne idée d’exhumer nos collections respectives d’albums pour partager, comme à la belle époque, nos pochettes préférées. Ah, le livret photo signé Ethan Russell inclus dans le Quadrophenia des Who. Oh, le rugueux assemblage d’images de Robert Frank, Norman Seeff et Diane Arbus en couverture du fameux Exile on Main St. des Stones… La liste est interminable de ces chefs-d’œuvre photographiques qui se sont merveilleusement exprimés dans le carcan des 30 cm. À échanger nos impressions et nos souvenirs (oui, les conférences de rédaction…

1 min.
à l’affiche de ce numéro

PHILIPPE BACHELIER Toujours aussi pointu dans son domaine de prédilection, Philippe nous explique, ce mois-ci, les vertus du tirage en lumière froide. JULIEN BOLLE Avec son dossier inspiré et inspirant sur les portraits de groupes, Julien concilie deux de ses passions, la photo et la musique. CARINE DOLEK Échauffée par le soleil de Marseille, Carine nous gratifie d’une chronique un peu piquante sur les habitudes vestimentaires du photographe… MICHAËL DUPERRIN L’apparition de la mention “photo retouchée” sur certaines publicités inspire à Michaël de grandes interrogations sur la manipulation. PHILIPPE DURAND Nous serons nombreux à nous y reconnaître. De retour de vacances, Philippe vit les affres du photographe touristique et familial. LAURENT FIOL Ce passionné de macro a eu l’excellente idée de nous faire parvenir ses travaux, alors même que nous préparions un dossier sur la question. Bonne pioche ! CHRISTINE LEFEBVRE Cette exploratrice…

3 min.
carina hesper à la qpn la main qui révèle

En Chine, il n’est pas rare que des parents abandonnent leur enfant, lorsqu’ils s’aperçoivent que celui-ci est atteint d’une déficience visuelle. Avant qu’elle ne soit officiellement abolie, c’était une conséquence perverse de la politique de l’enfant unique, aujourd’hui, c’est à cause de la honte sociale que représente le fait d’avoir un fils ou une fille “non conforme”. Touchée par le sort de ces enfants, la photographe néerlandaise Carina Hesper les a photographiés parmi les cent trente pensionnaires des cinq orphelinats tenus à Pékin par l’association Bethel (www.bethelchina.org). Ces portraits ont été publiés dans un ouvrage, Like a Pearl in my Hand, qui forme l’ossature de l’exposition présentée à la Quinzaine photographique nantaise. L’accrochage peut laisser perplexe lorsqu’on pénètre dans l’Atelier (1 rue Châteaubriand), car les cadres alignés sur les murs…

1 min.
festival

La QPN (Quinzaine photographique nantaise) va se donner deux ans pour explorer l’invisible, une notion, mine de rien, essentielle en photographie ! Cette année, le premier volet est consacré à l’invisible révélé au-delà de nos sens, la photographie nous permettant de voir des phénomènes normalement imperceptibles. L’année prochaine, la QPN orientera le second volet vers un invisible plus subi que construit, amenant à explorer la notion de dissimulation et à mettre en lumière ce qu’on ne veut pas voir ou ce que l’on voit trop et qui finit par nous échapper ! Stages, ateliers, rencontres, projections et lectures de portfolios accompagnent cet événement qui, malgré son nom, déborde assez largement quinze jours d’activités… www.festival-qpn.com…

2 min.
l’espagne évanouie

Dans les années 1950, au cours de sa jeunesse, le réalisateur Carlos Saura sillonna l’Andalousie, la Cantabrie, les régions de Madrid et de Valence dans sa Fiat 600 avec, comme projet, la création d’un livre donnant sa vision de son pays natal (il est né à Huesca en 1932). Une vision évidemment bien différente de l’image véhiculée par la propagande du régime franquiste… L’ouvrage ne vit pas le jour à l’époque, mais ce voyage influença fortement le court-métrage La Tarde del domingo (1957) et le documentaire Cuenca (1958). Au début de sa carrière, Carlos Saura fut tiraillé (outre les carrières de pilote de moto ou de danseur de Flamenco) entre la photographie et le cinéma. Il orienta finalement son activité vers le second média, mais sans jamais perdre de vue…

1 min.
en bref…

PREMIÈRE LIVRAISON DE L16 ENTIÈREMENT VENDUE ! Il faudra attendre la fin de l’année pour précommander cet étrange 52 MP aux allures de smartphone, intégrant pas moins de 16 objectifs. Prix : 1 700 €. Des images résultats sont visibles sur le site du constructeur (www.light.co). NOUVEAU TEMPO POUR LA PHOTOKINA Septembre 2018 sera la dernière manifestation biennale de Kina. À partir de 2019, c’est au printemps qu’aura lieu la “messe de Cologne”, sur un rythme annuel et une durée réduite de 5 à 3 jours… De quoi bousculer 78 ans d’habitudes ! FERMETURE DE L’IMPOSSIBLE PROJECT SPACE Cinq ans après son apparition dans le Marais, la petite boutique Impossible et son charmant frigo à films instantanés ferme ses portes. L’équipe française reste joignable à paris@theimpossible-project.com, et le SAV francophone à service@the-impossible-project.com.…